Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 16
Invisible : 0
Total : 18
· ami_des_vers
Équipe de gestion
· Catwoman
13151 membres inscrits

Montréal: 24 févr 23:56:44
Paris: 25 févr 05:56:44
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Contes d'horreur :: Zim'golok Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
117 poèmes Liste
3468 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 30 avr 2017 à 01:11
Modifié:  3 mai 2017 à 22:31 par Le Poète Masqué
Citer     Aller en bas de page

Zim'golok

Du sud de la Sicile au nord de l'Allemagne,
Les créatures d'autrefois ne sont pas mortes,
Elles rôdent toujours en nos vastes campagnes :
On conseille à chacun de bien fermer sa porte...

Vous pouvez en juger librement, par vous-mêmes,
Mais sachez que l'effroi peut vous glacer les veines...

***

Pour avoir dans le ventre un peu de nourriture
Il égorgeait parfois un chevreuil sur le roc,
Ensuite il retournait à sa caverne obscure
Où il s'assoupissait chaque nuit, Zim'golok.

Il avait nez crochu et bosse dans le dos.
Affreuses, de travers étaient toutes ses dents.
Quand ils apercevaient cet étrange nabot,
Les loups, épouvantés, s'enfuyaient promptement.

Il était très petit mais bouffait comme un ogre,
Dévorant un chevreuil entier en deux repas,
Sans rien en retirer, sans dédaigner le gras.

Il mangeait à sa faim ; jamais il n'était maigre,
Mais las d'ingurgiter les mêmes créatures,
Il cherchait quelquefois une autre nourriture

Et sans Andaluza ni sauce mexicaine,
Il ne dédaignait pas un peu de chair humaine...




_____________________________________


© 2017

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 30 avr 2017 à 04:53 Citer     Aller en bas de page

Je sais rester une enfant et j'adore les contes et légendes.... et évidemment la mythologie...
Donc j'apprécie toujours et encore ces textes que vous écrivez... avec brio

Merci LPM

Mon Amitié

V

 
suri
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
198 commentaires
Membre depuis
20 avril 2017
Dernière connexion
29 avril 2018
  Publié: 30 avr 2017 à 06:19 Citer     Aller en bas de page

Un superbe conte!
A moi personnellement il évoque quelque chose entre les textes de Rammstein (p.e. Rosenrot) et les livres de Jesse Bullington (mais son univers est bien plus noir et tout finit mal!)

Merci et à bientôt

 
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
1688 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
24 février
  Publié: 30 avr 2017 à 17:13 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir PM

Mais on y prend goût à lire vos histoires ....même si elles donnent le frisson ! J'ai bien aimé

là c'est une légende à ne pas mettre entre les mains de chérubins ! rire





 
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
117 poèmes Liste
3468 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 1er mai 2017 à 00:29
Modifié:  3 mai 2017 à 19:38 par Le Poète Masqué
Citer     Aller en bas de page

Jiçé, Varh, suri, ODIN, Pieds-enVERS, Lipstick Cindy,

Un immense merci à vous tous chers amis !

Le texte était assez long et vous l'avez lu ; j'en suis très touché !

Rammstein (p.e. Rosenrot) et les livres de Jesse Bullington : j'irai voir...
Le père Hugo aussi, bien sûr !


-------------------------------------------------

Lipstick Cindy : oui, j'ai pensé que le terme "nabot" pouvait poser problème, à l'égard des personnes de petite taille. Il est en effet utilisé à trois reprises (je m'en suis rendu compte, et je vais essayer de corriger. Votre remarque est tout à fait justifiée !)

Un gros bisou à nos amis de petite taille, que j'adore, et qui n'ont absolument rien à voir avec ce Zim'golog cannibale.

Un grand merci à tous !

-----------------------------------------------------------------

Cindy : à bien y réfléchir, je pense que j'ai choisi le terme le moins injurieux, par rapport à tous les synonymes de "nain".
Il me semble que le terme "nabot" est encore le plus acceptable par rapport à tous les termes suivants :

avorton
petit
gnome
ragot
pygmée
microbe
lilliputien
homoncule
trapu
tom-pouce
rase-mottes
ragotin
puce
pot à tabac
myrmidon
minuscule
magot
freluquet
difforme
bout d'homme
bouffon
turlupin

------------------------------

Je suis bien obligé de désigner Zim'golok par l'un de ces termes, et j'ai tâché de choisir le plus "sympa"... (sachant que tout ce qui précède est encore pire !)

