Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 21
Invisible : 0
Total : 21
13121 membres inscrits

Montréal: 20 nov 07:36:17
Paris: 20 nov 13:36:17
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: l'île au sable blanc Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Harley Queen

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
61 commentaires
Membre depuis
13 janvier
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 23 avr à 15:32 Citer     Aller en bas de page




Au pays de nulle part existait une île exilée au paysage pardonné.
Lui, naufragé de sa vie, nageait parmi ses démons supposés.
Avec peine, il s'accrochait aux vagues qui s'oubliaient à la destinée.
Le profil était vague supposant le pardon, lui, dans l'oubli, l'exilé !




La mélodie de ses cheveux de blé fit chanter les larmes dans ses yeux.
Ceux-ci chutaient sur les cicatrices de son chemin, ainsi l'homme malheureux.
- Ton âme au diable et c'est pourquoi j'exaucerai chacun de tes voeux.
Lui, larmoyant sur ses cheveux, et le diable prôna ses cicatrices, coeur peu pieux.




L'énergumène eut la chaleur qui reluisait au creux de la poussière soupçonneuse.
Heureuse de tant de compagnie, tant joviale, la forêt se trouva du coup hideuse
Blessée et embrochée par la cruauté elle-même sous ses apparences de voleuse.
Alors, la forêt couverte par la poussière du soupçon, jovialement cruelle et épineuse.




Quelque chose clapotait sur un strident son de cloche tambourinée par l'envoi d'une tristesse.
Il rampa vers l'inconnu tel un cadavre refusant le bonheur et ses mille et une prouesses.
Ce jour là, où il eut tout à chaque seconde, chaque mot et l'ensemble des infimes promesses,
Il sauta dans l'eau, un refus fuyant, quitte à mourir embrochant tout sur son chemin même diablesse




Le bel homme à l'allure de grand chevalier, l'imposteur derrière un vaincu devant un guerrier .
L'île au sable blanc ne brillait pas vraiment par sa pureté, l'invisible aux yeux d'une vie fut aveuglé.





Et une nouvelle fois banni ...
Emportant femme et fille ..


 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 23 avr à 15:59 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Kill.A.,

Très beau récit poétique !



Bonne soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Harley Queen

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
61 commentaires
Membre depuis
13 janvier
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 17 nov à 07:41 Citer     Aller en bas de page

Merci infinimet à toi

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 230
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0235] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.