Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 39
Invisible : 0
Total : 42
· ode3117 · Avraham
Équipe de gestion
· Nitrox
13516 membres inscrits

Montréal: 19 juin 01:33:52
Paris: 19 juin 07:33:52
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes collectifs :: L'enfer de ma vie (duo L'insoumise & Corwin) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 25 août 2009 à 14:30 Citer     Aller en bas de page


L'Enfer de ma vie


Certains soirs je gravite aux bords du crépuscule

Ma pensée hésite se perd et puis bascule
Je ne sais plus pourquoi je ne sais depuis quand
Je m'affronte aux limbes je me cherche en hurlant
Suis-je encore un vivant? Ou est-ce que j'affabule

Les souvenirs, flots noirs, marée fluide mouvante,
Cahotant à l'assaut, des méandres profonds,
De ce qui est encor, mon être et se confond
A toutes mes questions! réponses décevantes.

Vie où est ta saveur? Tout mon corps capitule
Cerbère ricane mais surveille Charon
Qui me glisse ces mots: rejoins-moi bascule.

Aux portes des enfers, d'un instant suspendu,
Nait cette vérité, soudaine qui me brûle,
De la vie je reprends, le chemin si ardu.

Certains soirs je gravite aux bords du crépuscule.


  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril 2020
  Publié: 25 août 2009 à 16:34 Citer     Aller en bas de page

, je me suis ressentie dans vos
maux , je trouve que votre sonnet est tres
beau et ténébreux et ce vers
est magnifique"Certains soirs je gravite aux bords du crépuscule" vos plumes se sont entendues pour
notre plus grand plaisir


Mystic

 
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 25 août 2009 à 16:48 Citer     Aller en bas de page

Un très beau poème sombre et bien triste, chers poètes….

Faut-il dire, je que ressens du désespoir dans vos mots ? Vos plumes rejoignent-elles la même destinée ?

Aux portes des enfers, d'un instant suspendu,
Naît cette vérité, soudaine qui me brûle,
De la vie je reprends, le chemin si ardu.

Nul ne peut atteindre l'aube sans passer par le chemin de la nuit (Khalil Gibran)

Courage et bonne route, poètes …..

Merci pour votre partage

Amitiés

Pierre






  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 25 août 2009 à 17:19 Citer     Aller en bas de page

une profondeur où laisserait bien les maux nous prendre !

merci à vous !!

  Seirén - ©
SélénaéLaLouveFéline

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9826 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
13 mai
  Publié: 25 août 2009 à 17:40 Citer     Aller en bas de page

Corwin

Un récit ténébreux, lugubre.


"Certains soirs je gravite aux bords du crépuscule."

moi aussi j'ai aimé cette belle métaphore, un beau duo, qui a écrit quoi c'est le but, vous êtes au summum.

Magnifique

Sélénaé mes amitiés a vous deux

 
Kaissy Tadrim


Faites l'humour, pas la gueule!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
2040 commentaires
Membre depuis
18 mai 2009
Dernière connexion
27 septembre 2011
  Publié: 25 août 2009 à 19:23 Citer     Aller en bas de page

Deux "insoumis" qui s'épanchent et font étalage de leur grand talent, une ébauche de solitude à deux.
Envoûtant!

  Viridiane, jamais je ne t'oublierai!
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 26 août 2009 à 01:33 Citer     Aller en bas de page

Une invitation à voyager parmi vos ombres ténébreuses... Un texte qui prend le cœur et serre, serre...
Superbe duo!
Merci chers poètes
Amitiés
Martine

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 26 août 2009 à 02:39 Citer     Aller en bas de page

Merci Katia, Mystic, Pierre,

pourquoi avons-nous choisi ce sujet? Peut-être parce que nous sommes tous attirés par le côté obscur mais que nous réaffirmons notre choix pour la lumière.

