Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 332
Invisible : 0
Total : 338
· Gylfi · Jean-Louis · Ladouce · ]PeGaSe[ · Willie · Avraham
13575 membres inscrits

Montréal: 28 sept 17:01:33
Paris: 28 sept 23:01:33
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Tatouage Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Cecel Cet utilisateur est un membre privilège


Il n'y a ni mauvaises herbes ni mauvais hommes. Il n'y a que de mauvais cultivateurs. - Victor Hugo
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
45 commentaires
Membre depuis
14 janvier
Dernière connexion
6 février
  Publié: 16 jan à 04:23
Modifié:  16 jan à 06:55 par Cecel
Citer     Aller en bas de page

Tatouage

Que susurre le vent quand viennent les frissons,
Au plus profond d’un bois où chante le pinson ?
Petits mots serpentant entre les fûts de ceux
Qui hébergent confus les cœurs des amoureux.

Gravés, ils l’ont été, défiant la nature.
Par un canif tremblant sans aucune rature.
Volutes transpercées : symbole d’un amour
Éphémère on le sait mais sont là pour toujours.

J’ai retrouvé, un jour, ma propre dédicace
Sur l’écorce d’un tronc robuste et efficace.
On avait sûrement sculpté chacun la sienne.
La lettre reconnue fut seulement la mienne.

Mais d’où vient ce désir de laisser une trace ?
Un dessein hasardeux pour que rien ne s’efface...
Dès lors, en plein essor, le support est nouveau,
À l’authentique croûte on préfère la peau.

 
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
12496 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 16 jan à 06:24 Citer     Aller en bas de page

Bienvenue sur le site CECEL

Belle idée ce "tatouage" en guise d'entrée parmi nous !

Au plaisir de te lire !

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16592 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 16 jan à 11:20 Citer     Aller en bas de page

et tes beaux vers
nous laissent une trace

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
481 poèmes Liste
9671 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 16 jan à 12:45 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,


Comme l'a dit ma ''collègue'', bienvenue sur le site.

Une bonne empreinte, déjà, que laisse ce tatouage. Une bonne entrée en matière.

 
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
166 poèmes Liste
1570 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 16 jan à 15:39 Citer     Aller en bas de page

Bienvenue Cecel, surtout n'hésite pas à en laisser une collection... de traces écrites, on adore ça! Et ici, tu n'y laisseras pas ta peau

  SHElene
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
1759 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
6 septembre
  Publié: 16 jan à 15:40 Citer     Aller en bas de page

Les plus forts tatouages sont ceux imprimés à même le coeur. Merci Cecel pour ce beau poème. Et bienvenu sur le site. A bientôt !

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
5790 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
17 septembre
  Publié: 17 jan à 04:31 Citer     Aller en bas de page

Un tatouage, comme un arbre, ça mûrit doucement avant de porter fruit.

Bienvenu sur le site !

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Cecel Cet utilisateur est un membre privilège


Il n'y a ni mauvaises herbes ni mauvais hommes. Il n'y a que de mauvais cultivateurs. - Victor Hugo
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
45 commentaires
Membre depuis
14 janvier
Dernière connexion
6 février
  Publié: 17 jan à 06:06 Citer     Aller en bas de page

Merci Maschoune, mido, Catwoman, SHElene, Jean-Claude et JB pour votre accueil chaleureux. C’est un plaisir indéniable de ressentir une telle solidarité.
J’irai vous lire également, c’est promis !
Amitiés.
Cecel

 
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
131 poèmes Liste
1217 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 17 jan à 12:20 Citer     Aller en bas de page

C’est vrai, drôle d’histoire, de l’écorce à la chair, le même désir de laisser sa trace… J’espère que tout va pour le mieux pour toi, Cecel, à bientôt, Georges.

  Il vaut mieux avoir raison seul que tort avec la foule.
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
3033 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
27 septembre
  Publié: 18 jan à 18:40 Citer     Aller en bas de page

Belle écriture. Une bien belle entrée.
Bienvenu sur LPDP.
Oui pourquoi veut-on laisser une trace ... ? Peut être pour montrer notre engagement ...
Bonne journée
Cidnos

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
719 poèmes Liste
15355 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
4 septembre
  Publié: 18 jan à 22:01 Citer     Aller en bas de page



Des mots sans artifices et qui racontent leur auteur laissent aussi une trace.
Merci !
Galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Cecel Cet utilisateur est un membre privilège


Il n'y a ni mauvaises herbes ni mauvais hommes. Il n'y a que de mauvais cultivateurs. - Victor Hugo
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
45 commentaires
Membre depuis
14 janvier
Dernière connexion
6 février
  Publié: 20 jan à 04:44 Citer     Aller en bas de page

Merci Georges, Cidnos et Galatea pour votre accueil et vos compliments.
C’est si important de sentir une telle chaleur quand on débarque sur un site. Merci.
Il va sans dire que j’irai vous lire également.
Amitiés.
Cecel

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Mi biche mi serpent, ça dépend des moments (@Storm)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
318 poèmes Liste
18475 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
27 septembre
  Publié: 24 jan à 12:35 Citer     Aller en bas de page

Ah oui la peau c'est beaucoup mieux, mais je crois qu'on apprend vite a ne pas trop la graver

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 356
Réponses: 12
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0339] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.