Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 397
Invisible : 0
Total : 400
· Gylfi · Pichardin
Équipe de gestion
· Catwoman
13243 membres inscrits

Montréal: 2 déc 00:51:55
Paris: 2 déc 06:51:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Papa Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Daniel Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
129 poèmes Liste
391 commentaires
Membre depuis
14 mars 2014
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 10 août à 04:05
Modifié:  10 août à 09:38 par Daniel
Citer     Aller en bas de page

Papa

Maintenant que les choses se décousent en silence
Dans l’absurde muet des mots sans descendance,
Que l’étoffe fragile d’être moi se déchire
Avec cette douceur d'une soie trop fragile,

Je découvre à nouveau que je n’ai rien appris.
J’ai cette chose en moi qui ne veut plus rien dire
Depuis le vu violent de toi, là, dans ce lit,
De tes traits reposés, ta poitrine sans vie.

J’ai pris pour habitude de ne plus rechercher
A comprendre le vide. Les abîmes à sonder,
Même si oubliés, sont tout au fond de soi

Et méritent peut-être un cœur attentionné
Malgré tout leur silence hurlant comme un brasier.
Si tu es près des nôtres, embrasse-les pour moi.

  Critiques négatives absolument reçues, il faut bien se construire.
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Mi biche mi serpent, ça dépend des moments (@Storm)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
293 poèmes Liste
18618 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
28 novembre
  Publié: 10 août à 05:05 Citer     Aller en bas de page

Magnifique. On est souvent démuni face à soi même, alors devant les autres ...

Un texte terriblement juste

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
176 poèmes Liste
1657 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 10 août à 15:13 Citer     Aller en bas de page

Ton émotion est intacte dans tes mots. Trés beau texte

  SHElene
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
183 poèmes Liste
6937 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 12 août à 03:19 Citer     Aller en bas de page

Touchant à l'essentiel poétique: l'émotion...

Et tout ce qui se dégage de tes mots de la sincère douleur à l'esprit reposé...

La vie et la mort sont deux parties d'un même voyage...

Amitiés...

Hubix.

 
Daniel Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
129 poèmes Liste
391 commentaires
Membre depuis
14 mars 2014
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 12 août à 11:58 Citer     Aller en bas de page

Bestiole, Damon, SHElene et Hubix-Jee, merci à tous les quatre. Je ne serai pas à la hauteur de vos commentaires, pas facile en ce moment.

Mais encore merci.
Dan


  Critiques négatives absolument reçues, il faut bien se construire.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 438
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0267] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.