Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 366
Invisible : 0
Total : 368
· Flora Lynn
Équipe de gestion
· Allantvers
13286 membres inscrits

Montréal: 6 juin 16:09:18
Paris: 6 juin 22:09:18
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Un jour, un poème... Mon cœur est un violon. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
200 poèmes Liste
2696 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 14 mai à 12:55
Modifié:  14 mai à 13:30 par Emme
Citer     Aller en bas de page

St.Cyprien le 04 avril 2020.
Dix-neuvième jour de confinement.


" Cœur-Violon "... quel instrument pourrait-il être le plus représentatif des sentiments, de l'émotion générée ? De la tristesse à la frénésie, un violoniste a l'art de faire passer toutes ces émotions et c'est ce violon que je choisis aujourd'hui comme porte-parole... même si malheureusement, je ne sais pas jouer de ce superbe instrument !



Mon cœur est un violon.


Mon cœur... Un violon qui exprime sa peine,
Appuyé sur ma joue, ne cesse de pleurer.
N'ayant pour seule idée, que vite tu reviennes,
L'archet entre mes doigts ne peut le consoler,

Il pleure nuit et jour. Ses notes déchirantes
Ont la langueur du temps qui nous sépare encore,
Je suis dans son tourment ainsi que ton attente,
Mes sentiments pour toi sont de plus en plus forts.

Lorsque tu reviendras, je me ferai tzigane,
Le violon jouant autour d'une flambée,
Ses notes effrénées feront que je me damne,
Je ne veux être sage... avec toi, endiablée !

Mon cœur... un violon qui retrouve sa Foi,
Appuyé sur ma joue, ne jouera que pour toi,
À présent par amour, l'archet entre mes doigts,
Saura faire couler, seules larmes de joie !

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16359 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 14 mai à 15:38 Citer     Aller en bas de page

vos vers
des ondes d'émotions

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
379 poèmes Liste
4083 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 15 mai à 01:47 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Mawr,
"Mon cœur est un violon", c'est très joli. Mais dis moi ton 'homme" il n'est pas au violon j'espère ! Si c'est le cas, pour lui ça serait plutôt le violon cell (cell en anglais signifie cellule).
Je change de sujet, pour entrer en résistance contre le virus je propose de reprendre une des phrases codées qu'émettait Radio Londres pour les résistants français pendant l'occupation allemande :
"Les sanglots longs des violons de l'automne blessent mon cœur d'une langueur monotone"
Pardonnes moi ma légèreté de ce matin mais j'espère de tout cœur que les retrouvailles, avec ton ami, se feront bientôt.
Bises
Pierre

  Pichardin
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
200 poèmes Liste
2696 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 15 mai à 04:23 Citer     Aller en bas de page

Bonjour à vous deux

- mido, " des ondes d'émotions", comme c'est bien dit et me touche, merci mon fidèle lecteur !

- Pierre, mais tu es tout pardonné ! Si seulement tu pouvais dire vrai avec ces magnifiques vers de Verlaine, prononcés les tous derniers jours avant le débarquement et auxquels suivirent le 5 juin " Bercent mon cœur d'une langueur monotone..." le réseau Ventriloquist sabotait les lignes ferroviaires par lesquelles les Allemands faisaient transiter tout leur matériel. Le 6 juin 44 les alliés débarquaient, permettant à la France de gagner cette guerre. Ainsi, s'il pouvait en être de même contre ce fichu virus !
Je te rassure, mon homme n'est pas au violon et les retrouvailles se sont bien passées le 11... mai !

Tu sais bien que j'ai 10 wagons de retard, là je n'en suis qu'au 4... avril ! J'ai prévenu, avec moi et à ce rythme, vous êtes confinés jusqu'à... pfff... Noël, plus, je sais pas !
Ça peut devenir ridicule, mais c'est ma série, " Un jour, un poème..." pour chaque jour du confinement ! Bon remarque, je change tout de même de registre, ils pourraient-être écrits sans ces dates ! Mais ce n'est pas le cas, alors tant pis, je confine, je confine... Bonne journée à toi.

Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
549 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 15 mai à 06:30 Citer     Aller en bas de page

Ta poésie est superbe Mawr, il me semble entendre ce violon "jouer" les émotions de ton cœur à chaque vers, l'effet est bluffant ... J'aime la progression dans ton poème, qui bascule en son milieu pour passer des larmes de peine aux larmes de joie, avec un coup de cœur pour le quatrain 3, plein de vie et envoûtant. Très amicalement, Lucie

 
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
1710 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 15 mai à 09:23 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Maw ......il vibre joli ment bien ce violon alors évidemment qu'il donne envie de citer Verlaine , mais Pichardin me l'a volé !
Un texte qui reste émouvant et plein d'espoir

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
5486 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 15 mai à 13:14 Citer     Aller en bas de page

Il me semble que le corona virus te donne ta source imaginative pour tes poèmes. Attention ma Lolotte ne pas tomber dans la redondance, Saturnin veille (rire)
Il est bien joli ton poème comme d'habitude si tu va dans ma liste je te t'invite à lire le violon de pauline.




