Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 48
Invisible : 0
Total : 48
13651 membres inscrits

Montréal: 25 oct 21:24:39
Paris: 26 oct 03:24:39
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: Solitude Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
claireee


aime, rêve, désire et souffre! (J. Lahor)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
18 poèmes Liste
159 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2003
Dernière connexion
13 novembre 2012
  Publié: 7 avr 2008 à 18:01
Modifié:  14 juil 2009 à 15:45 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page


Les mots les cris les pleurs par deux fois se déchaînent
Pour rompre ce silence qu’est l’absence d’amour
Ce vide insupportable, un appel au secours
Quand un sang gris, meurtri, me coule dans les veines

Mes mots sont indécis, mes cris sont impalpables
Et mes pleurs impuissants pour exprimer le pire
Quand au fond de mon âme s'ébranlent et se déchirent
Rouge sang, noir brutal, mes espoirs pitoyables

Belle ironie du sort que vos regards charmés
Ne goûtant de mon être jamais que l’apparence
Je maudis mes amants qui au creux de leurs panses
Ont recueilli mon cœur pour mieux l’endommager

Mes mots mes cris mes pleurs n’ont d’écho que leur ombre
Seule, au hasard du temps, je confie mes faiblesses
Seule à m’en arracher le cœur dans ma détresse
Et seule à soupirer du fond de mes yeux sombres

Fuyant ma solitude, je cours sans sentiment
Pas un pour me toucher, pour ébranler mon cœur
Ni percer cet abcès que le manque de chaleur
Fait croître au fil des jours, non pas un seul amant

Et j’enterre à mains nues mes mots mes cris mes pleurs
Je les dépose au creux de mes derniers écrits
Calmant mon impatience et ma douce folie
Préférant à mes plaintes le silence salvateur

 
HectorVigo

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
1680 commentaires
Membre depuis
7 septembre 2008
Dernière connexion
4 juin 2016
  Publié: 1er nov 2008 à 07:38 Citer     Aller en bas de page

Sublime ! , tu es douée

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1438
Réponses: 1
Réponses uniques: 1
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0159] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.