Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 272
Invisible : 1
Total : 275
· Le Poète Masqué · Andesine
13341 membres inscrits

Montréal: 29 oct 15:27:29
Paris: 29 oct 20:27:29
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Textes érotiques :: L'art de me dévêtir Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
452 poèmes Liste
14470 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
29 octobre
  Publié: 6 juin 2016 à 16:38
Modifié:  28 août 2017 à 10:38 par Emme
Citer     Aller en bas de page



Avant toute autre chose il faut me regarder,
Me sculpter de vos yeux à m’en faire rougir,
Que sans même approcher je me vois défaillir,
Que je pense vos doigts, sur ma peau, se poser.

Si l’instant est fugace il n’en est pas moins dense
En désirs contenus rêvant d'être assouvis
S’il vous agrée Monsieur, il vous sera permis
De me faire goûter à ce plaisir intense.

Touchez-moi doucement ou effleurez ma nuque
Qu’elle se tende alors sous votre main brûlante,
D’une simple pression, si cela vous enchante,
Devenez mon mentor, moi, celle qu’on éduque.

Découvrez une épaule et sans bruit, baisez-là.
Si je ferme les yeux, ne soyez pas surpris...
Lorsque je sourirai de vous savoir conquis
Descendez la glissière et la robe suivra.

Quelques bouts de tissus ça et là, entre nous
Ne dissimulent rien dont vous ne soyez maître
Votre tête est curieuse et cherche à me connaître
Mon antre est un cadeau... J’attends… langlissez-vous.*






* néologisme

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
799 poèmes Liste
22749 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
29 octobre
  Publié: 6 juin 2016 à 17:30 Citer     Aller en bas de page

La fermeture éclair
A glissé sur tes reins
Et tout l'orage heureux
De ton corps amoureux
Au beau milieu de l'ombre
A éclaté soudain

Et ta robe en tombant
Sur le parquet ciré
N'a pas fait plus de bruit
Qu'une écorce d'orange
Tombant sur un tapis

Mais sous nos pieds
Ces petits boutons de nacre
Craquaient comme des pépins
Ô Sanguine joli fruit !

La pointe de ton sein
A tracé tendrement
La ligne de ma chance
Dans le creux de ma main.
Sanguine, joli fruit
Soleil de nuit


Prévert

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
12552 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
29 octobre
  Publié: 7 juin 2016 à 03:14 Citer     Aller en bas de page

SUPERBE !

Aude a cité PREVERT, moi je pense à la chanson "Déshabillez-moi" ... Quel talent

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Danalore


Lire Une parenthèse dans le quotidien Ecrire Une évasion qui fait du bien
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
655 commentaires
Membre depuis
15 mai 2016
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 7 juin 2016 à 03:46 Citer     Aller en bas de page


Sublime de sensualité !

 
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
236 poèmes Liste
4583 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
29 octobre
  Publié: 7 juin 2016 à 06:10 Citer     Aller en bas de page

On ne demande qu'à voir

Pour l'instant j'aime bien

Peut-être que j'aimerai encore plus !

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23541 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 7 juin 2016 à 13:11 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Adamantine,

Je vais te faire rire pour une fois, déjà moi une femme même habiller je la vois nue, ah ah j'ai des yeux vicieux chuuuut faut pas le dire

Cependant, j'ai adoré te lire, il est superbe ce poème comme j'aime !
Une plume soyeuse ! Bisous James


  Membre de la Société des poètes Français.
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
29 juillet
  Publié: 7 juin 2016 à 13:16 Citer     Aller en bas de page



Bonjour Magali,

Bravo pour ta magnifique poésie sensuelle !
C'est un très beau partage !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
452 poèmes Liste
14470 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
29 octobre
  Publié: 7 juin 2016 à 15:15 Citer     Aller en bas de page

Citation de Aude Doiderose
La fermeture éclair
A glissé sur tes reins
Et tout l'orage heureux
De ton corps amoureux
Au beau milieu de l'ombre
A éclaté soudain

Et ta robe en tombant
Sur le parquet ciré
N'a pas fait plus de bruit
Qu'une écorce d'orange
Tombant sur un tapis

Mais sous nos pieds
Ces petits boutons de nacre
Craquaient comme des pépins
Ô Sanguine joli fruit !

La pointe de ton sein
A tracé tendrement
La ligne de ma chance
Dans le creux de ma main.
Sanguine, joli fruit
Soleil de nuit


Prévert


C'est un poème que je ne connaissais pas. Merci de me l'avoir fait découvrir.

Citation de Maschoune
SUPERBE !

Aude a cité PREVERT, moi je pense à la chanson "Déshabillez-moi" ... Quel talent


Oh merci beaucoup. Ça me fait plaisir.


Citation de Danalore
Sublime de sensualité !


Heureuse que vous ayez apprécié.

Citation de Odin
Mode d'emploi offert...merci


Mais c'est comme les modes d'emploi ikéa. Ce n'est pas parce qu'on l'a que ça fonctionne à tous les coups.

Citation de QUOIQOUIJE
On ne demande qu'à voir

Pour l'instant j'aime bien

Peut-être que j'aimerai encore plus !


Tu es trop curieux mon cher.


