Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 218
Invisible : 0
Total : 220
· Pichardin · larme_de_crystal
13167 membres inscrits

Montréal: 1er juin 01:26:53
Paris: 1er juin 07:26:53
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Théâtre & Scénario :: La môme de Rotten city (lola) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 20 oct 2011 à 19:12
Modifié:  20 oct 2011 à 19:50 par Ashimati
Citer     Aller en bas de page

Rotten city – Limite Nord/Est - Quartier LXI : 03.58 GMT


Il fait noir, aussi noir que l’œil maquillé d’une pute de Ugly street
et moi je suis là comme une pomme pourrie regardant le ver qui la bouffe de l’intérieur
Cloué au sol
l’épaule broyée par une bastos de 11.43
Même plus la force de lever mon Bérétta
Je regarde ce grand malade qui s’apprête à suriner Lola
Elle gueule pas la môme, elle dit rien, elle me dévisage,
juste comme ça
Et je me noie
C’est aussi pour ça que je l’aime, pour ses deux lacs paisibles
qui lui mangent la figure
Tiens bon ma folie
Je patauge dans mon résiné et je sers à rien bordel,
allongé sur ce béton puant le gasoil et le dégueulis
Autant qu’une clé de douze dans le plateau métallique d’un arracheur de dents
Je rampe sur le sol comme une araignée à 3 pattes
Faut que je me remette sur mes cannes
Et que je grille un clopeau
T’inquiète Lola, j’arrive
Je vais lui exploser la tronche
A ce merdeux
Son putain de rire résonne dans la cave
Et me lessive les entrailles
Comme un grand coup de latte dans les burnes
Réveille-toi Caïd, c’est pas le moment de roupiller
La môme a besoin de toi
Elle n’a que toi et tu n’as qu’elle
Le bruit assourdissant de mon flingue m’explose à la gueule
Au milieu des fragments de cervelle de l’autre abruti
J’savais même pas qu’il en avait une
Mais dans mes brumes, je la vois la môme
Un sourire au coin des cils, elle rayonne
comme un lingot dans la main d’un braqueur
Mais la vieille peau est là, j’ai entendu sa bagnole couiner
J’ai pas envie de crever maintenant
A toi de jouer Lola, démonte la vieille
Désaffûte sa faux et emmène-moi
Chez Ticky
boire une bière
Et baise-moi
Viens Lola
Viens
Pose ta peau, tes dentelles
Contre ce cuir qui me brûle
Laisse-moi me perdre dans tes cils
Là où il fait beau parfois
Pour oublier ce putain de monde
Pour oublier cette putain de couenne
Que je traine
Fais-moi vivre Lola
Là, n’importe où
Maint’nant
Toi, moi
Et Rien d’autre.

Inspiré de Sin city

Thierry
20 octobre 2011

 
Lucie*


S’émerveiller comme un enfant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
479 commentaires
Membre depuis
30 avril 2007
Dernière connexion
10 octobre 2016
  Publié: 22 oct 2011 à 15:44 Citer     Aller en bas de page

Superbe, de la violence à en dégueuler, et que seul un amour aussi fort et violent peut guérir!!
Superbe texte. Merci à vous

Antoine

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
312 poèmes Liste
18140 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
30 mai
  Publié: 23 oct 2011 à 07:18 Citer     Aller en bas de page

Ah oui on sent la référence quand même mais comme j'aime la BD j'aime forcément ton texte ... hyper bien écrit

Un coup de coeur pour les lacs

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 25 oct 2011 à 21:40 Citer     Aller en bas de page

Antoine
Merci à toi d'être passé et d'avoir apprécié la sombritude de ce texte
Amitiés
Thierry

Vinie
J'ai été scotché par l'amour et la violence, mais aussi la violence de l'amour de Sin city, que ce soit en BD ou en film.
Un univers glauque, froid, où seuls les corps offrent encore de la chaleur
L'amour envers et contre tout
Ravie que ça t'ai plus
Bises
Thierry

 
Chevalier Liqueur


Je ne suis pas là pour être aimé...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
2476 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2007
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 26 oct 2011 à 14:17 Citer     Aller en bas de page

J'ai aimé cette ambiance... Ce genre d'écrit m'intéresse!

  N'attends pas que je sois tombé pour la France...
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 10 nov 2011 à 13:46 Citer     Aller en bas de page

Merci Chevalier

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1974
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0334] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.