Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 29
Invisible : 0
Total : 33
· Gigi Paix · SHElene · Elisa
Équipe de gestion
· Catwoman
13118 membres inscrits

Montréal: 17 nov 13:09:32
Paris: 17 nov 19:09:32
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Ça fait mal Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
1291 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
14 novembre
  Publié: 22 mars à 04:38
Modifié:  22 mars à 05:53 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Ça Fait Mal

Ça fait mal, mon amour,
Quand tu trompes les miroirs
Et maquilles, tous les jours,
La fille bien qui s’égare.
Sur ton corps, vingt suçons
De tes mecs carnassiers
Mais, combien d’attentions
Au petit-déjeuner ?

Ça fait mal, mon amour,
Quand Facebook te voit nue,
Offerte à ces vautours
Qui dévorent les perdues.
Et si ta vie sans moi
Tourne au film pour adultes ;
S’il te plaît n’oublie pas :
Leurs compliments t’insultent,
Leurs compliments t’insultent.

Ça fait mal, mon amour,
Quand ils sapent ton ego,
Quand t’as peur qu’ils soient lourds
Si tu prends des kilos.
À dealer la main basse,
Tu te payes des satyres ;
Ils t’entraînent dans l’impasse
Pour des viols à la tire.

Ça fait mal, mon amour,
Quand te traitent tes amants
Comme la pute des faubourgs
Sans qu’ils payent comptant.
Mais dans quel monde vis-tu
Pour céder aux demandes
Des costards sans tenue ?
Te soignent-ils quand ils bandent ?
Te soignent-ils quand ils bandent ?

Ça fait mal, mon amour,
Ton selfie pour un « j’aime »
Quand ton cœur reste sourd
À mes cent mille je t’aime
La vraie beauté d’une femme
Naît dans ses innocences,
Dans ses forces qui s’oublient,
Désarmée, sans défense.

Ça fait mal, au détour,
Cette leucémie des couples ;
Comment crier l’amour ?
T’anesthésies le trouble.
Tu pourrais guérir seule
Avec moi que t’éludes ;
La liberté, tu sais,
C’est de la solitude,
C’est de la solitude.

Ça fait mal, mon amour,
Quand tu joues les diablesses,
Quand tu laisses des ajours
À ces yeux qui te percent.
L’intimité d’une femme
Se cherche dans ses mystères,
Dans tous les plis d’ses drames,
Les maux qu’elle veut taire.

Regarde-moi, mon amour !
Regarde-moi ! Tes yeux baissent ;
T’en dis plus qu’un discours
Quand ta bouche me délaisse.
La vérité d’une femme ;
Qu’elle soit pure ou bien sombre ;
La vérité d’une femme
Est dans son masque qui tombe.



 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15740 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 22 mars à 11:55 Citer     Aller en bas de page

très plaisante lecture
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
3707 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
6 novembre
  Publié: 22 mars à 13:31 Citer     Aller en bas de page

Très touchée et très vrai..

 
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
1291 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
14 novembre
  Publié: 22 mars à 15:34 Citer     Aller en bas de page

Mido,

Merci pour ta fidélité sur mes écrits.

La Brune Colombe,

Je suis ravi que ce texte t'ait touchée et merci de t'y être arrêtée.
Amitiés,

Alexandre

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
14 novembre
  Publié: 22 mars à 17:50 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Ale,

Magnifique poésie émouvante qui touche les coeurs !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
1291 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
14 novembre
  Publié: 23 mars à 01:06 Citer     Aller en bas de page

Merci Sybilla

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
287 poèmes Liste
5122 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 23 mars à 10:34 Citer     Aller en bas de page

Les méandres de l'esprit humain sont complexes, le rationnel et l'irrationnel se côtoient dans des pulsions qu'il est parfois difficile à cerner… un poème qui pourrait faire une chanson il faut trouver la musique…

Yvon

  YD
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
4025 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 23 mars à 13:01 Citer     Aller en bas de page

...à trop se vouloir libre... on en devient esclave ...
La liberté n'est pas toujours où on le croit.

Un sujet qui démarque et interpelle.

Superbement écrit et comme le dit Yvon, je verrai bien ce texte mis en musique.

Myo

 
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
724 commentaires
Membre depuis
1er mars
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 23 mars à 16:51 Citer     Aller en bas de page

Texte qui sonne si... authentique, et qui interpelle!!

Je vous dis bravo.


Citation de Myo
...à trop se vouloir libre... on en devient esclave ...
La liberté n'est pas toujours où on le croit.

Bien dit...

Sincèrement,
Rose-Amélie

  🌷
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
186 poèmes Liste
4850 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 23 mars à 17:12 Citer     Aller en bas de page

Ça fait mal... les folies passagères, l'attrait des astres sombres...
L'amour, j'espère, seul peut sauver cette situation, si naturellement elle correspond à une réalité (faut se méfier avec les poètes).

Quoi qu'il en soit, superbement écrit Ale.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
1291 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
14 novembre
  Publié: 24 mars à 13:42 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Yvon !

Vous avez raison, l'esprit humain est bien compliquée ; surtout quand il s'agit de relations. Merci de vous être arrêté sur mon texte.

Bonjour Myo,

"A trop se vouloir libre...on devient esclave..."je suis bien d'accord avec cette maxime. Merci pour cette belle réflexion sous mes lignes.

Bonjour Rose-Amélie,

Merci pour vos bravos qui me touchent beaucoup.

Bonjour JB,

L'amour peut sauver cette situation sauf s'il a déserté...Merci pour votre lecture et votre appréciation.

Amitiés,
Alexandre

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 432
Réponses: 10
Réponses uniques: 8
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0496] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.