Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 22
Invisible : 0
Total : 23
· Avraham
13676 membres inscrits

Montréal: 27 oct 06:33:27
Paris: 27 oct 12:33:27
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Profil de Xuyozi Aller en bas de page Cacher le panneau de droite



Le silence est d'or. La parole est d'argent. L'écriture est de bronze.
   

Xuyozi Cet utilisateur est un membre privilège

Poèmes : 58
Commentaires : 829
Connexions : 1086
Pages consultées : 45377

Type de compte : Privilège
Membre depuis : 17 mai
Dernière connexion : il y a 2 jours

Cet utilisateur est présentement hors ligne.

Informations générales

Nom : Xuyozi Y. Zayaxa
Lieu : En moi-même — c'est pratique, je ne m'égare jamais.
Profession : Occultiste (j'occulte le Jour la nuit et la Nuit le jour.)



Autres informations

Film préféré : Le grand film de la Vie
Style musical préféré : La musique des Sphères
Écrivain ou poète préféré : Les meilleurs (Pas les plus grands, car ils ne sont pas tous de la même taille)
Personnage de bande dessiné préféré : Je ne comprends pas cette question...




Passe-temps

Perdre mon temps... à nous rendre mes vers et moi imputrescibles...



Son histoire

Mon histoire ? Je peine depuis la naissance à tenter de la transcender, alors vous n'allez tout de même pas me demander de la raconter ! Non mais !



Projets futurs

Mourir en paix ; je travaille aussi à me rendre imputrescible après ma mort, et même avant, histoire de m’entraîner pour ne pas manquer mon coup. Un jour, vous lirez cette auguste inscription sur ma tombe : « Ci-gît Xuyozi, le Poète aux vers imputrescibles. »



Autre

Non, rien d'autre, je vous aviserai s'il y a lieu.

Edit : Je cultive les Paradis artificiels, mais je ne sème que du bio.

Edit : J'ai rencontré des Anges sur LPDP... des Anges de lumière... plus blancs qu'elle blanche, et des Cœurs profonds comme l'océan... se noieront-ils dans leur propre profondeur ? et de grands Esprits qui visent les étoiles, pour en jongler, ou leur donner l'éclat supérieur de la Poésie ? Eh non, vous êtes trop curieux, je ne vous révèlerai pas leur nom...



Dernière entrée au journal

Publiée : 23 octobre à 22:41
Titre : Un article du Gouddha sur Facebook...

Xuyozi souhaite partager avec vous, chers et authentiques poètes et poétesses, un article Facebook du Gouddha, qu’il vient tout juste de redécouvrir dans son Journal spirituel, toujours goulûment lu chaque seconde par des millions et des millions d’amis virtuels Facebook de partout à travers l’Univers connu et inconnu :

