Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 38
Invisible : 0
Total : 38
13090 membres inscrits

Montréal: 23 juil 11:53:05
Paris: 23 juil 17:53:05
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amitié :: Le lièvre et la marmotte (repost) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
4181 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 12 avr à 17:03
Modifié:  16 avr à 13:29 par Jean-Louis
Citer     Aller en bas de page

Le lièvre et la marmotte (Repost)


Un jeune lièvre aux premiers jours du printemps
S'en alla visiter sa voisine la marmotte
Et frappa longuement à sa porte.
Holà mon ami quelle affaire urgente vous amène céans !

Je pars courir le monde, ma prairie, mon petit bois m'ennuient
Gardez mon gîte à votre envie, je fuis.
La marmotte reconnaissante s'installe aussitôt chez son ami
Et jugeant le temps encore incertain s'y tint bien engourdie.

Notre lièvre, libre et curieux en tout fort insouciant
Courait toute la journée, joyeux, goûtant de nouvelles herbes,
Mais l'été venu tout devint difficile, il perdit de sa superbe,
La chaleur du jour le tenait caché ; la nuit il s'activait languissant.

L'automne retentit de mille coups de fusil et dans les bois
Toujours en alerte, il maigrit et fut vite aux abois.
Il songea à son gîte douillet et ni tenant plus, au premier froid
Il rentra chez lui affamé, fourbu, en plein désarroi.

Regagnant sa campagne il aperçut, soulagé, sa prairie.
Hélas ! la marmotte dormait et occupait les lieux.
Tristement il gagna le terrier de sa voisine et fut bien malheureux
De se trouver soudain seul, sans ami, ses rêves de liberté enfuis.






  Poésie, la vie entière
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
1553 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 12 avr à 17:26 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Jean-Louis
Nous referais-tu du La Fontaine ? C'est joliment écrit, ce lièvre savait ce qu'il avait, a voulu "courir le monde et..."
un petit air d'abord de :
"La cigale et la fourmi" puis
"Les grenouilles qui demandent un roi"
J'ai beaucoup aimé ce moment de lecture qui m'a rappelé ces fables.
Merci pour ce partage.

Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1637 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
9 juillet
  Publié: 12 avr à 17:50 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir JL

Une belle fable .....qui a des airs comme dit Maw de La Fontaine !
Voilà un lapin qui a eu envie d'aller voir si l"herbe était plus verte ailleurs ....pour se rendre compte "qu'on n'est jamais mieux que chez soi"!!!
Un p'tit sourire pour la marmotte !
j'ai bien aimé

bon week

 
Franck

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
136 commentaires
Membre depuis
19 mars
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 12 avr à 18:42 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Jean-Louis

"Home sweet home", n'est-on jamais mieux que chez soi? Pas si sûr, c'est pour le moins à méditer…

Je ne peux m'empêcher de poser son "antithèse" en citant, à nouveau, La Fontaine et sa fable "Les deux pigeons": "Quiconque ne voit guère, n'a guère à dire aussi…"


Une bien jolie fable sous ta belle plume.

Bien à toi, JL.

Franck







 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
166 poèmes Liste
4350 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 13 avr à 03:06 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Jean-Louis, je ne dirais qu'une chose ici : la fable te va bien.

Tu peux continuer, je suis preneur.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
672 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 13 avr à 07:54 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Jean-Louis
J'ai plus l'habitude de cotoyer le lièvre dans la littérature africaine, où il se rit souvent d'une hyène.
Celui-ci est moins espiègle. Peut-être que la voisine qui l'héberge dans son terrier lui redonnera le sourire?




