Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 205
Invisible : 0
Total : 208
· NOMAL' SLAND · Baudelaine · Cellara
13088 membres inscrits

Montréal: 24 juin 08:30:21
Paris: 24 juin 14:30:21
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amitié :: À Pascale et les autres... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14863 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
24 juin
  Publié: 10 mars à 17:40
Modifié:  11 mars à 08:51 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Nom du site

J'ai l'impression
de me souvenir
que dès que j'ai
appris à commenter
la vie, mon monde
ce qui se passe en moi
avoir toujours eu à côté
une Elle, certainement spéciale
avec laquelle brûler mes angoisses
et prendre le courage de rêver.

La liste est plutôt longue
car je crois être victime
d'un virus qui me force à socialiser.
Je cherche oreilles
yeux complices
et des mains qui aiment toujours faire.

Mes amies...
si différentes
comme des touches de couleur
chacune irremplaçable
chacune inoubliable
je reconnais toujours
leur nuance familière
et aucune longue distance
pourra les faire sombrer.

Jamais je fus la sage
ni celle qui avait
un sourire large
toujours aux lèvres.

Des ans je ressassais
mes affres, absences étranges
et mères porteuses
d'une d'existence amère
que d'autres appellent vie.

Je sais, il fut aussi un temps
j'étais sans un crayon-envie
pour faire de mon futur
au moins un petit croquis.

Mes amies...
vous qui une par une
ici m'avez accompagnée.
C'est votre profonde souffrance
parfois qui a modéré
mon goût assez facile
de suivre certains élans et puis...
rester à remédier.

Je sais, j'ai eu la chance
d'avoir rencontré tant de fois
une âme de confiance
soutien des jours plus noirs
puisque nous sommes des femmes,
dont le besoin intense de dire...socialiser.
nous sauve et rend des soeurs
sans l'ombre d'une mère.

Bien sûr
nous sommes feuilles tremblantes
qui aiment bien danser
qu'importe si le vent est un véritable ami
ou perd soudain son souffle
devient un ennemi.

Nous, mes amies...
vivons nos doux liens
sans date d'échéance
et nous trouvons toujours
un fil assez visible
qui aide à repartir.
Nous sommes toutes étoiles
et quand la nuit est sombre
nous sommes près de l'autre
présences attentives ou empathie collante
qui sait remettre sur pied.


8 mars 2019
Cette fois ce poème est une traduction , pas vraiment réussie...

La version originale

Mi pare di ricordare
che da quando ho imparato a commentare
la vita, il mio mondo e quello che mi passa dentro
di avere sempre avuto accanto
una lei, certo speciale
con cui poter parlare.
La lista è molto lunga
e non è un caso.
Io credo di esser vittima
di un virus che mi costringe
ancora a ricercare orecchie, occhi
complici e mani che hanno sempre
un po’ da fare. Le amiche mie, tanto disuguali
sono tutte come tocchi di colore
irripetibili che, dentro la mia tela
so sempre riconoscere
e che la lontananza non scolora.
Non sempre sono stata la più saggia
nè quella col sorriso sempre appeso.
A volte ho rimestato senza posa
angosce, strane assenze e surrogati
quasi amari di esistenza
che altri pomposamente chiaman vita.
Lo so, c’è stato anche un tempo
che non avevo neanche una matita
per fare di un futuro
lo schizzo più impreciso.
Le amiche, ad una ad una
mi hanno accompagnato.
Le loro sofferenze mi hanno
moderato il gusto troppo facile
di fare con impulso e poi…
restare a rimediare
tutta la vita senza più splendore.
Lo so, che sono stata fortunata
di avere tante volte incontrato
un’anima che affidabile mi ha fatto
ricordare che siamo donne, “umane”
con il bisogno intenso di socializzare.
Certo, siamo foglie tremule che danzano
e non importa se il vento è vero amico
o perde il suo respiro. Noi, amiche
che le date non fanno mai scadere
abbiamo sempre un filo da cui ricominciare
e siamo tutte stelle che se la notte è scura
corriamo verso l’altra a rischiarare
con la presenza attenta e l’empatia collante
che ci rimette in piedi.
Voi tutte, amiche mie
siete compagne differenti, eppure ideali
per questa breve visita che a volte
ci sgomenta e lascia senza senza fiato
ma che, e questo ci accomuna,…
vogliamo ad ogni costo completare
sperando di avere un’altra accanto
e di non essere mai sole…

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14959 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 10 mars à 18:29 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir chère Lila,

J'ai aimé te lire !



