Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 33
Invisible : 0
Total : 36
· Balzak · ori · Argynne Aphrodite
13159 membres inscrits

Montréal: 17 août 18:59:29
Paris: 18 août 00:59:29
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amitié :: Le Marin Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Dimitryet Nouveau membre!

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
0 commentaires
Membre depuis
27 mars
Dernière connexion
28 mars
  Publié: 27 mars à 23:37
Modifié:  28 mars à 06:56 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

La ville, je dirais bien Le Marin,
En Martinique sous les cocotiers verts et oranges,
En contraste avec le jardin parisien en avril
De la Bibliothèque Mitterrand,
Sous la coupole de l’arc-en-ciel rastafarien,
La statue de Jésus près d’un phare sur l’île,
Une médiathèque pas vraiment grande,
Où je lisais "L’archipel du Goulag",
Dormais dans un catamaran,
Tel un enfant et ses biches des champs,
Dans une anse le rêve fragile,
Sans le danger des serpents,
Sur le sable blanc cher pour mon âme comme le diamant,
Le bleu du ciel dans mes mains,
Le site presque clandestin,
On dirait la cité perdue d’Ariel des psaumes de la Bible,
Qu’on retrouve sur l’arche du marin,
Sous les étoiles mêlées aux perles derrière la voile du couchant,
La nature humaine jubile,
Le visage maternel sur mon dessin,
Les ailes se prosternent jusqu’au Mont Saint Michel au loin,
D’un voilier dominant la plaine de la mer pleine d’étincelles bleues marines,
Bien plus qu’une et mille sont les traits vivants sur la terre d’argile.

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
417 poèmes Liste
13266 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
17 août
  Publié: 28 mars à 00:36 Citer     Aller en bas de page

Merci pour cet instantané. Lorsque j'étais enfant, il y avait dans le bourg une pâtisserie "l'abeille", tenue par la femme de mon grand-père et mes tantes... Souvenirs...
Bienvenue sur le site.

 
Cerdick


«Un poème bouge avec le temps (Jacques Roubaud)»
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
187 commentaires
Membre depuis
20 mars
Dernière connexion
17 août
  Publié: 28 mars à 04:34 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
Ce poème nous propose de monter à son bord et de naviguer à "rebrousse-vague", vers des souvenirs émergeant du doux clapotis des eaux de l'enfance. C'est un très beau voyage, simple et touchant que j'ai aimé faire.

  CdK
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
172 poèmes Liste
4386 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
17 août
  Publié: 28 mars à 06:58 Citer     Aller en bas de page

La mer, l'enfance, la mère... réminiscences assurément poétiques à qui sait les faire sortir des chemins plats du réels. Tu y réussis pleinement ici.
Une poésie originale vient d'arriver sur LPDP.

Bienvenue sous nos latitudes Dimitryet !

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
3 août
  Publié: 28 mars à 17:36 Citer     Aller en bas de page




Bonsoir Dimitryet

Bienvenue sur LPDP !
Très belle entrée sur le site !



Bonne soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 256
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0258] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.