Citation de appotamox
Une effeuilleuse endiablée, une glissière qui descend et une autre prête a exploser ! Encore quelques vers et on y était. Bravo


Merci.

Citation de GRG
Ô cette robe !

je suis resté accroché à son fil qui en se décousant laisse entrevoir moult possibles,

on s'y prend !


Les fils de mes tenues vestimentaires ne se défont jamais. Question de style

Citation de James
Bonsoir Adamantine,

Je vais te faire rire pour une fois, déjà moi une femme même habiller je la vois nue, ah ah j'ai des yeux vicieux chuuuut faut pas le dire

Cependant, j'ai adoré te lire, il est superbe ce poème comme j'aime !
Une plume soyeuse ! Bisous James



J'ai moi - même la chance d'avoir des lunettes qui déshabillent
Merci de ton passage



Citation de Sybilla
Bonjour Magali,

Bravo pour ta magnifique poésie sensuelle !
C'est un très beau partage !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla


Oh merci beaucoup. C'est toujours un plaisir de te voir sous mes lignes.

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
233 poèmes Liste
16657 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
29 octobre
  Publié: 7 juin 2016 à 16:09 Citer     Aller en bas de page

un moment de sensualité
sublime

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
452 poèmes Liste
14470 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
29 octobre
  Publié: 8 juin 2016 à 04:09 Citer     Aller en bas de page

Merci Mido.

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
452 poèmes Liste
14470 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
29 octobre
  Publié: 8 juin 2016 à 04:16 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup. J'écrirai sans doute sur l'art de se vêtir. C'est un art qui m'inspire.

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
90 poèmes Liste
3935 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
27 août
  Publié: 8 juin 2016 à 04:52 Citer     Aller en bas de page


Je pense plutôt à la chanson de Léo Ferré ... l'étrangère...

"sa robe tomba tout de suite, quand ma hâte la délivra..."

Ton très beau poème pourrait de même être mis en musique...

(et le madrigal, dis, et le madrigal ?)

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
452 poèmes Liste
14470 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
29 octobre
  Publié: 9 juin 2016 à 06:21 Citer     Aller en bas de page

Merci mon amie.

Le Madrigal m'effraie. Je m'y essaierai peut-être...

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
Aalis


Qu'importe la manière pourvu qu'on ait l'orgasme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
613 commentaires
Membre depuis
7 juin 2014
Dernière connexion
1er février 2019
  Publié: 1er juil 2016 à 07:29 Citer     Aller en bas de page



https://youtu.be/Uju4CgrrgRo

Bien à vous
Aalis

  Mes définitions: Salope: Don Juan au féminin - Erotisme: Parfum discret du porno - X: Côté pile de la moralité - Hymen: Soi-disant lys (À jeter aux bigots)
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
452 poèmes Liste
14470 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
29 octobre
  Publié: 8 juil 2016 à 03:27 Citer     Aller en bas de page

Effectivement

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
293 poèmes Liste
9746 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 13 août 2016 à 02:44 Citer     Aller en bas de page

de mes fantasmes publics parfois avoués et des regards partagés. j'aime manger un artichaut cuit, en le tenant par la queue. les soies, le foin, le coeur, et après retour à la réalité, ils faut évacuer les restes, avant de faire l'amour avec un suivant.

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
452 poèmes Liste
14470 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
29 octobre
  Publié: 24 août 2016 à 01:13 Citer     Aller en bas de page

Eh bien, fais-toi plaisir

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
Barba


Le poète se souvient de l'avenir (J.Cocteau)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
593 commentaires
Membre depuis
29 mai 2015
Dernière connexion
9 octobre
  Publié: 17 oct 2016 à 05:50 Citer     Aller en bas de page

comme Maschoune je pense à cette chanson" déshabillez moi"........mais pas trop vite.........c'est appel vibrant pour la gente masculine! merci pour ce partage

  Barba
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
452 poèmes Liste
14470 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
29 octobre
  Publié: 17 oct 2016 à 13:09 Citer     Aller en bas de page

Merci Barba d'y avoir été sensible.

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 5066
Réponses: 18
Réponses uniques: 12
Listes: 0 - Voir

Page : [1]
Poèmes de l'année 2016
Décerné le 4 mai 2017
9e position dans le choix des membres.

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

(Poèmes par thèmes)
Auteur :
Gazon anglais (Textes érotiques)
Auteur : Maschoune
Lents-silences (Autres)
Auteur : RiagalenArtem
Déception (Citations personnelles)
Auteur : ode3117
(Textes érotiques)
Auteur :
Sans des daims (Citations personnelles)
Auteur : ode3117
À fleurs d'orages... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Ô Baguette (Textes érotiques)
Auteur : Barbara
Dans ces yeux-là... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Les confidences d'une tasse " à thé " (Loufoques)
Auteur : ode3117
Avant, j'étais un homme... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Adamantine
Rien ne sert de courir (Citations personnelles)
Auteur : ode3117
Sur un piano (Poèmes par thèmes)
Auteur : Bibenja
Impression (Poèmes par thèmes)
Auteur : marchepascal
Inexistences... (Poèmes par thèmes)
Auteur : ecrinf

 

 
Cette page a été générée en [0,0516] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.