Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 211
Invisible : 0
Total : 212
· Andesine
13170 membres inscrits

Montréal: 1er juin 19:55:20
Paris: 2 juin 01:55:20
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: « Sans heurt ni bruit » (en mémoire d' Henri) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Franck

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
267 commentaires
Membre depuis
19 mars 2019
Dernière connexion
26 mai
  Publié: 20 mars 2019 à 14:33
Modifié:  5 avr 2019 à 07:41 par Franck
Citer     Aller en bas de page

« Sans heurt ni bruit »


Les synapses qui ne collent plus
À mes neurones inaptes et rompus
Sous le scalp de mon cuir
Est-ce l’envie ou la peur d’en finir ?

Reverrai-je un jour l’intérieur
De ton jardin plein de fleurs
Quand mon corps renaîtra
Au chœur de l’hosanna ?

Et pépé me réclame
Avec bonheur sa chaude larme
Qui m’émerveille et me rassure
Lorsque ses lèvres me susurrent

À l’oreille ses mots d’antan
Son amour à l’épreuve du temps
Un temps pour nous quand rien ne gronde
Face à la lumière qui m’inonde

Et sonde mon âme à travers
Ton beau monde à ciel ouvert
Tandis que mon cœur à découvert
Embaume tes mains en un éclair

Comme un cumulus traverse la foudre
L’heure est aux mots qu’on saupoudre
D’un vent d’adieu entre terre mer
Loin de ton paradis sur belvédère

Mais toujours tu m’attendras
À l’aube luisant des hourras
Jusqu’au dernier souffle des alcyons
À l’infini je t’aime porté par l’aquilon

Le long des maisons en pierres
Bordées de roses trémières
Ces souvenirs d’où je naquis
À tes côtés sans heurt ni bruit












 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 20 mars 2019 à 17:34 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Franck,

Bienvenue sur LPDP !
Très belle entrée sur le site !



Bonne soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Franck

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
267 commentaires
Membre depuis
19 mars 2019
Dernière connexion
26 mai
  Publié: 21 mars 2019 à 04:12 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Sybilla,

Merci pour ton accueil.

Bien à toi.

Franck

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
484 poèmes Liste
22879 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 21 mars 2019 à 05:32 Citer     Aller en bas de page

Bienvenu parmi nous.
Un poème émouvant
J'ai apprécié tout le poème mais plus particulièrement...
" Reverrai - je un jour l'intérieur
De ton jardin plein de fleurs
Quand mon corps renaîtra
Au chœur de l' hosanna ?"

Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Franck

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
267 commentaires
Membre depuis
19 mars 2019
Dernière connexion
26 mai
  Publié: 21 mars 2019 à 14:42 Citer     Aller en bas de page

Message qui me va droit au cœur.

Merci à toi ODE 31 - 17.

& à très vite.

Franck

 
Jeanne


Les mots savent de nous ce que nous ignorons d'eux. René Char
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
1213 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
11 juin 2019
  Publié: 6 avr 2019 à 14:35 Citer     Aller en bas de page

Celui-là aussi me plait. Il me donne envie d'y revenir... comme on revient sur son passé. Le passage sur le Pépé qui réclame ... est très touchant, très juste. Décidément, j'en redemande !
Amitiés
Jeanne

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 316
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0395] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.