Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 273
Invisible : 1
Total : 278
· SHElene · Wilhelm · Aude Doiderose
Équipe de gestion
· Allantvers
13170 membres inscrits

Montréal: 2 juin 14:59:37
Paris: 2 juin 20:59:37
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Crème de fainéant Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1]
trapanel

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
11 commentaires
Membre depuis
3 septembre 2013
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 17 mai à 09:32 Citer     Aller en bas de page

J’ai préféré à la cerise
Sur le gâteau de l’Ambroisie
Le nectar du repos choisi
Sur le lit de la flemmardise

Depuis, mon seul travail sur Terre
Consiste en gros à l’éviter
Et mon curriculum vitae
Le confirme en gras caractères

A cet emploi, j’ai tant d’aisance
Qu’œuvrant moins que ne le feignant
Je peux passer pour un vaillant
Alors que je prends des vacances

Volant ma paie filou je pense :
Mieux vaut rougir un bref instant
Que travailler un mois de temps
Dans la sueur et la souffrance

Abusant de ce stratagème
Quand quelqu’un vient m’interroger :
Vus ne prenez pas de congés ?
Non ! je soupire j’ai la flemme…

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
198 poèmes Liste
2678 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 17 mai à 10:06 Citer     Aller en bas de page

Bonjour trapanel

" Vous ne prenez pas de congés ?
Non ! je soupire j'ai la flemme..."

après cette lecture, tu as la crème et la cerise qui va dessus ! Pour une fois, t'inquiète, la cerise se déplace du gâteau à ta crème... pas besoin d'aller la cueillir ni la chercher !

Par contre ta classification en poème d'amour ? C'est par rapport à... l'amour du travail, je pense ? Sans quoi, il y a la catégorie loufoque qui lui irait bien ou autre ! Perso, ta façon d'appréhender " la chose" m' a fait sourire, c'est pourquoi je dirai loufoque !

Merci pour ce partage, de ce pas, je vais faire une petite sieste



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: En ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
782 poèmes Liste
22545 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 17 mai à 13:02 Citer     Aller en bas de page

Le travail mène à la richesse.
Pauvres poètes, travaillons !
La chenille, peinant sans cesse
Devient le riche papillon.

Apollinaire

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3898 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 17 mai à 13:07 Citer     Aller en bas de page


Toi, tu dois "travailler" à la Mairie de Marseille.....

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
3967 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 17 mai à 17:23 Citer     Aller en bas de page

Citation de Sidonie

Toi, tu dois "travailler" à la Mairie de Marseille.....



Mince, alors !

  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
3967 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 17 mai à 17:26 Citer     Aller en bas de page

Extra ! Quelle verve !... on en redemande encore....

  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
216 poèmes Liste
12255 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 18 mai à 02:03 Citer     Aller en bas de page

Plutôt bien vu et bien tourné

Mais comme Mawr, je ne saisis pas bien pourquoi il est dans cette rubrique...

Merci à toi pour cette lecture matinale qui m'a fait sourire !

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
5477 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 19 mai à 08:52 Citer     Aller en bas de page



Yvon

  YD
Page : [1] :: Réponses non permises

 

 



Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 124
Réponses: 7
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0423] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.