Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 26
Invisible : 0
Total : 29
· Cyrille · cro · wippi
13439 membres inscrits

Montréal: 25 jan 12:05:14
Paris: 25 jan 18:05:14
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Contes fantastiques :: L'âne, le puits et la vérité Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Chibani
Impossible d'afficher l'image
Je suis d'un caractère agréable jusqu'à ce qu'on vienne marche sur mes pieds, surtout s'ils sont de
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
86 commentaires
Membre depuis
12 novembre 2012
Dernière connexion
17 avril 2013
  Publié: 13 nov 2012 à 03:53 Citer     Aller en bas de page

L’âne, le puits et la vérité


Un âne à l’intellect au niveau des oreilles
A voulu vérifier ce qu’on disait des puits
Il n’y a pas plus sot qu’un âne qui sommeille
Aussitôt réveillé le voilà qui s’enquit.

Et là de se pencher par dessus la margelle
Et de se mettre à braire de sa plus belle voix
Sans pour cela avoir de réponse formelle
D’un puits resté à sec et depuis sans emploi.

Plus intrigué qu’un âne ne pourrait le paraître
Il se penche un peu plus et se retrouve au fond
Il se met à crier pour appeler son maitre
Qui lui n’a rien à faire de cet aliboron.

Le puits étant à sec et l’âne étant très vieux
Voilà en convint-il une très bonne affaire
Pour m’en débarrasser, il n’y a là pas mieux
Il ne me suffira que pelletées de terre.

Aux premières jetées, l’âne se mit à braire
Comprenant d’un seul coup qu’on voulait l’enterrer
Et ses cris croyez-moi n’avaient rien pour distraire
Il fit tant et si bien, qu’aux voisins d’arriver.

Plutôt que de tenter, d’essayer de l’extraire
Chacun par une pelle, au puits de le combler
Et notre aliboron va se mettre en prière
Comprenant que crier ne peut rien arranger.

A chaque pelletée qui recouvrait son dos
Il secouait l’échine faisant chuter la terre
Il n’en fallut pas plus pour comprendre aussitôt
Que comme en ascenseur finirait son affaire.

Et qui furent étonnés lorsqu’arrivant en haut
Les croquemorts surpris virent les deux oreilles
Tel le faisait jadis en pleurant le grand seau
Quand de ce puits profond, on tirait ses merveilles.

A morale choisie s’il faut en donner une
Si tu ne bouges pas, tu seras enterré
Ce n’est pas en restant à contempler la lune
Qu’à tes souhaits voulus, tu seras exhaussé.

Quant à la vérité qui là est illusoire
Vouloir la vérifier fut porteur de déboire.


Banette










 
ecrinf
Impossible d'afficher l'image
Je me retourne encore et d'un regard d'envie Je contemple ces mots que je n'ai pas écrits
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
1522 commentaires
Membre depuis
14 février 2011
Dernière connexion
10 novembre 2021
  Publié: 13 nov 2012 à 05:50 Citer     Aller en bas de page

Salut Banette et bienvenue

Lafontaine pour ses fables aurait aimé ton puits et ta dextérité nous montre que ton âne a su profiter de la malveillance des hommes pour se sortir d'un puits de sciences.

A bientôt

Patrick

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
822 poèmes Liste
23030 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 13 nov 2012 à 10:57 Citer     Aller en bas de page

Je trouve ton poème formidable ! Bienvenue à toi Banette la fabuleuse fabuliste !

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
4030 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
24 janvier
  Publié: 14 nov 2012 à 02:37 Citer     Aller en bas de page

Bravo et bienvenue
C'est fantastiquement raconté..
Encore !


  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Chibani
Impossible d'afficher l'image
Je suis d'un caractère agréable jusqu'à ce qu'on vienne marche sur mes pieds, surtout s'ils sont de
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
86 commentaires
Membre depuis
12 novembre 2012
Dernière connexion
17 avril 2013
  Publié: 14 nov 2012 à 07:49 Citer     Aller en bas de page

Citation de ecrinf
Salut Banette et bienvenue

La Fontaine pour ses fables aurait aimé ton puits et ta dextérité nous montre que ton âne a su profiter de la malveillance des hommes pour se sortir d'un puits de sciences.

