Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 34
Invisible : 0
Total : 37
· Williams Student · RUP · doux18
13052 membres inscrits

Montréal: 16 jan 03:44:59
Paris: 16 jan 09:44:59
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Un émouvant souvenir Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
668 poèmes Liste
4128 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 10 nov 2018 à 00:47
Modifié:  10 nov 2018 à 04:12 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Quand j'étais une enfant,
Mon Grand-Père adoré,
Rescapé de Verdun,
Parfois me racontait

Combien pour leur pays,
Tous ont risqué leurs vies.
Cachés dans les tranchées,
Dans la boue et le froid,

Ils ont tout enduré,
Ces courageux soldats !
Et quand ils attaquaient,
Baïonnette au canon

Combien furent tués,
De ces braves garçons ?
Des larmes très souvent
Envahissaient ses yeux,

En souvenir du temps,
Où il fut malheureux.
Alors, en l'observant,
Je pensais à tous ceux,

Qui dorment, maintenant,
Là-bas, loin de chez eux !

**Si les hommes, aujourd'hui,
Font des rêves de paix,
Ces grâce à ces héros,
Qui nous ont tant donné !**

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
10463 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 10 nov 2018 à 03:06 Citer     Aller en bas de page

Merci Josette pour eux

Le temps qui passe les éloigne un peu plus de nous mais il faut que perdure dans les mémoire le souvenir de ce qu'ils ont vécu. Et qu'on sache aussi comment se passait la vie des civils dans les régions qui ont été touchées et blessées par ce conflit ...

Amicales pensées

  ISABELLE
Samira DE Cet utilisateur est un membre privilège
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
157 commentaires
Membre depuis
8 mai 2013
Dernière connexion
17 novembre 2018
  Publié: 10 nov 2018 à 10:40 Citer     Aller en bas de page

Citation de Maschoune
Merci Josette pour eux

Le temps qui passe les éloigne un peu plus de nous mais il faut que perdure dans les mémoire le souvenir de ce qu'ils ont vécu. Et qu'on sache aussi comment se passait la vie des civils dans les régions qui ont été touchées et blessées par ce conflit ...

Amicales pensées



Justement, je trouve que le temps est beaucoup trop loin aujourd'hui pour que les âmes puissent s'émouvoir de ce que le pire de l'homme a pu laisser comme traces sur l'humanité, et que le legs de ces héros morts pour de belles valeurs humanistes se délite de plus en plus...

Les discours haineux aujourd'hui sont dédiabolisés, on a toujours plus d'argent pour faire la guerre que pour nourrir les hommes, on n'a plus le goût de la culture, du beau, des valeurs saines et pures gravées sur nos frontons de mairie...

Le présent et l'avenir m'effraient, il me semble que l'Histoire se répète et que personne ne souhaite stopper cette vague de folie qui embrase l'humanité...

J'aimerais tant que l'humanité se réveille avant qu'il ne soit trop tard !

Ce poème est vraiment beau... mais m'attriste énormément...


Poétiquement et humainement,

La Sanctuaire.

  ]La Sanctuaire[
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
226 poèmes Liste
14724 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
15 janvier
  Publié: 10 nov 2018 à 12:07 Citer     Aller en bas de page

j'aime beaucoup
bonne soiree

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Miette

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
418 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 16 nov 2018 à 03:45 Citer     Aller en bas de page

C'est très vrai Josette. Quelle boucherie !
Merci à vous

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 177
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0430] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.