Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 33
Invisible : 0
Total : 35
· Flora Lynn · Romuald Augustin
13580 membres inscrits

Montréal: 29 sept 12:03:33
Paris: 29 sept 18:03:33
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Poème 1 - Le chevalier brisé Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Vandesmoreit


Comme la vie est belle.... Belle à en mourir ...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
30 commentaires
Membre depuis
5 juillet 2019
Dernière connexion
11 juillet 2019
  Publié: 5 juil 2019 à 05:12 Citer     Aller en bas de page

Le chevalier brisé


J'aurais pu être chevalier,
sur mon fidèle destrier,
Symbole de l'honneur,
reflet de la valeur.

Me voilà plutôt voleur,
en dérobant ce cœur,
bafouant promesses,
oubliant sagesse.

Je suis un imbécile,
égoïste et puéril,
Je suis impardonnable,
Je suis inexcusable.

Protège ta famille,
des aléas de la vie,
telle fut la leçon,
qu'on me donna garçon.

Comme tout écolier,
je n'ai rien écouté,
et quand vint l'examen,
je ne me souvins de rien.

Je croyais tout savoir,
Mais je voulais tout avoir,
Que ce soit le beurre,
ou bien l'argent du beurre.

A quoi bon rester sage,
devant un si doux visage,
Mais à quoi bon avancer,
si c'est pour mieux s’effondrer.

J'ai appris à encaisser,
j'ai appris à accepter,
vivre seul mais à deux,
l'amour bien malheureux.

J'ai feinté de partager,
les plus sombres de mes secrets,
J'ai voulu tout enfouir,
afin de ne plus souffrir.

C'est pourtant bien l'inverse,
aiguisée telle la herse,
des portes de mon cœur,
qui me priva du bonheur.

Tu as promis me rappelaient-ils,
leur vie ne tient qu'à un fil,
Si sans toi ils ne sont rien,
tu deviendrais bien moins que rien.

Ce petit rappel à l'ordre,
je te le dois à toi, Olya,
lieutenant de mes joies,
Et Sagesse de la voix.

  La vie vous laisse souvent un goût salé dans la bouche. Celui d'un océan de larmes.
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
795 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
16 septembre
  Publié: 5 juil 2019 à 05:55 Citer     Aller en bas de page

Hello, je vous souhaite également la bienvenue par ici.
C'est un peu une leçon comme la vie peut en donner ce poème élégant. Un mélange doux amère, je me demande qui est Olya.

 
Vandesmoreit


Comme la vie est belle.... Belle à en mourir ...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
30 commentaires
Membre depuis
5 juillet 2019
Dernière connexion
11 juillet 2019
  Publié: 5 juil 2019 à 08:38 Citer     Aller en bas de page

Merci Lian pour votre message et votre lecture.

Fried, je vous remercie pour votre passage sur cette page. A la question "Qui est Olya?", je suis encore incertain. Si sa racine signifie "dévouée aux dieux" alors ses bras pourraient être le purgatoire, et ses mots en seraient le jugement.

  La vie vous laisse souvent un goût salé dans la bouche. Celui d'un océan de larmes.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16592 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 5 juil 2019 à 12:05 Citer     Aller en bas de page

bienvenue sur lpdp

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
2935 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 5 juil 2019 à 12:41 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Vandesmoreit et bienvenue sur LPDP !

Un bon début avec un poème d'amour où cette Olya (je pense être un diminutif d'Olga), qui interroge Fried est la voix de la Sagesse ! C'est tout en son honneur...

Merci pour ce partage que j'ai aimé lire et à très bientôt, je le souhaite.



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Vandesmoreit


Comme la vie est belle.... Belle à en mourir ...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
30 commentaires
Membre depuis
5 juillet 2019
Dernière connexion
11 juillet 2019
  Publié: 6 juil 2019 à 00:58 Citer     Aller en bas de page

Citation de Mawringhe
Bonjour Vandesmoreit et bienvenue sur LPDP !

Un bon début avec un poème d'amour où cette Olya (je pense être un diminutif d'Olga), qui interroge Fried est la voix de la Sagesse ! C'est tout en son honneur...

Merci pour ce partage que j'ai aimé lire et à très bientôt, je le souhaite.



Mawr



Merci Mawr pour votre retour.
Je ne peux qu'être d'accord, c'est tout en son honneur.

Van

  La vie vous laisse souvent un goût salé dans la bouche. Celui d'un océan de larmes.
fée de blé


La beauté est là où y s'y attend le moins
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
82 poèmes Liste
175 commentaires
Membre depuis
27 février 2019
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 6 juil 2019 à 10:43 Citer     Aller en bas de page

Un chevalier fougueux qui a perdu un combat, jolie poésie Vandesmoreit, on devient sage qu'avec l'expérience dit-on

  Fée de blé
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
293 poèmes Liste
9708 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
29 septembre
  Publié: 10 juil 2019 à 03:13 Citer     Aller en bas de page

VAN chevalier non vêtu de l'art mur.
as-tu fais une place sur ton destrier ?
ton texte est long, j'ai oublié les profondeurs de son contenu.
pourtant en le lisant tu parlais pour moi.
à bientôt de SAM
j'ai cherché ton chez toi, sur des cartes, je ne l'ai pas encore trouvé.
au nord de MOSKVA ?

 
Vandesmoreit


Comme la vie est belle.... Belle à en mourir ...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
30 commentaires
Membre depuis
5 juillet 2019
Dernière connexion
11 juillet 2019
  Publié: 10 juil 2019 à 04:22 Citer     Aller en bas de page

Citation de samamuse
VAN chevalier non vêtu de l'art mur.
as-tu fais une place sur ton destrier ?
ton texte est long, j'ai oublié les profondeurs de son contenu.
pourtant en le lisant tu parlais pour moi.
à bientôt de SAM
j'ai cherché ton chez toi, sur des cartes, je ne l'ai pas encore trouvé.
au nord de MOSKVA ?



au sud de MOSKVA,
NE pas confondre avec St Pé
VIN là-bas à déguster
NOn loin de la Tchechnya,
MYSS Volga pourtant au nord,
K toi ne tienne alors,
de trouver lieu de ma datcha.

  La vie vous laisse souvent un goût salé dans la bouche. Celui d'un océan de larmes.
Naej

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3771 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
20 août
  Publié: 10 juil 2019 à 11:07 Citer     Aller en bas de page

Ouf ! heureusement, la fin du texte est rassurante car tu te flagelles avec "délices"
me semble-t-il ?! Mais j'ai bien aimé ma lecture quand même ! Merci pour
ton passage sur mon dernier texte
Amicalement

Naej

  Carpe diem...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 480
Réponses: 9
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0298] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.