Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 321
Invisible : 0
Total : 322
· froggy33
12993 membres inscrits

Montréal: 22 juil 22:08:35
Paris: 23 juil 04:08:35
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Promenade à Paris Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
9534 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 12 juil à 03:34 Citer     Aller en bas de page

A ton bras j’irai voir Paris
Sa tour pointue ses quais fleuris
La longue Seine tout assoupie
Sage comme un chat endormi

A ton bras je visiterai
Les expositions les musées
Les rues pavées les cours carrées
Et puis les passages secrets

Et nous boirons un café crème
Dans la lueur du matin blême
Peut-être écrirais-je un poème
Et puis tu me diras « je t’aime »

  ISABELLE
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
2395 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 12 juil à 04:16 Citer     Aller en bas de page

C'est charmant !

 
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
98 poèmes Liste
1611 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
20 juillet
  Publié: 12 juil à 04:34 Citer     Aller en bas de page

j'aime beaucoup ton poème, une belle simplicité apaisante

  Critiques acceptées
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
620 poèmes Liste
3498 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 12 juil à 04:51 Citer     Aller en bas de page

Comme une chocolatine

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
9534 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 12 juil à 06:16 Citer     Aller en bas de page

Citation de Didier
C'est charmant !



Citation de Xenia
j'aime beaucoup ton poème, une belle simplicité apaisante



Citation de ODIN
Comme une chocolatine



Merci à vous 3 d'avoir agrémenté cette promenade de vos commentaires

Au plaisir de vous lire

  ISABELLE
MUSCADE


Je ne peux m'empêcher ces quelques rimes en vrac, c'est mon petit péché... y a que rime qui m'aille
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
1546 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2015
Dernière connexion
20 juillet
  Publié: 12 juil à 06:56 Citer     Aller en bas de page

Bonjour MASCHOUNE

Quelle belle balade !
Sereine et pleine de charme.
On y reconnait du bonheur
Le déguster, sans le chercher ailleurs...

L'été, saison qui lie et relie les amours,
On y a cru, et on y croit encore.
Pourquoi le café crème a une autre saveur ?
Peut être que dans ta robe tu ressembles à une Fleur

Bisous - MUSCADE

  MUSCADE
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
9534 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 12 juil à 07:32 Citer     Aller en bas de page

Citation de MUSCADE
Bonjour MASCHOUNE

Quelle belle balade !
Sereine et pleine de charme.
On y reconnait du bonheur
Le déguster, sans le chercher ailleurs...

L'été, saison qui lie et relie les amours,
On y a cru, et on y croit encore.
Pourquoi le café crème a une autre saveur ?
Peut être que dans ta robe tu ressembles à une Fleur

Bisous - MUSCADE



Merci MUSCADE pour tes mots charmants

  ISABELLE
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
221 poèmes Liste
13958 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 12 juil à 11:24 Citer     Aller en bas de page

la beautee reside
dans la simplicite
comme dans ton poème

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
9534 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 12 juil à 13:47 Citer     Aller en bas de page

Citation de mido ben
la beautee reside
dans la simplicite
comme dans ton poème



C'est gentil à toi, merci MIDO BEN

  ISABELLE
Cléo
Impossible d'afficher l'image
J'ai mis les pieds sur le paillasson du chagrin/ Et je l'ai repoussé bien loin
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
18 poèmes Liste
87 commentaires
Membre depuis
3 juin
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 12 juil à 14:55 Citer     Aller en bas de page


Une délicate lecture qui donne envie d'aller voir Paris,

Elle est même entêtante !

  La joie est la contine de nos heures
DeviousF
Impossible d'afficher l'image
Aimes toi et les autres t'aimeront.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
131 commentaires
Membre depuis
5 mars
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 12 juil à 15:08 Citer     Aller en bas de page

Heureux de voir que l'inspiration t'es revenue ! Très beau texte !

  Plume déviante
Tristamourir


Vivre et laisser vivre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
1710 commentaires
Membre depuis
25 mars 2013
Dernière connexion
18 juillet
  Publié: 12 juil à 15:19 Citer     Aller en bas de page

Un charmant programme auquel je souscris ardemment.

Amicales pensées.

TTM î

  Vivre un jour à la fois
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
9534 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 12 juil à 16:03 Citer     Aller en bas de page

Citation de Cléo

Une délicate lecture qui donne envie d'aller voir Paris,

Elle est même entêtante !



Merci Cléo, attention à la migraine

Citation de deviousF
Heureux de voir que l'inspiration t'es revenue ! Très beau texte !



Merci François ! Contrairement aux apparences je ne t'ai pas oublié

Citation de Tristamourir
Un charmant programme auquel je souscris ardemment.

Amicales pensées.

