Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 16
Invisible : 0
Total : 19
· Fried · Laurelenn94
Équipe de gestion
· Catwoman
13123 membres inscrits

Montréal: 22 nov 02:01:52
Paris: 22 nov 08:01:52
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: J'expire In Love Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
1291 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 19 août à 04:59 Citer     Aller en bas de page

J’expire in love

Elles se pointent dans ma vie
Comme elles vont chez Zara
Claquent du temps par ennui
Ne portent ma peau qu’une fois

Elles me cherchent au mois d’Août
Pour un trip tout compris
Elles se décident et louent
Mes bras d’airbnb.

J’expire in love
J’expire in love

Elles picolent ma tendresse
Comme un frais mojito
J’suis l’alcool sans ivresse
Un cocktail pour bimbos

Elles écoutent Vianney
Se comportent comme Booba
Leur amour est dans l’pré
Leur désir sur Insta

J’expire in love
J’expire in love

Moi, j’avale la pilule
Des bonheurs avortés
Les jolies libellules
S’envolent après l’été

J’expire in love
J’expire in love

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
754 poèmes Liste
22181 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
21 novembre
  Publié: 19 août à 05:29 Citer     Aller en bas de page

Les métaphores sont bien trouvées, c'est léger comme les libellules.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
207 poèmes Liste
11473 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
21 novembre
  Publié: 19 août à 06:22 Citer     Aller en bas de page

Jolie chanson légère de saison ! L'idée est bien rendue, merci Ale !

  ISABELLE
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
724 commentaires
Membre depuis
1er mars
Dernière connexion
21 novembre
  Publié: 19 août à 10:52 Citer     Aller en bas de page

Waw! Belle surprise que ce poème! Ça... swing! ;-)

Rose-Amélie

  🌷
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13567 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
21 novembre
  Publié: 19 août à 16:02 Citer     Aller en bas de page

J'ai aimé...

 
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
3400 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 19 août à 16:40 Citer     Aller en bas de page



Coucou
Un style qui te va bien j'ai aimé
Merci Alex pour ce partage

 
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
1291 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 20 août à 02:09 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Aude !
Merci pour ton compliment sur les métaphores ; ce n'est pas facile d'en trouver des pertinentes, mais la pratique permet de s'améliorer.

Bonjour Isabelle !
Effectivement ! C'est de saison. J'ai écrit ce texte alors qu'il faisait beau, mais pas trop chaud.

Bonjour Rose-Amélie !
Je suis content de savoir que ce texte t'a fait "swinguer". J'ai toujours aspirer à écrire de manière musicale.

Bonjour Adamantine !
Merci beaucoup pour ton appréciation.

Bonjour Lil !
J'essaye d'écrire en accord avec ce que je suis. Merci pour ta fidélité sur mes écrits.



 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
5069 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
4 novembre
  Publié: 20 août à 05:39 Citer     Aller en bas de page

Moi aussi j'aime beaucoup ce style.
Ça me donne envie de chanter. Merci pour la fraicheur

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
675 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 20 août à 06:28 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
Oui, ça sonne comme une chanson, j'aime beaucoup !
Mais au fait .... c'est à votre argent, peut-être qu'elles en veulent ?

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Naej  Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3766 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 20 août à 09:55 Citer     Aller en bas de page

C'est léger, frais et très agréable à lire...
J'ai bien aimé cette lecture !
Amts - Naej -

  Carpe diem...
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
964 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
21 novembre
  Publié: 20 août à 13:57 Citer     Aller en bas de page

Elles t'ont bien inspiré ces libellules.
"Mes bras d'airbnb", j'adore

Une belle liberté dans ta poésie.

  SHElene
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
1291 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 21 août à 02:44 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Lacase !
Si ce texte te donne envie de chanter, c'est que j'ai attent un peu mon objectif. Je voulais rendre ce texte musical.

Bonjour Chlamys !
à mon argent ? non, ça ça ne risque pas (lol). Les garçons gentils n'ont rien de sexy apparemment et comme je n'ai pas envie de devenir autre chose que moi-même, j'ai fait une croix sur une vie de couple.

Bonjour Naej !
Merci pour ton passage et ton appréciation.

Bonjour Sheienne Oui, ces libellules m'ont donné l'idée de ce texte. Merci à elles de me quitter ! Elles me font écrire parfois de bonnes chansons.

 
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
4028 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
21 novembre
  Publié: 26 août à 14:55 Citer     Aller en bas de page

Une très belle écriture, de jolies figures de style mais... un constat qui laisse un gout amer.

Peut-être devrais tu élargir ton champ de vision
C'est joli aussi les petites coccinelles

Myo

 
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
1291 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 27 août à 05:43 Citer     Aller en bas de page

Merci Myo pour tes jolies compliments. ça me touche beaucoup.

Amitiés,
Alexandre

 
Argynne Aphrodite Cet utilisateur est un membre privilège


Quand cesse t'on de naître ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
162 commentaires
Membre depuis
7 août
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 30 août à 19:09 Citer     Aller en bas de page

Une légèreté apparente sur un sentiment plus acide ?
"Ne porte ma peau qu'une fois" : très beau, et là aussi l'emploi de "qu'une" me donne le sentiment d'une musicalité légère souligne au fond l'amertume.

Dans ce sens du masculin vers le féminin... L'homme aussi peut être un jouet, seulement on le lit peu. 😊

  Poétiquement vôtre, Argynne Aphrodite
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
1291 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 31 août à 04:52 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Argynne Aphrodite !

Merci beaucoup pour ton commentaire très pertinent extrêmement touchant. Effectivement, légèreté et amertume se mêlent dans ce texte ; tout comme les femmes, les hommes peuvent souffrir de n'âtre qu'une passade dans leur vie.

Amitiés,
Alexandre

 
Argynne Aphrodite Cet utilisateur est un membre privilège


Quand cesse t'on de naître ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
162 commentaires
Membre depuis
7 août
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 31 août à 06:46 Citer     Aller en bas de page

Citation de Ale
Bonjour Argynne Aphrodite !

Merci beaucoup pour ton commentaire très pertinent extrêmement touchant. Effectivement, légèreté et amertume se mêlent dans ce texte ; tout comme les femmes, les hommes peuvent souffrir de n'âtre qu'une passade dans leur vie.

Amitiés,
Alexandre



Oui Alexandre, restitituons à l'homme toute la sensibilité qui l'habite, et qui n'est pas privilège de la femme... et de l'envie d'amour ayant le temps de s'épanouir !

Poétiquement vôtre, Argynne A.

  Poétiquement vôtre, Argynne Aphrodite
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
1291 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 31 août à 13:50 Citer     Aller en bas de page

Tout à fait Argynne ! Je suis bien d'accord avec vous.
Alexandre

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 319
Réponses: 17
Réponses uniques: 12
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0686] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.