Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 374
Invisible : 0
Total : 378
· Errant · Fried · Saint-Ange · BORZEK
13245 membres inscrits

Montréal: 3 déc 01:47:22
Paris: 3 déc 07:47:22
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Propos entrelacés Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
1294 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 23 juil à 03:43 Citer     Aller en bas de page

J’ai apporté quelques fleurs blanches

Dieu, ces pins sont bien centenaires !

Puissent-elles éclairer ton ciel
Les lauriers-roses en opulence

Pardon : elles sont artificielles
Tout conspire à parer ces pierres

Je ne viens pas tous les dimanches
Les cigales scandent le silence

Tu ne saurais les arroser
Sentirais-tu cette résine ?

Je les ai posées à tes pieds
Elle s’inspire à mes narines

Et comme il reste un peu de place
Et par ce doux matin d’été

Pour occuper mieux cet espace
Je souris en oubliant presque

J’ai ramassé dans les allées
Le temps écoulé : 36 ans !

Trente-six petits cailloux rosés
Car dans ce décor pittoresque

Et j’ai dessiné sur la terre
Me revient notre amour d’antan

Un cœur, une étoile de mer
Et pour encore le ressentir

Je redeviens presqu’une enfant
Je referai ces quelques pas

Pareille à la dernière fois
De ta présence au souvenir

Lorsqu’on t’avait allongé là
Allant dans les rangées de marbre

Il y a bien longtemps
Où tu reposes sous les arbres


Papa

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
526 poèmes Liste
23821 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 23 juil à 04:16 Citer     Aller en bas de page

Quel beau message à ton cher papa, le mien est si loin, mais comme toi, je fais quelques poèmes, pour qu'il m'entende.
Un poème qui m'émeut terriblement
De tendres et jolis mots
Bises CHLAMYS
ODE 31 - 17
Un coup de coeur

  OM
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
233 poèmes Liste
16727 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 23 juil à 12:09 Citer     Aller en bas de page

émouvante lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
399 poèmes Liste
4403 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 24 juil à 02:15 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Chlamys,
un très bel hommage à ton père avec une présentation originale, deux poèmes en un en quelque sorte.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
128 poèmes Liste
5761 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 24 juil à 16:58
Modifié:  24 juil à 16:59 par Lacase
Citer     Aller en bas de page

C'est toujours compliqué de se rendre au cimetière
Pourtant parfois on y est pour échanger un brin.
Merci d'avoir sensiblement croqué ce moment

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
nyc4max Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
5 commentaires
Membre depuis
10 juillet
Dernière connexion
26 juillet
  Publié: 25 juil à 20:28 Citer     Aller en bas de page

Très émouvant. Mais sache bien qu’un mot effacé sur le tableau continue d’exister dans le dictionnaire. Ainsi la mort peut seulement effacer la présence des gens, mais pas leur existence. Car ils continuent d’exister dans l’esprit de ceux qui l’aiment et qu’il aimait. C’est là la philosophie de la vie.
Mes Sympathies.

  mxllaz
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
177 poèmes Liste
1658 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 28 juil à 16:21 Citer     Aller en bas de page

Trés émue par ces mots à ton papa, je ramasse quelque petits cailloux pour t'écrire un Merci.

  SHElene
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
1294 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 19 août à 04:31
Modifié:  19 août à 04:31 par Chlamys
Citer     Aller en bas de page

Ode, Mido, Pichardin, Rose-Amélie, Hervé, nyc4max, SHElene ...
Merci pour votre passage et vos mots sous mon texte
Au-delà de cet hommage à mon père, j'ai voulu mettre en mots le double dialogue intérieur, les années passées m'ayant permis de m'extraire un peu de la tristesse profonde et de rendre ces moments de communion plus légers.

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
80 poèmes Liste
1486 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
22 novembre
  Publié: 21 août à 15:25 Citer     Aller en bas de page

Chlamys,
Des vers émouvants d'autant plus que par leur présentation ils convergent tous vers celui à qui ils sont dédiés "papa"qui en occupant la place centrale au bas du poème est mis particulièrement en lumière, ce qui montre bien tout l'amour que vous lui portez .
Amitiés sincères

  Flora Lynn
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
1294 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 22 août à 14:05 Citer     Aller en bas de page

Merci Flora Lynn

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 416
Réponses: 9
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0272] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.