Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 32
Invisible : 0
Total : 33
· pirate24
13086 membres inscrits

Montréal: 22 mars 00:26:40
Paris: 22 mars 05:26:40
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Un amour de chat Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
695 poèmes Liste
4130 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
20 mars
  Publié: 17 mars à 01:28 Citer     Aller en bas de page

Un adorable chat vint traverser ma vie,
Quand le chagrin d'un autre m'avait anéantie.
Il s'appelait Câlin, vivait chez mes parents,
Tantôt il était doux, d'autres fois très distant.

Son beau corps angora, d'un blanc immaculé,
Mettait bien en valeur, ses prunelles dorées.
Souvent majestueux, mais parfois intrépide,
Voluptueusement, il se couchait, gracile,
Puis il se déchaînait, les oreilles couchées,
Sautant rapidement, sur les meubles cirés.

Le matin, au réveil, attendant son dîner,
Par d'ingénieux moyens, nous étions réveillés.
Bibelots renversés, et sous le lit couché,
Grattait obstinément,tous les pauvres sommiers.
Malgré tous nos discours, jamais ne s'arrêtait,
Sans avoir son régal, ses croquettes adorées !
Il fut mon compagnon,témoin de mes pensées.
Quand j'avais du chagrin, ses beaux yeux me fixaient,
Disant:"Je t'aime tant,tu es ma préférée,
Viens donc tout près de moi,je vais te câliner !"

**Mon doux ami, si tu savais combien je t'ai aimé....**

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
227 poèmes Liste
7746 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 17 mars à 04:33 Citer     Aller en bas de page

bonjour et merci JOSETTE
tu as ce savoir faire de rendre un homme jaloux ce câlins.
Son beau corps angora, d'un blanc immaculé (comme moi)
Souvent majestueux, mais parfois intrépide, (aussi)
Par d'ingénieux moyens, nous étions réveillés (là aussi)
Malgré tous nos discours, jamais ne s'arrêtait (c'est normal)
Il fut mon compagnon, témoin de mes pensées.
Quand j'avais du chagrin, ses beaux yeux me fixaient,
Disant: "Je t'aime tant, tu es ma préférée,
Viens donc tout près de moi, je vais te câliner. (tu comprends ma jalousie)
**Mon doux ami, si tu savais combien je t'ai aimé....** (en ça aussi)
grosses bises ma grande.

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
228 poèmes Liste
15033 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 17 mars à 11:49 Citer     Aller en bas de page

joli poème

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
159 commentaires
Membre depuis
1er mars
Dernière connexion
22 mars
  Publié: 17 mars à 13:14 Citer     Aller en bas de page

J'aime, tout simplement.

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
14040 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 17 mars à 18:08 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir chère Josette,

Une bien jolie poésie !



Bonne soirée !
Toutes mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Cléo
Impossible d'afficher l'image
J'ai mis les pieds sur le paillasson du chagrin/ Et je l'ai repoussé bien loin
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
153 commentaires
Membre depuis
3 juin 2018
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 18 mars à 15:56 Citer     Aller en bas de page

C'est touchant, plein de chaleur et d'émotions.
Ayant moi même un chien (au comportement de chat), je comprends parfaitement cet attachement.

  La joie est la conptine de nos heures
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 111
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0456] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.