Bisous




  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
2 novembre 2019
  Publié: 1er mai 2017 à 04:47 Citer     Aller en bas de page

cette terrible légende est vraiment splendide, Le Poète Masqué!

quel merveilleux talent de conteur!!

surtout continue de nous donner quelques frissons dans le dos, c'est tellement pathétique!

délicieuse journée,

sincères amitiés,

Josette

 
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
117 poèmes Liste
3468 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 2 mai 2017 à 13:36
Modifié:  7 juin 2017 à 11:56 par Le Poète Masqué
Citer     Aller en bas de page

Citation de Lipstick Cindy
Nabot est un mot argotique comme la plupart des ceux de ta liste qui s'applique à un être bien réel et facilement identifiable
Lutin korrigan farfadet sont de êtres de légende sans connotation péjorative
Mais faudrait que tu refasse tes rimes



Lutin korrigan [/i]et [i]farfadet : oui, c'est joli, mais pas assez péjoratif pour désigner l'effroyable Zim'golok ! (rire)

Merci pour la suggestion au sujet des "rimes" – une notion qui a perdu son caractère prépondérant de nos jours, du fait de toutes les licences autorisées par la poésie "moderne" + l'usage des assonances/contre-assonances/sous-rimes voisines, voire absence de rime chez certains auteurs, etc. J'essaie toujours de garder au moins un son vocalique, indépendamment de toutes les lettres qui peuvent entourer ce son. Les auteurs classiques se retournent dans leur tombe, bien sûr, mais je pense qu'ils se sont habitués à cette évolution, qui apparaît comme une régression par rapport à la pureté de la rime mais qui permet de composer plus librement, en évitant l'écueil d'une poésie trop classique.
J'explique cela dans un système de versification personnel, qui s'appuie sur une nouvelle manière de considérer la rime. Chez moi, comme chez beaucoup d'autres auteurs, celle-ci a tendance à perdre le statut classique qu'elle avait auparavant pour laisser se déployer un maximum de combinaisons de mots, de tournures de phrases possibles. C'est ce déploiement maximum qui m'importe, au détriment d'une certaine pureté. D'autres accorderont la prépondérance à la rime, en fonction de leur propre sensibilité poétique, et je salue bien sûr cette manière de travailler qui donne parfois des résultats magnifiques !

A bientôt, Cindy, et encore merci d'avoir lu et commenté ce poème ; j'en suis très touché.


------------------------------------

Josette et Sylvain : un grand merci pour vos deux commentaires, chers amis !

Je suis content de vous avoir donné quelques frissons, mais le bébé est sain et sauf, heureusement !

A bientôt

--------------------------------------------

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
200 poèmes Liste
5159 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
24 février
  Publié: 3 mai 2017 à 20:03 Citer     Aller en bas de page

Ah ce Zim'Golok, c'est pas du toc mais est assez peu râgoutant (en un mot, n'est-ce pas). Ce nabot m'a l'air un rien cabot.

Quand je pense que nous avons échappé aux rimes homoncule/minuscule...

Joliment écrit, comme toujours.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
117 poèmes Liste
3468 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 7 juin 2017 à 11:14 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup JB,

je n'avais pas encore répondu à ton commentaire (mais je l'avais lu dès sa publication).

Un grand merci et à bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
THOMAS


Ne crains pas d'être ignoré, mais d'être ignorant.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
2756 commentaires
Membre depuis
1er juin 2007
Dernière connexion
28 juillet 2019
  Publié: 15 juin 2017 à 10:07 Citer     Aller en bas de page

ça m'a donné faim

 
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
117 poèmes Liste
3468 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 16 juin 2017 à 23:31 Citer     Aller en bas de page

La sauce est offerte...

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1305
Réponses: 10
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0341] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.