Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 28
Invisible : 0
Total : 28
13329 membres inscrits

Montréal: 12 avr 20:33:38
Paris: 13 avr 02:33:38
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Profil de Avraham Aller en bas de page Cacher le panneau de droite



Chaule aime Aaron
   

Avraham

Poèmes : 9
Commentaires : 3
Connexions : 2181
Pages consultées : 16074

Type de compte : Régulier
Membre depuis : 17 juin 2020
Dernière connexion : il y a 9 heures

Cet utilisateur est présentement hors ligne.

Informations générales

Sexe : Masculin





Passe-temps

Mes amis, je vous lis

Mes amis, je vous lis, quoi que soient vos écrits :
Chaleureux ou transis, de rires ou de cris…
Mes amis, je vous dis : je suis sans préférence
Et en clair, je traduis : j’aime la différence.

Oh oui ! Je vous entends en vous lisant beaucoup
Et je vous vois penchés, belle nuque, beau cou
Pendant que par-dessus votre épaule, je plonge
Mes deux vieux yeux qui voient que ma nuit se prolonge…

En compagnie de vos amours, de vos chagrins,
De votre appétence à vouloir croquer le grain
Semé en terre noble et qui se garde en bouche
Autant que l’être aimé partageant votre couche.

Oh oui ! Que je vous vois malmener le clavier
Après que vos pas ont crissé sur le gravier
Qui tapisse l’allée devant votre demeure
A l’âme nettoyée pour ne pas qu’elle meure

Et ouvrir la fenêtre en chantant : je suis là !
Regarde-moi, aime-moi un peu, essuie-la
Cette larme claire qui coule et qui féconde
Mon verger dont un fruit éclot à la seconde.

Je vous lis mes amis et je vous le redis…
Alors que vous pensez : c’est un voyou, pardi !
Un pédant, un sans-cœur, un m’as-tu vu, Jeannette,
Un pompeux prétendant refuser la canette,

Un qui reste à la marge et qui ne croit en rien
D’autre qu’être l’atout majeur du bon Aryen,
Un de ces fils de chien ou de bouc et de chèvre
Ruisselant de sueur accouchée par la fièvre.

Oh oui ! Je suis tout ça et je m’aime pourtant
Et aucun d’entre vous ne m’achète pour tant
Car je ne fus tiré qu’en un seul exemplaire
Et cet argument a le talent de me plaire.

Si la vie est injuste et nous veut toujours seuls,
Avant que la mort nous couvre de ses linceuls,
Remplissez de vent frais vos pages d’écriture
Qui voleront vers moi en Sacrée nourriture

Ravissant mon palais et je paierai comptant ;
Dans le cas contraire, je serai mécontent
Mais je l’aurai goûtée en gardant le silence
Par la peur que mon cœur reçoive pierre et lance.

Mes amis, crûtes-vous à ce salmigondis
Qui bannit la rumeur, la calomnie, l’on-dit ?
Prenez des pincées de vérité, de mensonge
Car je mens seulement quand mon boniment songe.

Rêvez à poings fermés - tous – que votre existence,
De l’humble à l’orgueilleux, efface la distance
Entre vos écrits et moi car oui, je vous lis
Dès l’aube à mon réveil jusqu’au soir dans mon lit.



Son histoire

Trouvère troublant trous verts et trous blancs



Autre

La liberté que le Bon Dieu accorde
Est dans la longueur qu'il donne à la corde



 

 



Liste de ses poèmes
Consulter son journal
Lui envoyer un message instantané
- C'est la croix qui pacifie l'esprit (Autres poèmes)
- Aucun d'eux ne sait (Autres poèmes)
- Du bon sens (Autres poèmes)

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 1055/13200

8.7%
 
 92 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.8%
 
 82 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

4.7%
 
 50 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.5%
 
 163 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.8%
 
 19 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.7%
 
 113 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.4%
 
 205 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

31.4%
 
 331 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0113] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.