Chers disciples, moines, chanoines, nonnes, cochonnes, adeptes, squelettes, ascètes, ghikkhous, élèves, étudiants, paresseux, apôtres, apprentis, fidèles, prosélytes et sectateurs, arhats, renonçants, méditants, médisants, goddhisattvas et autres éveillés en puissance (ou qui se croient tels), de toute obédience et de toute nationalité, ainsi que vous, cher public international inconnu, mais fortuné torturé et ignorant, désirant et souffrant, voici, le Gouddha vous livre son premier sermon sur Facebook, que la postérité baptisera le « Sermon du Parc à Donzelles ». Vous aurez compris que ce sermon est purement virtuel, et que par conséquent il ne représente aucun danger pour l’environnement, et que ses vertus lavent plus blanc que blanc. Promesse du Gouddha blanchisseur d’âmes ! Connaissant votre ignorance atavique de pauvres mortels incarnés (tant pis pour vous...), laissez-moi proférer la Vérité qui vous assommera de assurera une Lumière Gouddhique Compatissante et Salvatrice Inc. (LGCSI) © 2021. Ainsi assommés éveillés dans cette Lumière, il me sera possible de vous soutirer plus facilement vos dîmes gouddhiques avec bien sûr votre consentement empressé. Je sais, je veux dire le Gouddha sait — ne mélangeons pas la personne illusoire du Gouddha avec son Corps de Lumière Transcendantalo-immanente, que seuls les noyés et les cœurs purs peuvent contempler (des demandes spéciales seront toutefois considérées, moyennant de légers frais d’administration) contempler, dis-je, je répète le verbe dis-je, parce que vous avez la mémoire courte et que vous ne vous rappelez plus de la dernière phrase que j’ai prononcée, la magnificence, redis-je, et l’aura électrique des rayons magnétiques de sa capine de Gouddha (acorn like). Alors donc, ô vous tous, revenons à nos moutons sauteurs de clôtures à poils longs et à joli jupon de laine, et ouvrez vos esprits obtus et vos cœurs viciés à l’enseignement véridique et authentique d’un véritable et authentique Illuminé de naissance... euh... destiné de naissance à être illuminé un jour.... D’ailleurs soyez sans inquiétude, le Gouddha que je suis a déjà conduit sur les sentiers samsariques et poussiéreux du Salut des millions de fidèles indignes, mais nantis — de sorte que le Gouddha leur a ouvert son cœur dans l’exacte mesure où ils ouvraient leur bourse (remarquez qu’il a dû se battre à l’occasion avec des renonçants qui prétextaient avoir les doigts trop gourds pour les délier, ces bourses, tant leur soi-disant extase était intense et gourdissante ; inutile de dire que le Gouddha, désireux de régler ses saintes dettes au plus vite, n’a pas manqué de leur dégeler les doigts à ceux-là !! Ces pingres, égarés parmi les généreux, veulent tous le Salut en boîte, tout de suite, à crédit et livré à domicile en plus !! Non, mais !! Quoi qu’il en soit, ne concevons pas de haine contre eux, ils en sont beaucoup trop indignes. J’ai même décelé certains masos parmi eux qui voudraient bien profiter de ma haine salvatrice, mais qu’ils se détrompent, je la réserve pour tous ces itinérants sans nom ni hérédité qui parcourent le pays en roulottes et en camisoles sales et trouées. (C'est une blague, bien sûr ! Vous savez bien que le Gouddha aime tout le monde d'une même affection cosmique et transcendantale, que le Gouddha nourrit en puisant à des sources cosmiques et transcendantales, il va de soi...) Mais passons sur le sujet, nous aussi, et prenons garde à ce que nos camisoles de renonçants soient toujours bien propre, car la réputation d’un gouddha déchu est très difficile à rétablir, et ce triste état de fait contribue à faire baisser sa cote sans but lucratif auprès des agences de crédit spirituel reconnues par le ministère des Finances mystiques.

Joignez-vous à moi ainsi qu’à la vaste communauté internationale des gouddhas potentiels solitaires et anonymes, pour une méditation sur les misères de l’argent qui appauvrissent tant nos riches sociétés modernes, surtout celles, remplies d’abnégation, qui ont fait vœu de pauvreté pour le Salut des riches.

J'invite les chiens et les chats à se joindre à nous dans nos séances de pleine conscience afin qu'eux aussi puissent accéder au statut tant convoité d'être humain, un jour, dans de prochaines incarnations (tant convoité, hum, on se demande bien pourquoi...). Pour faciliter leur méditation, je leur donne sur-le-champ un mantra respectivement canin et félin : ce sera grrrr pour les chats, et pshiiii pour les chiens... En espérant qu'ainsi ils apprennent à mieux se supporter mutuellement, sur le modèle des hommes et des femmes, ennemis héréditaires, mais qui s'adorent... c'est génétique, ils n'ont aucun mérite... Autrement dit, ce n'est pas gagné pour ces pauvres bêtes, mais authentiques, celles-là... !

PS — C'est bien beau tout ça, mais j'ai finalement oublié de délivrer mon premier sermon ! Zut ! Les donzelles ne me le pardonneront pas ! Je devrai donc composer un autre billet dans les jours à venir, moi qui voulait m’effacer pour un temps... (L’effacement, ça me connaît, parole de Gouddha... Mais pourquoi s’effacer lorsque l’on n'est plus personne !) Dommage, vous devrez supporter la présence d'un Gouddha aux rares vertus spirituelles encore un peu... C'est votre chien ou votre chat qui seront contents ! N’oubliez pas de les amener lire le prochain billet du Gouddha... Il y aura distribution de croquettes sacrées pour tous à cette occasion, une pour chaque animal, et si vous n’êtes pas un animal, tant pis pour vous !

– Gouddha [sur Facebook].

Répondre      Entrées antérieures




 

 



Liste de ses poèmes
Consulter son journal
Lui envoyer un message instantané
- Retour au Soi... (Autres poèmes)
- Tankas bêtes (ε) (ζ) (η) (Poèmes tristes)
- L'ubiquité du sens... (Poèmes loufoques)

État du vote : 0/13274

 

 
Cette page a été générée en [0,0131] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.