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 26 août 2009 à 02:48 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous

Idou,

Sélénaé,

Kaissy,

Martine,

Vous connaissez L'insoumise, vous savez que l'enfantement s'est fait dans la douleur!
Mais puisque vous aimez notre enfant cela en valait la peine

Vos commentaires nous sont précieux,

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Ashimati

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
343 poèmes Liste
7519 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 26 août 2009 à 07:51 Citer     Aller en bas de page


Un duo superbe sur un thème triste mais délicatement écrit
J'aime beaucoup l'image du nocher faisant franchir l'Archéron aux âmes errantes sous l'œil de Cerbère
Pas facile, mais deux belles plumes unies dans ce texte
Amitiés
Et bisous
Thierry



 
Naig


On est tous égaux devant la douleur..
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
2561 commentaires
Membre depuis
23 août 2006
Dernière connexion
28 mars 2013
  Publié: 26 août 2009 à 07:55 Citer     Aller en bas de page

votre poème est très beau, et tellement pleins d'émotions.. ces moments ou l'on 'est plus vraiment ici, ni ailleurs..
Amitiés.

  En route vers Miaou Land... le courage c'est savoir dire stop a certains moments de sa vie... la lacheté ce n'est pas renoncer, simplement laisser faire. une prise de décision est toujours une forme de courage...
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 26 août 2009 à 08:11 Citer     Aller en bas de page

Thierry,

Je lis ton commentaire avec grand plaisir. Ma partenaire voulait autre choses qu'un roman à l'eau de rose, alors c'est triste.

Amitiés

.............

Angitiia , merci de ton passage, oui mais nous avons choisi la vie au bout du compte.
............

Ce poème doit tout à L'INSOUMISE qui m'a soutenu et conseillé dans les moments difficiles. Ce n'est pas toujours facile d'écrire en duo comme le dit Thierry et d'entrer dans le moule.

Merci Chantal

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 28 août 2009 à 17:32 Citer     Aller en bas de page

Un duo qui m'a apporté beaucoup et qui a plu aux lecteurs, que demander de plus?

merci à L'INSOUMISE et à tous nos lecteurs.

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1597 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 31 août 2009 à 08:25 Citer     Aller en bas de page

Un poème au goût de souffre superbement bien écrit.
Vos deux plumes ont su lui insuffler un rythme entraînant et le choix des mots est parfait.
Le thème bien sûr parlera hélas à beaucoup...
Qui n'a pas connu ces instants de spleen, de dépression... Peu, à mon avis !

Bravo à tous deux, il est magnifique votre poème !

LYKAN

 
Aeshne

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
2873 commentaires
Membre depuis
22 mars 2008
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 31 août 2009 à 13:47 Citer     Aller en bas de page

Un peu sombre.
Comme un crépuscule.

Of course, j'adore.


 
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 31 août 2009 à 18:47 Citer     Aller en bas de page

Je me demandais qui avait pu nous souffler ce texte crépusculaire!

Merci de ta visite Crépuscule

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 3 sept 2009 à 17:52 Citer     Aller en bas de page

M'alika, il est impossible de tout voir et encore plus de tout lire sur LPDP.

Nous sommes ravis que tu aies trouvé notre duo et qu'il te plaise.

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 6 sept 2009 à 03:32 Citer     Aller en bas de page

Peut-être au prochain??

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Naig


On est tous égaux devant la douleur..
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
2561 commentaires
Membre depuis
23 août 2006
Dernière connexion
28 mars 2013
  Publié: 6 sept 2009 à 10:52 Citer     Aller en bas de page

j'ai découverts ce poème avec plaisir merci a vous pour ces vers qui m'ont glacé jusqu'au derniers..

"Aux portes des enfers, d'un instant suspendu,
Nait cette vérité, soudaine qui me brûle,
De la vie je reprends, le chemin si ardu."

c'est très jolie

  En route vers Miaou Land... le courage c'est savoir dire stop a certains moments de sa vie... la lacheté ce n'est pas renoncer, simplement laisser faire. une prise de décision est toujours une forme de courage...
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 6 sept 2009 à 18:08 Citer     Aller en bas de page

Angitia, c'était le challenge de ce duo, ne pas faire un poème gnangnan mais quelque chose de moins commun.

Merci à toi de nous dire que nous avons réussi.

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1419
Réponses: 19
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0579] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.