Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 416
Invisible : 0
Total : 417
· Argynne Aphrodite
13154 membres inscrits

Montréal: 25 févr 19:55:54
Paris: 26 févr 01:55:54
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Empreinte Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
844 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
25 février
  Publié: 24 nov 2018 à 08:49
Modifié:  26 nov 2018 à 02:03 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Le goût de toi, la chaleur de tes bras, comme si
Mon corps encore contre ton corps ne savait pas
Que tout à l'heure à son insu l'on s'éloignait
Comme s'il était toujours lové tout contre toi
Mais les heures qui s'étirent finissent par estomper
Jusqu'au plaisir, inachevé bien sûr. Pourtant
Ton effluve amoureux, encore un peu, me suit
Et la lumière bleue de tes yeux persiste aussi
Au fond des miens.

Le doute m'effleure à peine, le temps d'un seul frisson
D'un autre paysage aperçu, horizon
Me rappelant au monde, espace dérisoire
Glissant loin de ton cœur écarlate et béant.
J'y reviens. Suivant le lit du fleuve de tes phrases
Offertes, le timbre de ta voix qui vibre en moi,
Ces parcelles de bonheur égrenées comme autant
De cailloux éclatants dans ces lieux improbables
Où l'on riait ensemble

Le plaisir, en creux, s'imprime. Promesse de ton corps
Donnée du bout des doigts comme un prélude à l'ode
A notre joie. Tous ces moments heureux coulés ensemble
Déjà ! Mon cœur bercé d'une pulsation exquise
Précédant nos élans entrés en résonance
Enfin s'élance vers toi ! Et le premier regard
Échangé vient combler mon attente, tes espoirs
Et ce manque fondant au feu de notre étreinte
Ladite empreinte

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
11855 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
25 février
  Publié: 24 nov 2018 à 14:33 Citer     Aller en bas de page

C'est un joli texte dans une mise en forme originale : j'aime bien !

Merci Chlamys pour ce moment de plaisir

  ISABELLE
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
16021 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
25 février
  Publié: 25 nov 2018 à 11:56 Citer     Aller en bas de page

très beau

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
1690 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
25 février
  Publié: 25 nov 2018 à 18:14 Citer     Aller en bas de page

En vers libres ce texte prend de l'ampleur dans ces heures où les corps semblent se détacher où l'amour n'est plus qu'un murmure éloigné !mais il reste la brûlure de ce feu amoureux .....comme marqué au fer rouge ! Une empreinte qui reste douloureuse dans le souvenir de ce qui n'est plus !
C'est un texte qui demande plusieurs lectures pour bien s'en imprégner ( enfin pour moi )

Merci ...

 
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
844 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
25 février
  Publié: 30 nov 2018 à 14:15 Citer     Aller en bas de page

Citation de Pieds-enVERS
En vers libres ce texte prend de l'ampleur dans ces heures où les corps semblent se détacher où l'amour n'est plus qu'un murmure éloigné .....
C'est un texte qui demande plusieurs lectures pour bien s'en imprégner ( enfin pour moi )

Merci ...



Merci Pieds en Vers, pour ce commentaire, et aussi d’avoir lu plusieurs fois

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
844 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
25 février
  Publié: 30 nov 2018 à 14:16 Citer     Aller en bas de page

Citation de Obsidiane
La forme surprend mais s'accorde parfaitement à ce que le fond semble vouloir faire passer : contrer une évidence non acceptée.
( pardon pour l'interprétation de bazar )

Et jouir d'un plaisir éphémère qui vaut mieux que rien du tout...
C'est une option qui se défend, et se comprend.

O.



Les mots sont venus se coller à droite presque malgré moi ....
Merci au contraire pour cette interprétation intéressante !

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
844 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
25 février
  Publié: 30 nov 2018 à 14:20 Citer     Aller en bas de page

Citation de Paul Ferguson
Poème parfum aux senteurs capiteuses, il questionne le souvenir et ses traces de l'amour et ses plaisirs lorsqu'ils se distendent. C'est poignant comme un crépuscule, une révolte contre le temps et la prière d'un écho qu'on ne veut pas voir mourir. A ce doute s'oppose le plaisir et sa promesse. Cette sensualité qui apaise jusqu'au doute...


Merci Paul pour ce commentaire. Très juste .... l’histoire d’un amour dans sa phase très - trop - fusionnelle

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
844 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
25 février
  Publié: 30 nov 2018 à 14:22 Citer     Aller en bas de page

Merci Maschoune, Mido Ben, pour votre passage attentionné !

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
357 poèmes Liste
3723 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
18 février
  Publié: 1er déc 2018 à 02:17 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Chlamys,
c'est une belle empreinte que tu as laissé avec ce très beau texte.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
844 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
25 février
  Publié: 14 déc 2018 à 16:50 Citer     Aller en bas de page

Merci pour ce passage

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
888 commentaires
Membre depuis
1er mars 2019
Dernière connexion
25 février
  Publié: 8 mai 2019 à 18:14 Citer     Aller en bas de page

Chère Chlamys,

Une autre très belle lecture chez vous, qui me ravit! J'emporte celui-ci dans mes favoris.

Amitiés
Rose-Amélie

  🌷
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
844 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
25 février
  Publié: 10 mai 2019 à 14:46 Citer     Aller en bas de page

Oh merci Rose Amélie, j'en suis honorée !

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
844 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
25 février
  Publié: 11 mai 2019 à 08:57 Citer     Aller en bas de page

Actuaire, merci beaucoup pour votre lecture et ces commentaires.
Amitiés,

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
doux18

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
157 poèmes Liste
437 commentaires
Membre depuis
4 septembre 2016
Dernière connexion
25 février
  Publié: 13 juil 2019 à 11:03 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Chlamys,

Encore un très beau texte, tout en sensualité et parcouru d'une douce fièvre, où les couleurs (le bleu des yeux), les sons (le timbre de la voix) et les odeurs (des corps amoureux) se répondent et se complètent harmonieusement...

Merci de ce partage...
Mes amitiés
Pierre-Emmanuel

 
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
844 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
25 février
  Publié: 14 juil 2019 à 04:29 Citer     Aller en bas de page

Merci Pierre-Emmanuel, ton commentaire me va droit au cœur

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 577
Réponses: 14
Réponses uniques: 7
Listes: 2 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0483] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.