Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 222
Invisible : 0
Total : 223
Équipe de gestion
· Ashimati
13241 membres inscrits

Montréal: 30 nov 20:59:27
Paris: 1er déc 02:59:27
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: au museau du temps Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
verso
Impossible d'afficher l'image
ferme les yeux et tu verras
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1460 commentaires
Membre depuis
1er mars 2005
Dernière connexion
19 août 2018
  Publié: 19 juil 2005 à 16:49
Modifié:  21 juil 2005 à 18:27 par verso
Citer     Aller en bas de page

Ne sachant où aller j’ai mis la vie sous mes pas
Funambule insouciant sur le fil du temps
J’ai toisé le présent et dormi dans ses draps
Or le temps est rasoir et son fil est tranchant

Ne sachant où aller j’ai mis la vie sous mes pas
Devenir un autre homme et n’avoir plus vingt ans
Fut le jeu des rôles dans la cour bleue des grands
Mais! Demain est l'ogre et nos rêves son repas

Ne sachant où aller j’ai mis la vie sous mes pas
J’ai joué ce poker et je t’ai emportée
Vu la frange du lit dans la nuit en portée
Le matin ajustée à l’équerre de ton bras

Ne sachant où aller j’ai mis la vie sous mes pas
Les secrets sont muets comme les sœurs douleurs
Et ne sais dire encore à ces yeux mon bonheur
Son regard enjoué qu’elle-même ne sait pas

Ne sachant où aller ? la vie naît de maints pas

 
Jo


«Le baiser est le petit point rose que nous mettons sur le «i» du verbe aimer...» Cyrano
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
2966 commentaires
Membre depuis
14 novembre 2003
Dernière connexion
1er octobre 2014
  Publié: 19 juil 2005 à 23:51 Citer     Aller en bas de page

Très joli, très beau... Je te souhaite toutes les chances possibles pour le concours !!!
Au plaisir.
Johanny

  ~ Je L'aImE à MoUrIr ~
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
6611 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
13 mars
  Publié: 20 juil 2005 à 04:20 Citer     Aller en bas de page

Très belle reflexion sur la vie, une lecture très appréciée.
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
verso
Impossible d'afficher l'image
ferme les yeux et tu verras
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1460 commentaires
Membre depuis
1er mars 2005
Dernière connexion
19 août 2018
  Publié: 20 juil 2005 à 16:22 Citer     Aller en bas de page

Merci Sonatine pour ta remarque et sollicitude. Concourir veut dire au fond courir ensemble. Cet esprit et le tiens me suffisent.verso

 
verso
Impossible d'afficher l'image
ferme les yeux et tu verras
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1460 commentaires
Membre depuis
1er mars 2005
Dernière connexion
19 août 2018
  Publié: 20 juil 2005 à 16:27 Citer     Aller en bas de page

Merci de tes mots et du voeu Je suis heureux qu'il vienne de Jo. Le seul vrai concours est ta venue.verso

 
verso
Impossible d'afficher l'image
ferme les yeux et tu verras
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1460 commentaires
Membre depuis
1er mars 2005
Dernière connexion
19 août 2018
  Publié: 20 juil 2005 à 16:32
Modifié:  20 juil 2005 à 16:33 par verso
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Patrick.Je devrais modifier le titre pour ne pas créer de confusion. Quel autre meilleur prix que ton regard et ton amitié.verso

 
verso
Impossible d'afficher l'image
ferme les yeux et tu verras
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1460 commentaires
Membre depuis
1er mars 2005
Dernière connexion
19 août 2018
  Publié: 20 juil 2005 à 16:45 Citer     Aller en bas de page

Aevum merci d'avoir lu et dit ta pensée. Le seul qui doit être remercié est l'initiateur du concours.La motivation reçue ou possible est la vraie chance. Sans "CO" .verso

 
verso
Impossible d'afficher l'image
ferme les yeux et tu verras
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1460 commentaires
Membre depuis
1er mars 2005
Dernière connexion
19 août 2018
  Publié: 20 juil 2005 à 16:50 Citer     Aller en bas de page

Waymea Bay. Merci de ta capture.(comment répondre à tous sans ajouter laborieusement des visites indues et des commentaires, tu sais?...verso

 
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
5972 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
11 juillet
  Publié: 20 juil 2005 à 18:11 Citer     Aller en bas de page

Une lecture très intéressante à suivre!

