Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 40
Invisible : 0
Total : 43
· doux18 · Hubix-Jeee
Équipe de gestion
· Bestiole
13109 membres inscrits

Montréal: 21 avr 09:00:44
Paris: 21 avr 15:00:44
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Peinture au couteau Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
1603 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
18 avril
  Publié: 15 avr à 17:55 Citer     Aller en bas de page

Femme ! Laisse chuter ce voile de tes seins
Je veux pouvoir poser la douceur de mes mains
Caresser le satin de ces rondeurs exquises
Et voir ce fier téton comme une gourmandise.

Tes lèvres de nacre scintillent de rosée
Je te sens frémir dans le jour qui naît.
Sur ta peau d’albâtre des coulées de sang
Creusent ton nombril, noient ce diamant.

Tu sais cambrer les reins au rouge passion
Quand je mords la pomme de ton ventre rond.
Mais sur ta peau glisse cette étrange froideur
Car tu n’es pas de chair sous ton air frondeur.

Chéri tu frissonnes parcourant ce tableau
C’est une peinture que j’ai faite au couteau,
Quand ma main a tremblé au cœur de sa poitrine
Une étoile de sang a serti les épines.

Tant de nuits j’ai veillé sous bien des tempêtes
Pour faire des plissés tout en vaguelettes,
Devant mon chevalet en secret j’ai refait
Cette femme aux seins nus, celle que tu aimais !

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
3974 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 16 avr à 03:05 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Une composition subtile avec transferts et déplacements dans ce triangle amoureux, le peintre, son tableau, le modèle ou l'amante.
Voila, à mon avis de bonnes raisons, dans ce poème, pour laisser vagabonder son imagination.
Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
229 poèmes Liste
15161 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 16 avr à 11:54 Citer     Aller en bas de page

magnifique

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
14404 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 16 avr à 16:33 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Pieds-enVERS,

Magnifique poésie !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Shaula


Seuls les coeurs des vrais amants jamais ne se rident...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
148 commentaires
Membre depuis
22 février
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 16 avr à 19:33
Modifié:  17 avr à 05:39 par Shaula
Citer     Aller en bas de page


Le regard d'un homme amoureux resté le même et son désir intact...

La peinture au couteau est bel art de précision et de maîtrise, ceci étant dit... là, le cœur de femme est visé, visibles saignements au tableau qui en dit peut-être plus long.

Poème en deux temps dont j'ai apprécié le déroulement !

Bien cordialement
Shaula

  On ne se rend compte du véritable bonheur qu'après l'avoir perdu...
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
58 poèmes Liste
1066 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 17 avr à 05:14 Citer     Aller en bas de page

Un bouillonnement d'images foisonnantes...
Sans compter un talent de composition hors-pair

Amitiés

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
276 poèmes Liste
4804 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 17 avr à 08:36 Citer     Aller en bas de page

Très beau poème comme d'habitude, la sensualité du peintre est bien rendue.

Je crois qu'un artiste peut faire l'amour avec son oeuvre. comme nous les poètes, nous utilisons des mots qui nous emmenent sur des chemins d'amour virtuels.

Amitiés

Yvon

  YD
glycine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
413 commentaires
Membre depuis
8 août 2018
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 17 avr à 19:08 Citer     Aller en bas de page

Un poème passionné, sensuel et profond...
Une belle écriture pour exprimer cet échange de grande intensité...

(Merci pour la chanson "Vieillir" que j'ai appréciée)

 
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
342 commentaires
Membre depuis
1er mars
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 18 avr à 10:15 Citer     Aller en bas de page

Sa peau d'albâtre et de satin paraît si belle et attirante,
Que l'idée d'un alexandrin pour elle est comme une amarante
À la rosée de ses seins nus comme un effet de pluie battante,
La louangeant sans retenue de son parfum qui diamante.



Rose-Amélie

 
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
1603 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
18 avril
  Publié: 18 avr à 14:15
Modifié:  18 avr à 14:29 par Pieds-enVERS
Citer     Aller en bas de page

Citation de Jean-Louis
Bonjour,

Une composition subtile avec transferts et déplacements dans ce triangle amoureux, le peintre, son tableau, le modèle ou l'amante.
Voila, à mon avis de bonnes raisons, dans ce poème, pour laisser vagabonder son imagination.
Amitiés
jlouis



Bonsoir JL
Tu définis assez bien ce fantasme ...effectivement il y a LUI devant le tableau qui représente cette femme aimée ( et tous les sentiments qui ressurgissent et ELLE qui a peint ce tableau qui la représente .....dédales tortueux de l'amour !
merci pour ton passage

Citation de mido ben
magnifique



Merci fidèle mido et bonne soirée !

Citation de Sybilla


Bonsoir Pieds-enVERS,

Magnifique poésie !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla



Bonsoir Sybilla
je te remercie pour ton commentaire et ton amitié!



Citation de Shaula

Le regard d'un homme amoureux resté le même et son désir intact...

La peinture au couteau est bel art de précision et de maîtrise, ceci étant dit... là, le cœur de femme est visé, visibles saignements au tableau qui en dit peut-être plus long.

Poème en deux temps dont j'ai apprécié le déroulement !

Bien cordialement
Shaula



Merci Shaula .....oui ce sentiment , ce désir est ravivé par cette femme peinte sur le tableau qui représente celle qu'il a aimé , j'aime bien votre ressenti
Bonne soirée

Bien à vous

Citation de NicoNavel
Un bouillonnement d'images foisonnantes...
Sans compter un talent de composition hors-pair

Amitiés



Merci Nico pour ce joli commentaire ! vraiment ça me touche !
Bonne soirée
Amicalement

 
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
1603 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
18 avril
  Publié: 18 avr à 17:35 Citer     Aller en bas de page

Citation de Y.D
Très beau poème comme d'habitude, la sensualité du peintre est bien rendue.

Je crois qu'un artiste peut faire l'amour avec son oeuvre. comme nous les poètes, nous utilisons des mots qui nous emmenent sur des chemins d'amour virtuels.

Amitiés

Yvon




Merci Yvon pour ton passage .....ta réflexion est juste quand à l'amour qui lie tout artiste à son oeuvre ! Là j'ai voulu mettre en exergue le fantasme de l'homme face à la peinture représentant sa compagne ....ensuite c'est vrai que parfois les chemins de la poésie sont un peu tortueux entre ce que veut faire passer le poète et le lecteur!
Amicalement

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 170
Réponses: 10
Réponses uniques: 9
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0364] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.