Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 164
Invisible : 0
Total : 168
· Pichardin · Mon Aphrodite · MonCielEstCrypté · Terrafox
13149 membres inscrits

Montréal: 31 mars 13:04:29
Paris: 31 mars 19:04:29
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: Distance Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
JOLAH Nouveau membre!


Le vent ne peut rien contre un arbre aux racines solides. The revenant
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
1 commentaires
Membre depuis
23 mars
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 25 mars à 16:42
Modifié:  26 mars à 02:23 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Distance

Les murs invisibles imposent leur présence
Et les mots ricochent dans le vide
Les dialogues perturbés par des latences
S’épuisent dans un espace-temps acide

La corde s’allonge de jour en jour
Aucun nœud ne résistent à cette force
Une attraction poussant au dialogue de sourd
Ou chaque partie parle en bombant le torse

Le cœur peut-il objectivement ouvrir les yeux
Tous ces freins ne sont-ils qu’une illusion ?
La passade s’étirera-t-elle jusqu’aux adieux ?
Ou ce vide cédera-t-il face à la passion ?

L’esprit en surchauffe se disperse
Dans des pensées lorgnant la tristesse
Questions en rafale pour absence de réponse
Oublier la douleur avec le cœur dans les ronces

Mais la lumière de l’amour est en brillance
Offrant une rage au bonheur sans limite
Et bien que les obstacles du quotidien parfois irritent
La présence de l’être aimé écrase la distance

L’émotion face à la peur de perdre
Disparaît face à a confiance mutuelle
Sur la relation, il n’y aura pas de gerbe
Seulement un lien des plus éternel

JOLAH

  Le vent ne peut rien contre un arbre aux racines solides. The revenant
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
278 poèmes Liste
9185 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 26 mars à 03:45 Citer     Aller en bas de page

très jolies formulations JOLAH,
et sois le bien venu dans la famille virtuelle de LPDP.
tu devrais lire l'offrande "du mur" puisqu'il n'est toujours pas permis de faire de la publicité pour les pseudos qui en aient de l'intérêt

à +

 
JOLAH Nouveau membre!


Le vent ne peut rien contre un arbre aux racines solides. The revenant
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
1 commentaires
Membre depuis
23 mars
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 26 mars à 16:52 Citer     Aller en bas de page

Merci à toi pour ce retour sur mon texte.

Est ce le fait de signer avec mon pseudo à la fin de mon texte qui est problématique ?

  Le vent ne peut rien contre un arbre aux racines solides. The revenant
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 93
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0205] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.