Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 11
Invisible : 0
Total : 11
13262 membres inscrits

Montréal: 18 jan 21:32:50
Paris: 19 jan 03:32:50
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Le coin de la technique : La grammaire :: Impératif et trait d'union: une faute récurrente Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Aeshne

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
2873 commentaires
Membre depuis
22 mars 2008
Dernière connexion
22 juillet 2021
  Publié: 20 juin 2010 à 05:37
Modifié:  21 sept 2011 à 14:54 par Eliawe
Citer     Aller en bas de page


Le pronom COD ou COI placé après le verbe à l'impératif est relié à lui par un tiret:

Libère-le
Laisse-le partir
Dis-moi


Lorsqu'il y a un complément second, on met deux tirets:

Dis-le-moi
Allons-nous-en


La seule exception est avec pronom en et y avec toi puisque celui-ci se change en t'.

Va-t'en
Rends-t'y


Cependant, si ces pronoms personnels se rapportent à un infinitif placé après l'impératif, les traits d'union disparaissent.

Viens me le dire
Laisse-moi la regarder


Pour déterminer si un pronom personnel se rapporte ou non au verbe, il faut mettre la phrase à l'indicatif. Les pronoms situés avant le verbe conjugué se rapportent à celui-ci et seront donc liés par trait d'union à l'impératif.

Viens me le dire (tu viens me le dire)
Laisse-moi la regarder (tu me laisses la regarder)
Regarde-le chanter (tu le regardes chanter)



En espérant ne plus voir la faute

 
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
679 poèmes Liste
18670 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
15 janvier
  Publié: 20 juin 2010 à 05:45
Modifié:  20 juin 2010 à 05:45 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

Citation de Aeshne

En espérant ne plus voir la faute



(La comète de Halley ne passe que tous les 76 ans... Tu le sais, hein ?...

Mais ça coûte rien de faire des voeux... )


Y aurait bien eu à rajouter aussi... Comment on gère le tiret et l'apostrophe.... Parce que c'est souvent source de confusion.. (je dois dire que pour ma part, dans certains cas... je ne suis plus sûr de la règle d'usage à force)


  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
679 poèmes Liste
18670 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
15 janvier
  Publié: 20 juin 2010 à 06:06 Citer     Aller en bas de page

Je pensais surtout à ce point-là : ici

* merci *

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Aeshne

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
2873 commentaires
Membre depuis
22 mars 2008
Dernière connexion
22 juillet 2021
  Publié: 20 juin 2010 à 06:27 Citer     Aller en bas de page

Eh, leçon par leçon, n'allons pas trop vite.
Mais bon l'apostrophe ce n'est pas si compliqué ni courant comme faute il me semble (à moins que.. ?), alors que le truc du tiret, y'en a PARTOUT.

(merci pour les liens, je suis quand même allée jeter un coup d'oeil )

 
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
429 poèmes Liste
1112 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
15 octobre 2021
  Publié: 6 nov 2010 à 09:14 Citer     Aller en bas de page

bonjour.
un site de poesie n'est pas une grande dictée.
quand on prive le lecteur d'une poesie pour un tiret ou un apostrophe,je ne peux m'empecher de penser que ce site se prend un peu trop au serieux.
l'idée et le contenu son dejà des "formes"poetiques.
des fautes grammaticale ou d orthographes peuvent changer le sens d'une phrase.l'auteur doit prendre garde a cela.
de plus,la negligence est un critère de mauvais gout en poesie et un texte vierge de faute un gage de serieux.
mais la limite doit etre fixée par le lecteur.un cancre ne sera jamais lu bien longtemps.
j'en prendrai le risque.avec philosophie.
mandrinmodern

 
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège


Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 6 nov 2010 à 10:08 Citer     Aller en bas de page

Le site se prendrait trop au sérieux mais ce serait un gage de sérieux que de bien écrire quand même...? Du coup, celui qui écrit sans faute se prendrait trop au sérieux ?

