Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 38
Invisible : 1
Total : 42
· SHElene · Lapoètesse · Tristamourir
13058 membres inscrits

Montréal: 17 jan 16:25:29
Paris: 17 jan 22:25:29
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Pour que mon Encre Coule Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Sandi


…on n'a qu'une seule maman... et quand on est maman, rien ne compte plus que ses enfants !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
362 commentaires
Membre depuis
18 janvier 2010
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 12 jan à 11:56 Citer     Aller en bas de page

Pour que mon Encre Coule


Tout au long de ces années
Qui m’avaient emprisonnée
Et pied à pied, m’ont détournée
De mes pensées animées
Vers des goûts défleuris
Je clamais, c’est la vie…

A vous tous, j’ai obéi
Au gré de vos instincts
Tant de fois je me peignis
Au gré de vos destins
Vous m’avez piano remaniée
A la mesure de vos besoins
Et de vos désirs témoignés

Votre présence était un choix
Votre croissance, la fleur des poids
Sous lesquels je me ployais
Sans jamais lâcher le pied
Et c’est en consolant vos espoirs
Que j’ai laissé les miens se choir

Vous avez fait ma joie
J’espérais sur la foi
De vous voir croitre et fleurir
Tissant tous mes souvenirs

Mais le soir quand j’allais coucher
Près d’une ombre irrévocable
Qui vainement me lanternait
Mes pensées tourbillonnaient
Entre la lutte et l’incurable
Mon encre se séchait
Je me voyais croitre et dépérir
Des lassitudes me prenaient
J’ai perdu l’habitude d’écrire

Je suis restée malgré tout
Mais ce n’était que pour vous
Qu’au fil des jours, vos succès
Soulageraient mon âme vexée
Libéreraient mes remords
Répareraient le grand tort

Je me retrouve aujourd’hui
Aiguillonnée par l’ennui
Le désarroi angoissé
Sur des feuilles froissées
Se manifeste, se défoule
Pour que mon encre coule…






















  SANDY
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
417 poèmes Liste
21300 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 12 jan à 13:12 Citer     Aller en bas de page

Un poème qui ne me laisse pas insensible.
Je suis certaine que ta plume va se gorger à nouveau d'encre et que tu pourras de nouveau écrire pour notre plus grand plaisir.
Chasse ce tourment qui t'a envahie et tu vas enfin revivre.
Un poème touchant
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
13345 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 12 jan à 16:46 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Sandi,

Très touchante et belle poésie !
Bon courage !



Douce soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Sandi


…on n'a qu'une seule maman... et quand on est maman, rien ne compte plus que ses enfants !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
362 commentaires
Membre depuis
18 janvier 2010
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 12 jan à 17:26
Modifié:  13 jan à 17:19 par Sandi
Citer     Aller en bas de page

Citation de ode3117
Un poème qui ne me laisse pas insensible.
Je suis certaine que ta plume va se gorger à nouveau d'encre et que tu pourras de nouveau écrire pour notre plus grand plaisir.
Chasse ce tourment qui t'a envahie et tu vas enfin revivre.
Un poème touchant
Bien amicalement ODE 31 - 17



Ravie de te voir sous mes mots. Merci ODE de ton passage.
Mes amitiés Sandi


Bonsoir Sandi,

Très touchante et belle poésie !
Bon courage !

Douce soirée !
Mes amitiés
Sybilla

Merci d'être venue vous pencher sur mes vers. Ravie de savoir que vous l'ayez aimé.

Amitiés, Sandi

  SANDY
ticia


petit ange qui me guide, ne m abandonne pas
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
1504 commentaires
Membre depuis
11 octobre 2011
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 12 jan à 18:29 Citer     Aller en bas de page

Un poème qui me parle..
Merci pour cette belle poésie..
Amitiés

  aime la vie même si elle te deçoit
Miette

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
437 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 12 jan à 18:30 Citer     Aller en bas de page

Que votre poème est beau, merci de votre partage Je trouve certains passages étincelants

 
VikThor

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
20 commentaires
Membre depuis
23 mai 2012
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 13 jan à 03:14
Modifié:  13 jan à 03:15 par VikThor
Citer     Aller en bas de page

Je découvre une plume touchante et sensible. Que ces maux si bien exprimés vous quittent enfin pour retrouver la sérénité.

