Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 10
Invisible : 0
Total : 10
13190 membres inscrits

Montréal: 19 jan 23:37:39
Paris: 20 jan 05:37:39
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Ephémères (mai 2011) : "Frontières" :: il y a des mots qui franchissent les barrières Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ossette


Blob Blob
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
151 poèmes Liste
1291 commentaires
Membre depuis
24 juin 2008
Dernière connexion
13 novembre 2019
  Publié: 13 mai 2011 à 17:24
Modifié:  15 mai 2011 à 13:14 par FeudB
Citer     Aller en bas de page

il y a des mots qui franchissent les barrières
qui vous font rêver comme on n'ose imaginer
il y a des histoires qui traversent les âges
et les maux de l'amour qui se battent pour la vie.

il y avait toi et il y avait moi
nous étions deux, nous ne faisions qu'un
alors que les balles pleuvaient sous les coups de la haine
nous avons franchi les absences.

il y eut la guerre et
il y eut la mort
mais toujours nous étions
à jamais réunis.

il y a des mots qui ne peuvent décrire
ce que j'ai ressenti quand je t'ai aperçue
le plaisir du vent et l'odeur de la pluie
moi le fusil au poing, toi et ta liberté.

je t'ai aimée dès que je t'ai vue
mais la barrière nous séparait
tu étais si belle, si enjouée
tu croyais qu'un monde uni serait possible.

il y a des mots qui sont impuissants
et qui parfois ne font que le mal autour d'eux
il y eut cet ordre, ce pont que l'on brise en morceaux.

il y eut des cris et des larmes de sang
pendant que nos fusils faisaient hurler vos âmes
il y eut ton corps alourdi par les balles
de ceux que tu pensais tes semblables.

il y a des mots qui franchissent les barrières
qui vous font rêver comme on n'ose imaginer
il y a des histoires qui traversent les âges
et les maux de l'amour qui se battent pour la vie.

il y avait toi au milieu de la rue
du mauvais côté de la pauvre barricade
il y avait moi, le fusil au poing
et la frontière de la guerre qui nous sépara cette nuit

  ZZ
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
699 poèmes Liste
14931 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 14 mai 2011 à 05:13 Citer     Aller en bas de page

il y a des mots qui franchissent les barrières
qui vous font rêver comme on n'ose imaginer
il y a des histoires qui traversent les âges
et les maux de l'amour qui se battent pour la vie.

il y avais toi au milieu de la rue
du mauvais côté de la pauvre barricade
il y avait moi, le fusil au point
et la frontière de la guerre qui nous sépara cette nuit

Les mots ont le pouvoir de transformer notre vie et la faire ressentir merveilleuse, les mots nous font connaître les autres, les mots nous font mourir...
Merci

Amicalement
galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
5144 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 14 mai 2011 à 06:57 Citer     Aller en bas de page

La frontière d'un amour qui palpite là, dans la tête, à portée de fusil.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Ossette


Blob Blob
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
151 poèmes Liste
1291 commentaires
Membre depuis
24 juin 2008
Dernière connexion
13 novembre 2019
  Publié: 14 mai 2011 à 08:02 Citer     Aller en bas de page

Galatea belga => merci pour ton passage et ton commentaire ^^

les mots nous font vivre de belles histoires .

Lacase=> merci aussi pour ton passage ^^

je suis ravie que tu apprécie ce poème et oui, l'amour est une bannière qui franchit les frontières.

  ZZ
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
22 janvier 2019
  Publié: 15 mai 2011 à 08:13 Citer     Aller en bas de page

J'ai aimé tes mots franchissant ces barrières. Merci.

Amitiés

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
Ossette


Blob Blob
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
151 poèmes Liste
1291 commentaires
Membre depuis
24 juin 2008
Dernière connexion
13 novembre 2019
  Publié: 15 mai 2011 à 08:57 Citer     Aller en bas de page

merci à toi Bernylys ^^
ravie que tu ai aimé!

  ZZ
FeudB

Correctrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
7091 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
27 septembre 2019
  Publié: 15 mai 2011 à 13:35 Citer     Aller en bas de page

ton poeme me touche, car il fait remonter en moi des souvenirs d'enfance pour un pays qui a fini par se déchirer (l'ex yougoslavie), j'espère que les enfants que j'ai connus il y a bien longtemps maintenant là bas, ont eu d'autres destins.
amitiés.

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Ossette


Blob Blob
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
151 poèmes Liste
1291 commentaires
Membre depuis
24 juin 2008
Dernière connexion
13 novembre 2019
  Publié: 17 mai 2011 à 15:00 Citer     Aller en bas de page

je l'espère aussi et le souhaite FeudeBelt

  ZZ
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1491
Réponses: 7
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0498] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.