  SHElene
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
4997 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 13 avr à 09:34 Citer     Aller en bas de page

La maturité ne vient que par l'expérience, il est bon d'essayer et puis le printemps va revenir la marmotte va se réveiller et lui rendra son gîte…
Amitiés

Yvon

  YD
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14960 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
9 juillet
  Publié: 13 avr à 17:10 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Jean Louis,

Superbe fable que j'ai aimé lire !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Miette

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
629 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 14 avr à 15:26 Citer     Aller en bas de page

qui part à la chasse.... Merci J-Louis, un plaisir que de lire votre texte et votre style, ici en effet très Esopien Au plaisir de vous lire

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
4181 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 14 avr à 15:36 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Maw, Pieds-enVERS, Franck, Jean-Baptiste, SHElene, Yvon, Sybilla


A cette modeste fable vous ajoutez des commentaires pleins de raisons. Soyez-en remerciés.
Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
4181 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 14 avr à 16:10 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir,
merci Miette pour votre agréable commentaire.

Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
Jacques-Marie JAHEL
Impossible d'afficher l'image
Il faut savoir se prêter au rêve lorsque le rêve se prête à vous. Albert Camus
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
891 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2016
Dernière connexion
29 juin
  Publié: 16 avr à 08:25 Citer     Aller en bas de page


Bonjour Jean-Louis,

C'est une belle surprise que cette fable du "Lièvre et de la marmotte."Les images sont belles et colorées comme celles qu'on recevait en classe élémentaire autrefois. Belles vignettes d'Epinal.
On y voit bien Lièvre toujours imbu de lui-même, comme monté sur des ressorts, allant sautant par les guérets et les bois. Et puis ayant perdu ses illusions ou trouvant le monde trop rude et trop vaste, pleure son logis.
Et je dirais, bien sûr : "Rien ne sert de courir si l'on n'est point capable d'assouvir noblement, jusqu'au bout, ses désirs."

Amitiés.
JMJ

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
4181 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 17 avr à 03:20 Citer     Aller en bas de page

Citation de Jacques-Marie Jahel
Bonjour Jean-Louis,

C'est une belle surprise que cette fable du "Lièvre et de la marmotte."Les images sont belles et colorées comme celles qu'on recevait en classe élémentaire autrefois. Belles vignettes d'Epinal.
On y voit bien Lièvre toujours imbu de lui-même, comme monté sur des ressorts, allant sautant par les guérets et les bois. Et puis ayant perdu ses illusions ou trouvant le monde trop rude et trop vaste, pleure son logis.
Et je dirais, bien sûr : "Rien ne sert de courir si l'on n'est point capable d'assouvir noblement, jusqu'au bout, ses désirs."

Amitiés.
JMJ




Bonjour Jacques-Marie,


Merci pour ce beau et enjoué commentaire à cette simple histoire dont on peut tirer moult enseignements.
Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 1er mai à 18:13 Citer     Aller en bas de page

Jean-louis,
Votre captivante fable me fait certes songer à La Fontaine mais ses derniers vers me rappellent aussi Du Bellay:"Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage- Et puis est retourné, plein d'usage et raison- Vivre entre ses parents le reste de son âge !",ce qui est conforme au comportement du lièvre.J'aime beaucoup cette mise en scène d'animaux qui ont la faculté de communiquer entre eux et dont l'attitude humaine nous fait penser à nos propres qualités et défauts.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
4181 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 3 mai à 10:27 Citer     Aller en bas de page

Citation de Flora Lynn
Jean-louis,
Votre captivante fable me fait certes songer à La Fontaine mais ses derniers vers me rappellent aussi Du Bellay:"Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage- Et puis est retourné, plein d'usage et raison- Vivre entre ses parents le reste de son âge !",ce qui est conforme au comportement du lièvre.J'aime beaucoup cette mise en scène d'animaux qui ont la faculté de communiquer entre eux et dont l'attitude humaine nous fait penser à nos propres qualités et défauts.
Amitiés sincères




Bonjour Flora,

Merci pour ces justes remarques. Les fables de La Fontaine recèlent bien des trésors...
Amitiés
jlouis




lent tant de trésorsste de esteIRE

  Poésie, la vie entière
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 364
Réponses: 14
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0591] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.