Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 27
Invisible : 0
Total : 31
· lulali · Wilhelm · Aude Doiderose
Équipe de gestion
· Adamantine
13372 membres inscrits

Montréal: 13 juil 08:15:10
Paris: 13 juil 14:15:10
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: La matrice de mon âme Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
PierreCell


Coeur Orphelin
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
37 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
12 juillet
  Publié: 28 juin à 14:24
Modifié:  29 juin à 13:21 par Emme
Citer     Aller en bas de page

(Un très long texte mis en poème)



La matrice de mon âme


Je suis telle une feuille métallique
Certes je plie
Je ne suis pas infaillible au poids du temps
Sur mes extrémités
… je fléchis
Mais je ne cède pas facilement

Forcé
Je suis de le constater
Que je ne peux pas changer cette partie de moi
Que la réalité
Met à l’épreuve

Le regard sur tout le temps passé
Désormais derrière moi
Ainsi que celui de l'étendue inconnue
Qui reste devant moi
Me porte à réfléchir
Profondément…

( … )

( … )

L’espoir
Agit sur la structure de mon être
Et peu importe le travail du temps
Ainsi que le poids des épreuves
La volonté
… cette force que l'espoir m'insuffle
Me redonne forme
Je reviens immanquablement à cet état premier
« Matrice de mon âme »
... naturellement

Je suis un plan inchangeable malgré tout ce qui change
En dedans de moi
... destiné à être ce qu’il est
Dans un monde qu’il ne contrôle pas
Un monde trop souvent amnésique
Qui progresse lentement
Fait souvent
… d’inutiles faux pas
En oubliant trop vite
Les erreurs du passé
Et surtout motivé
Par de trop nombreuses futilités

Je suis un être qui regarde le monde pour ce qu’il est
Qui cherche à le comprendre
Et qui réfléchit à comment
Il peut être meilleur

( … )

Étant naturellement poussé à rechercher ce qui est meilleur
Et « y croire »
… même si ce monde
Ne le permet pas encore
Je fais aussi de mon mieux pour être un meilleur être humain
En me sachant faillible
Imparfait
Insignifiant
Et précieux en même temps

Je suis ce que je suis :

« Un rêveur-réaliste »

… et tout ce que j'ai écrit
(Dont la majorité à « Celle qui sera »)
Avec les années
Ne fait que me le rappeler

( ... )

Je suis né un matin de juin
Sans faire de bruit
Le médecin a dû me motiver
Pour que je prenne mon premier souffle
Lâche... mon premier cri

Je suis végétarien par choix
Depuis quelques années maintenant
… mais c’était prévisible
Depuis longtemps

Même enfant
Je trouvais bizarre notre manière
De consommer des animaux
… et plus tard
Je trouvais atroce
Toute la mécanique du parcours
Qui met un morceau de viande dans notre assiette

Je suis d’avis
Qu’à l’ère où nous vivons
L’être humain n’a plus à recourir
À cette barbarie cruelle
Pour se nourrir
Lorsqu’il a acquis
Technologies et connaissances
Pour faire autrement

( … )

( … )

Une pause s’installe…

( … )

Elle me fait revenir à l’essence
De ce qui m’a inspiré ce soir

« Ma matrice »
… parle à mon cœur

C’est lui le passeur
Il décode et passe
Son message

Elle…
Suggère
Une parcelle d'image
De « Celle qui sera » :

Tout autant complexe que moi
Dans son unicité
Elle saura apprécier la mesure
De mon humble intellect
Et s’engager dans des discussions
Même lorsqu’elles sont futiles
Sur le sort du monde et comment
Il pourrait être meilleur
Parfois par simple plaisir… ou nécessité
Elle me proposera ou m’accompagnera
Dans des odyssées où à deux
Nous ferons notre petite part
Pour le rendre meilleur

( … )

