Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 16
Invisible : 0
Total : 16
13367 membres inscrits

Montréal: 9 juil 07:04:18
Paris: 9 juil 13:04:18
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: La langue des frimas (repost) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
133 poèmes Liste
1085 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
4 juillet
  Publié: 30 juin à 10:59
Modifié:  30 juin à 14:34 par Emme
Citer     Aller en bas de page


Drapeau québécois libre de droits

Un texte largement corrigé, que j’adresse ici à l’occasion du jour de célébration de la fête nationale du Canada (1er juillet), et pour une belle province qui me tient à coeur.

La langue des frimas


La langue du Québec raconte un peuple fier
Sans nulle fioriture, aux échos de douleur
Ses notes vont chantant sans précieuses manières.
Et s’adressent à l’âme en caressant le cœur.

En jouant du joual1 comme on taille un joyau
Ce langage ancestral aux éclats granitiques
Réassortit son rythme, en un beau concerto
Mêlant dans ses accords une grâce rustique.

C’est celui de Tremblay2, c’est celui de Vigneault3
Mâtiné de douceur et de rugosité
Il fait vibrer la phrase à chacun de ses mots
Avec l’humilité d’un honnête parler.

Une mère lointaine aux coupables oublis,
L’abandonna un jour4comme un remords ancien,
Elle se rappela lui avoir donné vie,
Au cours du faux serment d’un auguste tribun5.

Figé dans les frimas d’une saison sans fin
Il parle du passé dans un noble patois,
Comme un reflet de France dont il se souvient
Et qui résonne encor dans l’écho de sa voix.


.

1 (Altération du mot cheval) Parler populaire québécois
2 Michel Tremblay - Auteur québécois faisant référence au Joual dans son Œuvre.
3 Allusion au traité de Paris signé en 1763 par lequel la France cède le Canada à la Grande- Bretagne
4 Gilles Vigneault - Auteur compositeur québécois
5 Allusion au Discours du Gl de Gaulle du 24 juillet 1967 dans lequel il prononça son fameux « Vive le Québec libre ». Courte vidéo



Lien musique



Georges Ioannitis
Tous droits réservés


  Il vaut mieux avoir raison seul que tort avec la foule.
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
308 poèmes Liste
5553 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
8 juillet
  Publié: 30 juin à 11:46 Citer     Aller en bas de page

Merci pour cet hommage, avec le franglais qui se développe chez nous au grand galop, je me demande si le Québec ne va pas être le seul endroit où le parler français aura un sens.

Amitiés
Yvon

  YD
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
601 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
9 juillet
  Publié: 30 juin à 12:41
Modifié:  30 juin à 13:33 par Lucie Granville
Citer     Aller en bas de page

Une jolie poésie, au vocabulaire soigneusement choisi. Par des oppositions subtiles, tu fais naître de belles images faites de contrastes, en harmonie avec ton thème et ce pays. Il me semblait même entendre certaines sonorités en te lisant. Coup de cœur pour les quatrains 1 et 5… Ton poème dégage quelque chose de très chaleureux, et j'aime beaucoup cette impression, on ressent bien ton amour pour cette Province (et le classement de ta poésie en "amour" est explicite). Un bel hommage à cette langue, mais aussi, à cette Province et ses habitants. Lucie

 
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
133 poèmes Liste
1085 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
4 juillet
  Publié: 2 juil à 08:57
Modifié:  2 juil à 09:18 par Tychilios
Citer     Aller en bas de page

Merci Yvon pour ta visite, je te rejoins sur ton commentaire. On pourrait se passer de beaucoup des néologismes franglais utilisés par les journalistes. Le dernier à la mode: ''cluster'', comme si ''foyer'' ou ''foyer infectieux'' ne suffisait pas. J'espère que tout va bien pour toi niveau foyer, infection environnante, et tout le reste. Amicalement, Georges;

Merci Lucie pour ton commentaire. J'ai oublié quelques voyages pas celui que j'ai fait au Québec. La gentillesse et la courtoisie des gens, la beauté des paysages, sont des souvenirs qui restent longtemps dans la mémoire. G.I.

  Il vaut mieux avoir raison seul que tort avec la foule.
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
5543 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
7 juillet
  Publié: 3 juil à 05:31 Citer     Aller en bas de page

Ca me ramène cette chanson avec Daniel Lavoie
La langue de chez nous

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
133 poèmes Liste
1085 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
4 juillet
  Publié: 3 juil à 11:26 Citer     Aller en bas de page

Merci Lacase pour cette visite. La chanson est un bel hommage rendu à la langue du Québec. Amicalement, Georges.

  Il vaut mieux avoir raison seul que tort avec la foule.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 204
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0296] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.