A bientôt

Patrick



Merci Patrick pour ta bienvenue et pour ton hommage que j'accepte malgré ma grande modestie. Amicalement. GUY

 
Ava55


Il y a des étoiles mortes qui brillent encore parce que leur éclat est pris au piège du temps...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
1516 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
1er août 2018
  Publié: 15 nov 2012 à 03:02 Citer     Aller en bas de page

Tout comme les commentaires précédents, j'aime beaucoup cette "fable-conte" amusante mais avec une morale très vraie !
Quand on veux on peux, il faut se donner les moyens pour réussir !
Amities

  La plus grande vérité que l'on puisse découvrir un jour est qu'il suffit d'aimer et de l'être en retour... Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles...
Chibani
Impossible d'afficher l'image
Je suis d'un caractère agréable jusqu'à ce qu'on vienne marche sur mes pieds, surtout s'ils sont de
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
86 commentaires
Membre depuis
12 novembre 2012
Dernière connexion
17 avril 2013
  Publié: 16 nov 2012 à 04:48 Citer     Aller en bas de page

Citation de Aude Doiderose
Je trouve ton poème formidable ! Bienvenue à toi Banette la fabuleuse fabuliste !



Compliment pour compliment ... je trouve ton avatar de très belle facture

mais Aude, je ne suis pas une "fabuleuse" contrairement à mon pseudo.

 
Chibani
Impossible d'afficher l'image
Je suis d'un caractère agréable jusqu'à ce qu'on vienne marche sur mes pieds, surtout s'ils sont de
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
86 commentaires
Membre depuis
12 novembre 2012
Dernière connexion
17 avril 2013
  Publié: 18 nov 2012 à 05:41 Citer     Aller en bas de page

Citation de Sidonie
Bravo et bienvenue
C'est fantastiquement raconté..
Encore !





Encore est ici le mot juste (sourire)

Merci et bon dimanche à toi. Bises. GUY

 
Chibani
Impossible d'afficher l'image
Je suis d'un caractère agréable jusqu'à ce qu'on vienne marche sur mes pieds, surtout s'ils sont de
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
86 commentaires
Membre depuis
12 novembre 2012
Dernière connexion
17 avril 2013
  Publié: 30 nov 2012 à 11:33 Citer     Aller en bas de page

Citation de Ava55
Tout comme les commentaires précédents, j'aime beaucoup cette "fable-conte" amusante mais avec une morale très vraie !
Quand on veux on peux, il faut se donner les moyens pour réussir !
Amities



C'est comme pour écrire Ava ... Quand on veut, on peut ... faut-il cependant en avoir vraiment envie. :bisous. GUY

 
Chibani
Impossible d'afficher l'image
Je suis d'un caractère agréable jusqu'à ce qu'on vienne marche sur mes pieds, surtout s'ils sont de
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
86 commentaires
Membre depuis
12 novembre 2012
Dernière connexion
17 avril 2013
  Publié: 5 jan 2013 à 06:18 Citer     Aller en bas de page

Citation de Ruo Lu
J'ai beaucoup aimé cette fable. Et oui, les choses ne tombent pas du ciel. Qui ne fait rien à rien...

Pauvre âne tout de même qui a toujours le bon dos pour les moqueries.

Merci pour la justesse de cette morale que d'aucun devrait lire pour ne pas sombrer dans l'inactivité...

Bien poétiquement,

Ruo Lu



L'âne ne l'était pas tellement dans ma fable et beaucoup, en ces temps très ombrageux, devraient en tenir compte. Les quelques pelletés de terre dont je l'ai surchargé ne sont rien par rapport aux tonnes de projectiles que d'autres reçoivent en ce moment et si rien n'a été dommageable pour mes fossoyeurs, je souhaite qu'il n'en soit pas de même aux auteurs des méfaits dont la presse se fait l'écho.

Merci Ruo Lu de ce gentil commentaire. Bien amicalement. Chibani

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1422
Réponses: 9
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0315] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.