Amicalement!

Yvano (Juge du concours)

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
verso
Impossible d'afficher l'image
ferme les yeux et tu verras
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1460 commentaires
Membre depuis
1er mars 2005
Dernière connexion
19 août 2018
  Publié: 21 juil 2005 à 17:18 Citer     Aller en bas de page

Merci de ton intérêt et ta visite. J'ai quelques problèmes entre le site et mes sentiments partagés en ce moment.verso

 
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 5 août 2005 à 17:48 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup ce que tu as écrit. De belles images...

J'ai un faible pour la première strophe :

"Ne sachant où aller j’ai mis la vie sous mes pas
Funambule insouciant sur le fil du temps
J’ai toisé le présent et dormi dans ses draps
Or le temps est rasoir et son fil est tranchant"

C'est sublime... sincèrement.

Amicalement,
Julie.



  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
verso
Impossible d'afficher l'image
ferme les yeux et tu verras
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1460 commentaires
Membre depuis
1er mars 2005
Dernière connexion
19 août 2018
  Publié: 14 août 2005 à 17:29 Citer     Aller en bas de page

Merci Julie pour la résonance de ton coeur.verso

 
JPH21
Impossible d'afficher l'image
Nous sommes nés pour mourir, Alors brûlons cette vie sans regrets
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
4761 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2003
Dernière connexion
26 août 2018
  Publié: 31 août 2005 à 12:00 Citer     Aller en bas de page

Je l’avais lu et omis de le commenter, je ne sais plus pourquoi….
Mais c’était une erreur ! Car c’est une magnifique réflexion sur la vie.
J’ai beaucoup apprécié.
Amitiés,
Jean-Paul

  Amoureux de la vie, des femmes et du vin (Car je suis fier d'être Bourguignon
verso
Impossible d'afficher l'image
ferme les yeux et tu verras
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1460 commentaires
Membre depuis
1er mars 2005
Dernière connexion
19 août 2018
  Publié: 31 août 2005 à 16:06 Citer     Aller en bas de page

Merci d'apprécier tes lignes et ton geste. verso

 
carpediem


à s'ouvrir aux autres on prend le risque d' être aimé ... Charlotte RAMPLING
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
145 commentaires
Membre depuis
11 août 2005
Dernière connexion
18 février 2016
  Publié: 17 août 2006 à 18:20 Citer     Aller en bas de page

bravo verso tu décris bien le temps qui passe et la vie qui s'écoule sous nos pas à bientôt pour de prochaines lectures

  ninou
verso
Impossible d'afficher l'image
ferme les yeux et tu verras
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1460 commentaires
Membre depuis
1er mars 2005
Dernière connexion
19 août 2018
  Publié: 27 août 2006 à 06:37 Citer     Aller en bas de page

Merci Nicoucarpediem pour la trace de tes propres pas ici arrêtés. verso

 
DenisX


Que l'inspiration soit toujours vôtre...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
200 commentaires
Membre depuis
2 juin 2006
Dernière connexion
6 février 2011
  Publié: 28 août 2006 à 16:24
Modifié:  28 août 2006 à 16:26 par DenisX
Citer     Aller en bas de page

En quelques textes seulement, tu as posé une écriture étonnamment marquée et personnelle.

On la sent très forte, de par les mots utilisés, mais aussi de par les assemblages et les constructions que tu en fais, ainsi que de par les sonorités qui en naissent.

Une vraie musique s'en dégage à chaque texte, celle des formes données, mais aussi celle laissée par le fond, à multiples résonances et interprétations.

Parmi les autres, je retiendrais particulièrement ce texte là pour son sens profond sur une vision de la vie que je partage.

Chapeau bas Monsieur du Verso...

Y a du talent sous cette plume là !


Denis.

  Que l'inspiration soit toujours nôtre !
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2182
Réponses: 16
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0443] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.