Belle soirée !
Toutes mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 10 mars à 18:44
Modifié:  11 mars à 04:30 par actuaire
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Lilia,

Que dire... sinon que c'était un plaisir de lire ce poème écrit à l'encre subtile de la porcelaine de chine. Un bel hommage à toutes ces poétesses qui ont croisé ton chemin poétique ici et ailleurs.

J'ai aimé ma lecture chère Lilia.

Amicalement,
Etienne

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
4251 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
24 juin
  Publié: 11 mars à 04:03 Citer     Aller en bas de page

Per piacere Lilia lasciami lo leggere in italiano. Per mp se vuoi.

Ti ringrazio.

Baci, JB

  La vie commence à chaque instant.
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14863 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
24 juin
  Publié: 11 mars à 08:51
Modifié:  11 mars à 08:53 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Citation de ODIN
Que dire?




ça suffit


lilia

Citation de Sybilla


Bonsoir chère Lila,

J'ai aimé te lire !



Belle soirée !
Toutes mes amitiés
Sybilla


Merci Sybilla ton passage, tes mots sont toujours appréciés !
Bonne semaine !



lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14863 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
24 juin
  Publié: 11 mars à 08:55 Citer     Aller en bas de page

Citation de actuaire
Bonsoir Lilia,

Que dire... sinon que c'était un plaisir de lire ce poème écrit à l'encre subtile de la porcelaine de chine. Un bel hommage à toutes ces poétesses qui ont croisé ton chemin poétique ici et ailleurs.

J'ai aimé ma lecture chère Lilia.

Amicalement,
Etienne



J'ai aussi de bons amis, Etienne, je vais le dire...



lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14863 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
24 juin
  Publié: 11 mars à 08:56
Modifié:  11 mars à 09:05 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Citation de Drôle d'oiseau
...Ne rien dire. Aimer !
Jiçé


Certains jours aimer, croire à l'amitié devient plus simple, alors j'en profite
Merci, Jiçé !



Per piacere Lilia lasciami lo leggere in italiano. Per mp se vuoi.

Ti ringrazio.

Baci, JB

Per te Jean Battista e per gli altri che vorranno leggerla in italiano...
Grazie per il tuo commento e per aver desiderato leggere altro


lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
4180 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 11 mars à 09:17 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Lilia,

On aimera certainement ce texte divulgateur où l'on y trouve, en lisant également entre les lignes, une simple, riche et noble matière.

Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14863 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
24 juin
  Publié: 11 mars à 10:57 Citer     Aller en bas de page

Citation de Jean-Louis
Bonjour Lilia,

On aimera certainement ce texte divulgateur où l'on y trouve, en lisant également entre les lignes, une simple, riche et noble matière.

Amitiés
jlouis


De la prose, tu as raison , Jean Louis...Des fois ce n'est pas si important etre parfait avec les vers mais plutot reconnaitre ce qu'on a reçu ! (les accents...helas, ne sont pas là )


lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
4251 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
24 juin
  Publié: 11 mars à 13:57 Citer     Aller en bas de page

Ti ringrazio Lilia,
Certo, è molto più bello in italiano con la sua propria musica.

Vabe... la traduzione... è una traduzione.

Baci, G B

  La vie commence à chaque instant.
Forgotten Angel Cet utilisateur est un membre privilège


Memento Mori
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
409 commentaires
Membre depuis
16 octobre 2012
Dernière connexion
23 mars
  Publié: 11 mars à 15:16 Citer     Aller en bas de page


Un bel hommage, de jolis mots, une manière peu commune de dire, de confesser... bravo. J'ai aimé te lire Lilia.

Chris


  A tous ceux qui ont tendu la main à mon âme égarée sur les chemins du doute, je transmets l'amitié et le profond respect de l'ange aux poings serrés qui veille sur ma route.
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14863 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
24 juin
  Publié: 12 mars à 03:56
Modifié:  12 mars à 03:57 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Citation de In Poésie
Ti ringrazio Lilia,
Certo, è molto più bello in italiano con la sua propria musica.

Vabe... la traduzione... è una traduzione.

Baci, G B


Sicuramente è più spontanea


Citation de Forgotten Angel

Un bel hommage, de jolis mots, une manière peu commune de dire, de confesser... bravo. J'ai aimé te lire Lilia.

Chris



J'aime beaucoup revoir ta signature sous nos poèmes, cher Chris !



lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
559 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
22 juin
  Publié: 13 mars à 07:26 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Lillia
J'ai pris beaucoup de plaisir à te lire
Bise

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 270
Réponses: 12
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0438] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.