  L'amour est cette merveilleuse chance qu'un(e) autre vous aime encore quand vous ne pouvez plus vous aimer vous-même
Sandi


…on n'a qu'une seule maman... et quand on est maman, rien ne compte plus que ses enfants !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
362 commentaires
Membre depuis
18 janvier 2010
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 13 jan à 17:31
Modifié:  13 jan à 17:32 par Sandi
Citer     Aller en bas de page

Citation de ticia
Un poème qui me parle..
Merci pour cette belle poésie..
Amitiés



Merci Ticia de ton passage et de ton appréciation.

Mes amitiés, Sandi

Auteur : Miette :: Posté : 2019-01-12 18:30:55
Que votre poème est beau, merci de votre partage Je trouve certains passages étincelants

Ton commentaire me va droit au coeur. Ravie de savoir qu'il t'ait plu, (excusez-moi, mais pas de problème que je "te"/ "vous"? tutoie)

Amicalement, Sandi

Auteur : VikThor :: Posté : 2019-01-13 03:14:56
Je découvre une plume touchante et sensible. Que ces maux si bien exprimés vous quittent enfin pour retrouver la sérénité.

Merci VikThor de votre visite et de vos bons souhaits.
Heureuse de vous voir sous mes vers.

Amicalement, Sandi :

  SANDY
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
679 poèmes Liste
14709 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: Avant-hier à 12:06 Citer     Aller en bas de page

A vous tous, j’ai obéi
Au gré de vos instincts
Tant de fois je me peignis
Au gré de vos destins
Vous m’avez piano remaniée
A la mesure de vos besoins
Et de vos désirs témoignés



Chère Sandi, je te revois avec plaisir ici.
Ton poème me touche profondement.
Je t'embrasse.
lilia


  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Sandi


…on n'a qu'une seule maman... et quand on est maman, rien ne compte plus que ses enfants !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
362 commentaires
Membre depuis
18 janvier 2010
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: Hier à 04:39 Citer     Aller en bas de page

Citation de Galatea belga
A vous tous, j’ai obéi
Au gré de vos instincts
Tant de fois je me peignis
Au gré de vos destins
Vous m’avez piano remaniée
A la mesure de vos besoins
Et de vos désirs témoignés



Chère Sandi, je te revois avec plaisir ici.
Ton poème me touche profondement.
Je t'embrasse.
lilia




Très heureuse de te revoir sous mes vers chère Lilia.
Merci pour ta fidelité.
Je t'embrasse
Sandy

  SANDY
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
3215 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: Aujourd'hui à 05:46 Citer     Aller en bas de page

Bon jour Sandi


Je vois que vous aussi.. êtes de retour sur ce site après... une absence extrêmement longue.

Ce n'est pas aisé de revenir... tellement de modifications sont intervenues pendant la période d'absence... des poètes disparus... des nouveaux venus... et des ambiances d'une nouvelle époque avec d'autres comportements ou attitudes à assimiler...

Chère Sandi... vous verrez qu'avec le temps, la confiance en soi et l'ouverture aux autres émergera et ta plume poétique retrouvera ses muses d'inspiration d'antan et viendra enchanter les poètes de ce site.



Entre la lutte et l’incurable
Mon encre se séchait
Je me voyais croitre et dépérir
Des lassitudes me prenaient
J’ai perdu l’habitude d’écrire

Je me retrouve aujourd’hui
Aiguillonnée par l’ennui
Le désarroi angoissé
Sur des feuilles froissées
Se manifeste, se défoule
Pour que mon encre coule…





Nous passons tous par ces périodes de sècheresse aride, vide d'idées et d'inspiration... absence d'élan ou de tourbillons enivrant... les mains froides de torpeur devant cette page vide... ce néant effrayant.
Et par l'ambiance, l'environnement encourageant du site... L'étincelle redeviens lueur et clarté pour exploser en rayons de lumières éclatantes de beauté, de féeries poétiques.
Courage et tout ira bien.

actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Miette

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
437 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: Aujourd'hui à 07:58 Citer     Aller en bas de page

Sandi pour vous répondre, utilisez la forme qui vous est la plus naturelle, cela me conviendra très bien A bientôt

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 141
Réponses: 11
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0543] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.