Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 206
Invisible : 0
Total : 211
· Jean-Claude Glissant · Argynne Aphrodite · Fried · marchepascal
Équipe de gestion
· Catwoman
13127 membres inscrits

Montréal: 19 févr 13:48:17
Paris: 19 févr 19:48:17
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Tout est dans le café Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
fée de blé


La beauté est là où y s'y attend le moins
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
163 commentaires
Membre depuis
27 février 2019
Dernière connexion
15 février
  Publié: 16 oct 2019 à 05:34 Citer     Aller en bas de page

Je ne sais plus entendre
Les ragots de vieillesse
Je les ai noyés, je crois,
Dans un café, trop noir

T’as oublié d’y mettre du lait
J’ai tout bu sans regarder.
Qu’importe l’amer si tu es là
Même sans yeux, je t’aimerais

Avec les années tes mains
Se sont nouées comme le creux
De l’arbre que nous avons planté
Jadis oh! il y a si longtemps

Les feuilles se sont fanées
Puis colorées du vent chaud
Je n’ai pas oublié l’odeur
De tes mains sentant la terre

Je ne sais plus voir les regards
Posés sur nos joncs usés
Ceux qui chuchotent tout bas
Que l’amour est illusion

Je ne sais plus entendre
Les ragots de vieillesse
Je les ai avalés, je crois
De travers, dans un café froid

  Fée de blé
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
121 poèmes Liste
1195 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
14 février
  Publié: 16 oct 2019 à 11:42 Citer     Aller en bas de page

Dans le marc de ce café, tu y liras peut-être des présages dynamisants . Quand on est une fée, la magie est à ta portée

  SHElene
Adria d'Orances


Recueil de poésies érotiques édité ...... (voir mon profil)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
859 commentaires
Membre depuis
9 mars 2016
Dernière connexion
16 février
  Publié: 16 oct 2019 à 13:41 Citer     Aller en bas de page


Certains cafés sont plus amers.
Plaisir de vous lire.

Adria

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
159 poèmes Liste
2205 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
19 février
  Publié: 16 oct 2019 à 16:18 Citer     Aller en bas de page

fée de blé,

Le café perd son amertume près de l'être aimé !

"Qu'importe l'amer si tu es là
Même sans yeux, je t'aimerai..."

Je vois ( pas dans le MAWR de café ! ) dans ce poème une belle ode à l'amour vieillissant, un amour qui n'est pas illusion et qui se fiche des ragots de vieillesse, que tu ne sais plus entendre... tant mieux, ils ne servent à rien ! Tu as peut-être appris à ne plus les entendre. Quant à ces joncs usés, ils restent le symbole d'un beau jour ! C'est en tout cas mon interprétation.

C'est un magnifique poème que j'ai aimé lire et relire.



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Fried

Statut: En ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
686 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
19 février
  Publié: 17 oct 2019 à 02:36 Citer     Aller en bas de page

Émouvante poésie, qu'importe les ragots de vieillesse.
Il y a celui que vous aimez, ses belles mains, l'arbre que vous avez planté et comme disait Brassens, "auprès de mon arbre je vivais heureux"

 
fée de blé


La beauté est là où y s'y attend le moins
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
163 commentaires
Membre depuis
27 février 2019
Dernière connexion
15 février
  Publié: 19 oct 2019 à 05:58 Citer     Aller en bas de page

Merci Adria, Shelne, Fried, oui Mawr,tu as très bien saisi l'essence de cette poésie qui est une ode à l'amour vieillissant. Les vieux couples sont les plus attendrissants

  Fée de blé
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 266
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0238] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.