J’aime cette image…

Ma matrice « sait »
… alors j’espère

Ultimement
Dans la réalité de ce monde
Je me souhaite de rencontrer cette « rêveuse-réaliste »
(Il y a encore du temps)
Avec qui créer une bulle de sens
Dans ce monde rempli de non-sens
Et à partir d'où initier
Des projets communs
Dans la réalité du monde
Dans lequel nous vivons

( … )

( … )

(… je pense)

( … )

Cette vie
M’apparaît n’être qu’un passage vers autre chose
J’ai même…
(Et je ne l’explique pas vraiment)
… l’impression qu’elle est un éternel recommencement
Vers des états différents
Et que certains êtres humains
En sont plus conscients
Que d’autres

J’ai l’impression… que la science
Est une forme d’art
Un langage
… un ensemble de principes « universels »
Une palette de couleurs
Où chaque couleur
Est aussi
Une tonalité

Que les équations
Sont des ensembles de notes musicales
Et que l’univers
Est un immense opéra
En plusieurs actes
Dont nous ne connaissons
Qu’une infime portion

(Humm…)

( … )

Mon Ange…
Ce texte
En est un autre que je mets dans une bouteille virtuelle
Et qui comme les autres avant elle
J’ai lancé par moments
Ici et là
Au travers des années
Pour te trouver

C’était naïf
… je le consens
« Je suis un rêveur »
Et pour moi la naïveté est avant tout
Une capacité de voir ce qui est beau et bon chez l'autre
(Les êtres humains qui m’entourent)
« Y croire » ... mais
Aussi « Réaliste »
Je suis très conscient que « l'autre »
A toujours cette liberté
Et cette capacité
De faire le choix
De nous décevoir
Ou même de nous faire du mal
… l’esprit humain étant ce qu’il est :
« Imparfait » et « faillible »

( … )

Je termine donc ce défoulement de l’esprit
Que je me suis permis ici
Avec ce que j’aime souhaiter
À toutes mes sœurs
Et à tous frères
« Humains » :

« Que l’amour nourrisse vos jours »


28 juin 2020
14h34


  Lorsque j'hésite, je me rappelle: « Timide est mort »
Jacques-Marie JAHEL
Impossible d'afficher l'image
Il faut savoir se prêter au rêve lorsque le rêve se prête à vous. Albert Camus
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
127 poèmes Liste
972 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2016
Dernière connexion
11 juillet
  Publié: 29 juin à 08:34 Citer     Aller en bas de page



Bonjour Pierre,

Au croisement de nos chemins, j'ai ramassé votre poème comme on se baisse humblement devant une pierre qui initie l’œil à la simplicité par sa différence conceptuelle, appelle et transcende le regard...
...et notre regard nous plonge si profondément dans la réflexion, dans la cosmologie de cette matrice intérieure: celle du coeur, de l'âme et de l'esprit qu'il nous semble naître et pousser notre cri primal forcé ou non dans un autre univers où seul l'AMOUR rayonne; apercevant au loin les pauvres débris de notre monde qui orbitent autour du Grand Astre triomphal, dans les ténèbres du repentir.
François Bernardone mieux connu sous le vocable de Saint François d'Assise eut été heureux de votre dépouillement intérieur qui conduit à l'émerveillement de toute réalité qui n'est autre que l'Amour .

Mes amitiés.
JMJ

 
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
4072 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
12 juillet
  Publié: 29 juin à 23:26
Modifié:  29 juin à 23:27 par ballandine
Citer     Aller en bas de page

Waaaouuouuh ! J'ai adoré cette lecture... moi qui ne suis pas une fane des longueurs..
Très bonne idée d'avoir tenu ces propos en vers...
Embarquée dans cette pensées.. aux messages humains très, très forts ....

J'y ai perçu l'indéniable fond de bonté et de grande humilité
dont est doté celui qui en grande intelligence sait s'interroger sur lui-même, les autres, la vie...

« Je suis un rêveur »
Et pour moi la naïveté est avant tout
Une capacité de voir ce qui est beau et bon chez l'autre


un seul conseil - en cette lecture... lecteurs, lectrices.. Sachez aller jusqu'au bout !


  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 151
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0273] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.