J'ai du mal à saisir. Peut-être aussi peut-on concevoir que voir des textes remplis de fautes gêne les lecteurs et que c'est pour cela qu'il est demandé de ne pas en dépasser un certain nombre, et pour cela que l'aide à la correction est mise en place... non ?

 
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
429 poèmes Liste
1112 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
15 octobre 2021
  Publié: 6 nov 2010 à 13:28 Citer     Aller en bas de page

je comprends que vous ayez du mal a saisir,puisque vous n'en avez apparement pas l'intention.
ne prenez donc pas la peine d'interpreter ce message non plus,afin que la conversation reste courtoise,en l'occurence terminée.
si dans ce message apparait des fautes d orthographe,j"espère qu'elles vous agaceront autant que votre impolitesse m'a agacé.
le coté de moi qui aime la poesie vous salut respectueusement.mandrinmodern.

 
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
679 poèmes Liste
18670 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
15 janvier
  Publié: 6 nov 2010 à 13:36 Citer     Aller en bas de page

La première des politesses est celle de respecter le lieu où l'on entre... Avant que de demander le respect des autres.


  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
429 poèmes Liste
1112 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
15 octobre 2021
  Publié: 7 nov 2010 à 07:05 Citer     Aller en bas de page

c'est très aimable a vous de me rappeler que je suis ici chez vous.
un peu moins de vous croire permis de m'apprendre quoi que ce soit sur la politesse.
et carrement grossier de s immiscer dans une conversation qui ne vous concerne pas.
a moins que vous soyez tous dans le même plumard ?
ah,dans ce cas,je me retire sur la pointe des pieds.
bonne journée et n'oubliez pas d'ecrire de la poesie,c'est quand a moi,pour cela que je m'etais invité chez vous.
mandrinmodern.

 
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
679 poèmes Liste
18670 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
15 janvier
  Publié: 7 nov 2010 à 07:34
Modifié:  7 nov 2010 à 07:34 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

"à moins que vous soyez tous dans le même plumard ?"

Pour la politesse : oui je crois que je peux me permettre.

Et pour la grossièreté, je pense que vous avez de quoi balayer devant votre porte.

Et pour la poésie... Je l'espère mais a priori, étant donné, votre comportement, on peut se le demander.

J'espère ne pas avoir à y revenir

Bonne journée.

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
429 poèmes Liste
1112 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
15 octobre 2021
  Publié: 7 nov 2010 à 08:25 Citer     Aller en bas de page

notre serpent se mord la queue !
euh,pardon,cela ne vous semble pas trop vulgaire au moins ?
mandrinmodern.

 
ozner

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
469 commentaires
Membre depuis
18 juin 2008
Dernière connexion
10 septembre 2021
  Publié: 13 nov 2010 à 08:53
Modifié:  13 nov 2010 à 09:00 par ozner
Citer     Aller en bas de page

oui! pourfendons les inquisiteurs de la liberté du mauvais orthographe!

tuons-les! piétinons-les!

no pasaran, frère

(je reconnais qu'Eliawe a usé d'un langage plutôt dur, insultant, méprisant, en un mot: super-méga-hard-grind-core! ne te laisse pas abattre, ce sont les méchants méchants, les pas gentils du tout, et un jour oui un jour tout ça se paiera, sur l'échafaud ou en enfer! )

no pasaran, frère, tu n'es plus seul à combattre

cosa nostra! sors ton drapeau rouge!

no pasaran!

 
Aeshne

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
2873 commentaires
Membre depuis
22 mars 2008
Dernière connexion
22 juillet 2021
  Publié: 19 jan 2011 à 14:49 Citer     Aller en bas de page

Oui, bon, ici c'est pour aider pas pour "pseudo-censurer".

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2595
Réponses: 12

Page : [1]

État du vote : 0/13263

 

 
Cette page a été générée en [0,0307] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.