Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 26
Invisible : 0
Total : 28
· Dame Po'M · La Brune Colombe
13050 membres inscrits

Montréal: 10 déc 03:53:46
Paris: 10 déc 09:53:46
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Les talons aiguilles Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Charlentoine

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
103 commentaires
Membre depuis
14 mars 2017
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 7 déc à 04:34 Citer     Aller en bas de page

Ses trente ans haut perchés sur des talons aiguilles,
]Elle a guidé ma main pour la première fois,
Avec des inflexions lascives dans la voix :
Déjà, mon cœur était de ceux-là que l’on pille.

Par elle j’ai connu la sensualité,
Ce qu’est le beau, le bon, comment l’on voit ou touche ;
L’emportement du sang aux mots crus d’une bouche,
Et comment le plaisir prospère à patienter.

Mais une nuit pourtant, au sommet de l’errance,
Sa porte s’est fermée à mes jeunes sonnets ;
J’ai repris le chemin de mon adolescence,
Mais la tête et le cœur dans ces blés moissonnés.

La cicatrice est belle et l’image si douce
Qui s’avise parfois de montrer sa frimousse.

  Vive la poésie et le canon de 75
Obsidiane

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
219 commentaires
Membre depuis
30 octobre
Dernière connexion
9 décembre
  Publié: 7 déc à 05:22 Citer     Aller en bas de page

Ah cette première fois...
si délicieuse lorsqu elle est réussie
si importante lorsqu elle laisse de bons souvenirs comme ceux là..

O.

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
12927 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
9 décembre
  Publié: 7 déc à 16:27 Citer     Aller en bas de page




Bonsoir Charlentoine,

J'ai aimé te lire !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
10302 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: Avant-hier à 03:17 Citer     Aller en bas de page

Joliment dit, comme à ton habitude !

Merci à toi pour ce délicieux souvenir

  ISABELLE
Paul Ferguson


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
177 commentaires
Membre depuis
30 octobre
Dernière connexion
9 décembre
  Publié: Avant-hier à 03:25 Citer     Aller en bas de page

Une poésie miroir qui me fait souvenir autan qu'elle est vitrine de ces premiers émois qui ne nous quitterons plus jamais. La mienne première fut un peu pareille à ouvrir un incendie qui ne s'est jamais apaisé...
Formellement un poème adolescent à l'écriture juvénile, donc sincère.

  Trouver d'abord, chercher après. Jean Cocteau
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 90
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0303] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.