Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 71
Invisible : 1
Total : 75
· André · zouzou31 · doux18
13741 membres inscrits

Montréal: 3 août 13:50:47
Paris: 3 août 19:50:47
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes tristes :: l'heure de...(c&c) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
miss_MOI


la memoire est la source de la libération ,l'oublie est la racine de l'exil...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
7 commentaires
Membre depuis
13 mars 2005
Dernière connexion
24 mars 2005
  Publié: 24 mars 2005 à 07:07
Modifié:  7 juin 2010 à 09:26 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

l'heure de...



on se pose des tas de questions
questionnement qui ne resteront
qu'un songe inutile chose qu'on pense
pense chose de tristesse d'espérance,(résistance!)
j'me relève encore en me disant que je vais être heureuse
mes j'me rassoiis en m'rendant compte que j'suis malheureuse
malheur enfoui en dedans moi qui me ronge
me gruge ,laissant sortir un tas de mensonges
restant triste j'essaie de défouler ma tristesse
mes j'm'enfonce encore plus, plus j'me blesse (c'est la jeunesse)
guerre intérieure inférieure,moment qui me perce le coeur
c'est l'hypocrisie contre la vérité qui se "duellent"
un pansement pour ce que je pense finir cette querelle
oublier mes sentiments , j'aimerais bien
le destin cesserait de me prendre par la main
et m'entraîner vers un nouveau drame
et me pousser au bord du précipice du blâme
au pied du mur,au pied de l'enfer au pied des larmes
je m'aide moi-même , à l'aide pitié la vie me dévore
toujours plus fort ,je souris mais j'ai tort encore...
en dedans de moi dort,une illusion de la mort
qui me détruit l'existence,chance en malchance !
rechercher l'inhumain du destin,du propos de la fin
de changement gain à chaque jour on répète le même refrain...


trop souvent j'ai peur j'pense que c'est l'heure
l'heure pour moi de m'accrocher au bonheur
l'heure,mais celui-ci est trompeur,c'est un menteur,(songeur!)
je m'agrippe dans ma tête dans mon silence
pour pas qu'on abuse de mon innocence,contrer la violence
en pensant que tout va mieux
mais de l'espoir il y en a très peu....
j'reste forte pourtant,
j'reste forte par moment
sur ce...c'est l'heure de...


encore et encore j'retombe dans ma réalité
sachant que la vie continuera à me faire espérer
ne pas désespérer se raccrocher aux choses qu'on aime
aux gens qu'on aime , pour oublier nos problèmes
mais même encore là ça marche pour quelque temps
ça prend pas de temps que tu retombes dans ton présent
sérieux du sérieusement qui est heureux sur cette terre?
dites-le moi vais suivre une thérapie pis vais me taire !
l'argent , le sexe non vraiment ça me prend plus que ça
je me laisserai pas berner par tous ces trucs là !
j'veux cesser de pleurer, sourire à la vie simplement
lui sourire comme elle m'a souri quand j'suis née y a longtemps
j'suis désolée, auprès de tous ceux dans le monde
qui ressentent ce sentiment immonde
mais le monde est une larme que les gens inondent à chaque jour
pleurant leur famille,leur désespoir,l'amour
j'voudrais déclarer la paix à la haine en moi
maintenant agiter un drapeau blanc
comment on n'est sensés comprendre ces sentiments
ancien raisonnement qui devient le présent
qui revient à des questionnements
on s'vide le coeur en réalité seulement
difficile d'y mettre un ordre chronologique
trouver la logique,la chose de vie de l'historique
alors en cette journée mélancolique, je vous dis
pour éviter le malheur vaut mieux rester assis.
(petite fille!!) reste chez toi,reste au chaud non dans le froid
le mal est à quelques pas, y t'auras si tu restes là
exprimer ton désarroi pour ne pas sombrer à la déprime,
(nous sommes tous victimes!)
peut-être est-ce le mental la fin d'une phase terminale
ou le commencement d'une dernière rafale?




trop souvent j'pense que c'est l'heure
l'heure pour moi de m'accrocher au bonheur
l'heure,mais celui-ci est trompeur,c'est un menteur,(songeur!)
je m'agrippe dans ma tête fuir la souffrance
dans une forteresse,pour pas qu'on abuse de mon impuissance
de ma chance,en pensant que tout va mieux
mais de l'espoir il y en a très peu
j'reste forte pourtant,
j'reste forte par moments
sur ce..c'est l'heure de....



la vie c'est comme un enfant
hier yé petit demain yé grand
ça grandit tellement vite
pis y part rapidité édite
la dope,les maladies,être positif..craintif?
terminer partie ,quitter pour le paradis
ou l'enfer?ça revient au même de toute manière
gestes involontaires ,t'es seul dans deux versions
j'vous préviens attention,en cas de dépression
la pression apaisera votre impression avec compassion
j'ai essayé de me taire,mais j'en ai marre de faire mes prières
quand est-ce que viendra ce jour,le jour où mon heure viendra
j'attends pas la mort, j'attends le jour où je m'en sors
quand le monde viendra en délibération,ma libération!
j'attendrai toute ma vie sûrement, j'espère en attendant
psychologie c'est plus qu'une philosophie
j'ai essayé de me retenir pi pas dire ce que je pensais
c'est trop dur suturez mes plaies s'il vous plaît
dites-le on se sent mieux après.
crée créative d'un bon effet




  il n'est pas rare que lorque l'ont na tout perdu on finissent par se perdre soit meme...(primo levi)
The dead man
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
5 commentaires
Membre depuis
5 février 2005
Dernière connexion
24 août 2007
  Publié: 24 mars 2005 à 07:37 Citer     Aller en bas de page

WoW di don tu en a eu de l'inspiration pr rédiger se poème!!

Il é super bo tu a du talent!!continue kome ca

P.S: tu ma donner dé idée pr un new poeme

  The Dead Ma|\|
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1304
Réponses: 1
Réponses uniques: 1
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0189] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.