Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 46
Invisible : 0
Total : 52
· Jean-Claude Glissant · SHElene · JYL · Tychilios
Équipe de gestion
· Maschoune · In Poésie
13112 membres inscrits

Montréal: 15 nov 15:27:59
Paris: 15 nov 21:27:59
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: L'enfant do Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
trapanel

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
10 commentaires
Membre depuis
3 septembre 2013
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 11 juil à 09:39 Citer     Aller en bas de page

Lucas sur un sein délicat
Berce ses boucles de musique
De clavecin d'harmonica
D'orgue et de flûte séraphique

Avec son pouce un instrument
En bouche d’or quand jouent les cuivres
Il accompagne éperdument
Les vents, les cordes qui l'enivrent

Le violon l’épanouit
L’accordéon l’égaie musette
Et si la lyre a son ouïe
C’est au tuba qu’il fait risette

Il bat des mains quand l'oncle Tom
Du plat des siennes musiciennes
Joue du tam-tam dans les DOM-TOM
Pour Maeva la tahitienne

Mais Lucas n'aime pas le cor
Ni la trompe à la chasse à courre
Où le sept cors trouve la mort
Au pied des lâches qui l'entourent

Ces instruments sonnent malheur !
Comme le glas d'avant la messe
Et Lucas triste entend son cœur
Qui cogne dans la grosse caisse...





 
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
616 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 11 juil à 09:49 Citer     Aller en bas de page

J'aime la douceur enfantine de cette poésie et ses sonorités et mention ++ pour la condamnation de la chasse.

 
erd

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
0 poèmes Liste
195 commentaires
Membre depuis
20 mars
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 12 juil à 02:17 Citer     Aller en bas de page

Bonjour !

Beaucoup de sentiments imagés avec bonheur par des instruments de musique. Une belle inspiration qui déroule un très joli poème.

P.S : D'accord avec "Fried". Chasse à courre = 1 bonne cinquantaine minimum de participants (cavaliers, valets, rabatteurs, piqueurs, "chiens courants", etc ...) à l'assaut d'un seul animal isolé. Sans oublier les visiteurs venus admirer la mise à mort. Une mise à mort promise à un animal épuisé, harassé, étourdi de fatigue. C’est-à-dire sans défense. Le même principe que dans une corrida (avec moins de personnels).

  ...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 147
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0184] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.