  YD
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
200 poèmes Liste
2696 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 15 mai à 16:59 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir à tous trois

- Lucie, je vois que ton côté romantique a "tilté" sur ce violon... Tu as bien senti toutes les émotions qui passent dans ce poème et franchement, musicalement parlant, seul, de tous les instruments de musique, le violon à cette âme et ces capacités...
J'adore écouter de beaux morceaux et surtout j'aurais aimé savoir en jouer ! Cet instrument me "prend aux tripes" ! Merci de ton précieux commentaire.

- Pieds-en Vers, ah ce Pierre, il t'a "piqué" Verlaine ! Mais ton passage et ton commentaire me font toujours autant de plaisir.

- Mon Saturnin... qui veille au grain ! Voilà que tu me sors les grands mots avec "ta redondance", non, promis je ne vais pas redonder ! Par contre, j'ai déjà obtempéré à vos ordres, chef, j'ai couru ( avant même de commenter ici ) chez toi !
Merci Yvon de ton passage et de veiller sur moi, mon ange gardien

Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
158 poèmes Liste
4583 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 16 mai à 13:05 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Mawr,

Je suis en retard de commentaire, mais comme le 11 mai est arrivé j'ai scrupule, aujourd'hui, à te soutenir dans ton confinement.
Ceci dit, tu trouveras chez ton chéri de bien plus utiles vibrations que celles que tu nous laisses à la lecture de ton poème, fort beau il est vrai.

Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
200 poèmes Liste
2696 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 19 mai à 16:20 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Jean-Louis

Désolée, tu vois, tu n'es pas le seul en retard... moi aussi, pour te remercier de tes fidèles commentaires que j'apprécie !

Et oui, le 11 mai est enfin arrivé, mais comme tu le vois, je n'en suis malheureusement qu'au 04 avril, je ne peux pas faire plus vite ! A raison de trois textes par semaine, mon confinement sera trrrès long et compliqué ! Je vous replonge dans ces tristes journées et en même temps, je m'étais lancé ce défi appelé " Un jour, un poème..." mais les thèmes seront variés, tu verras ! Ce ne sera pas "le mur des lamentations " en permanence

En attendant, bon déconfinement et profite de "cette semi-liberté" retrouvée.



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
SienKieWicz

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
2659 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 21 mai à 11:44 Citer     Aller en bas de page

Émouvant poème comme une veillée tzigane auprès du feu!

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
200 poèmes Liste
2696 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 22 mai à 16:50 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir SienKieWicz

Merci de ton passage et de ton appréciation ! Ces veillées tziganes ont quelque chose de magique et mystérieux à la fois ! Qui plus est, ils jouent formidablement bien... Les gitans, la guitare, les tziganes, le violon ! Ils ont l'art de "le faire parler", ils donnent l'impression d'être nés avec cet instrument dans les mains, je suis toujours impressionnée quand j'en entend jouer.

Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
1394 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 24 mai à 05:03 Citer     Aller en bas de page

Bonjour, très beau poème où la lecture se fait sur fond musical.
Merci,
Cordialement
Alweg

  alweg
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
200 poèmes Liste
2696 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 24 mai à 07:56 Citer     Aller en bas de page

Bonjour alweg,

Heureuse de te revoir sous mes lignes et que mon poème t'ait plu. Effectivement, écouté avec un morceau de violon, justement, il prend encore plus d'ampleur... je l'ai fait après son écriture. Bon dimanche.

Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
70 poèmes Liste
1248 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 29 mai à 14:34 Citer     Aller en bas de page

Mawringhe,
Une très belle métaphore qui fait de votre coeur un violon.Il est vrai que la tristesse ou la joie que nous ressentons, peuvent être assimilées à une musique intérieure qui nous rend soit mélancolique, soit euphorique.Dans votre beau poème qui comporte deux parties antithétiques,l'émotion est toujours au maximum: la tristesse est infinie tout comme la joie est à son comble.J'espère pour vous que cette dernière mélodie (celle de la joie) est à présent dans votre coeur pour y rester toujours.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
200 poèmes Liste
2696 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 29 mai à 14:45 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Flora Lynn

Toujours une analyse bien dosée et des mots adéquats dans tes précieux commentaires ! Merci pour tes bons souhaits, j'espère qu'ils se réaliseront et resteront là... pour toujours !

Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 209
Réponses: 15
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,1380] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.