TTM



Merci de ton passage TTM

  ISABELLE
Ali
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
519 commentaires
Membre depuis
13 septembre 2017
Dernière connexion
16 juillet
  Publié: 12 juil à 16:25
Modifié:  12 juil à 16:48 par Ali
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Chère (très) Isabelle,

De défilé le 14 mais en répétition depuis quatre semaines, je profite d'une pause pour venir te lire, ô ravissement, et entretenir nos polémiques :


PERDRE LA TÊTE :

Sans le changement de couleur, impossible de distinguer André Chenier d'Isabelle.

MERCI pour cette création de toute beauté et aussi pour cette redécouverte !

Aussi nous n'oublierons pas qu'il y a à peine 37 ans nous faisions encore rouler les têtes…


PROMENADE À PARIS :

Ta prochaine venue à Paris nous enthousiasme et nous inquiète ;

T'entendre nous ne l'espérions même pas, alors te voir, tu penses ! Mais nous savons aussi à quel point et en toutes saisons, tu nous asticotes, nous blâmes, nous habilles, nous découpes, nous assassines, comme c'est ton droit.

Je dis nous, les gaffeurs…

Tu te doutes, le pont Mirabeau-Soupirs a été pris d'assaut et graffé aussitôt de jolis dessins ; chacun a pu ainsi te dire avec son style, "je t'aime". Note bien qu'une andouille patentée a cru bon de dessiner, songeant à ta "tour pointue", un phallus. Ce camarade tu le reconnaîtras facilement car il porte depuis, en moins une dent, et en plus, un œil au beurre noir.

Courageux mais naturellement prévoyants, nos cagoules sont neuves et chaleur oblige, en Lycra respirant. Par ailleurs nos gilets pare-balles ont reçu du kevlar militaire de premier choix et qui résiste au tir d'une KalachniMaschounova à 1 mètre.

Je crois que nous sommes prêts !!!

Ha ! On me demande si tu peux indiquer une date ; En effet, si malgré les vacances la grève continue, les lycéens nancéens qui t'adorent*, veulent être sûrs de bloquer ton train.

A part ça nous vous aimons comme vous nous aimez : Aimant mal et médisant bien.

Mais à te lire et te relire je reprends espoir. MERCI pour ce sublime poème qui illumine de bleu le ciel gris du Parigot-Parisien !


Et bienvenue, Douce (très) Isabelle à bord du Nancy-Paris-Vesoul…


* Ils te surnomment "peau de vache"



 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
9534 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 13 juil à 03:17 Citer     Aller en bas de page

Citation de Ali
Bonsoir Chère (très) Isabelle,

De défilé le 14 mais en répétition depuis quatre semaines, je profite d'une pause pour venir te lire, ô ravissement, et entretenir nos polémiques :


PERDRE LA TÊTE :

Sans le changement de couleur, impossible de distinguer André Chenier d'Isabelle.

MERCI pour cette création de toute beauté et aussi pour cette redécouverte !

Aussi nous n'oublierons pas qu'il y a à peine 37 ans nous faisions encore rouler les têtes…


PROMENADE À PARIS :

Ta prochaine venue à Paris nous enthousiasme et nous inquiète ;

T'entendre nous ne l'espérions même pas, alors te voir, tu penses ! Mais nous savons aussi à quel point et en toutes saisons, tu nous asticotes, nous blâmes, nous habilles, nous découpes, nous assassines, comme c'est ton droit.

Je dis nous, les gaffeurs…

Tu te doutes, le pont Mirabeau-Soupirs a été pris d'assaut et graffé aussitôt de jolis dessins ; chacun a pu ainsi te dire avec son style, "je t'aime". Note bien qu'une andouille patentée a cru bon de dessiner, songeant à ta "tour pointue", un phallus. Ce camarade tu le reconnaîtras facilement car il porte depuis, en moins une dent, et en plus, un œil au beurre noir.

Courageux mais naturellement prévoyants, nos cagoules sont neuves et chaleur oblige, en Lycra respirant. Par ailleurs nos gilets pare-balles ont reçu du kevlar militaire de premier choix et qui résiste au tir d'une KalachniMaschounova à 1 mètre.

Je crois que nous sommes prêts !!!

Ha ! On me demande si tu peux indiquer une date ; En effet, si malgré les vacances la grève continue, les lycéens nancéens qui t'adorent*, veulent être sûrs de bloquer ton train.

A part ça nous vous aimons comme vous nous aimez : Aimant mal et médisant bien.

Mais à te lire et te relire je reprends espoir. MERCI pour ce sublime poème qui illumine de bleu le ciel gris du Parigot-Parisien !


Et bienvenue, Douce (très) Isabelle à bord du Nancy-Paris-Vesoul…


* Ils te surnomment "peau de vache"





Pour ce qui est de "PERDRE LA TETE" Ali j'ai effectivement eu la tentation de me glisser dans la peau d'un condamné ...
Mais... ??? ...Où avais-je la tête ???
Fort à propos je me suis reprise à temps, et c'est heureux car je te retrouve sous mes mots avec grand plaisir !!!

------------------------------------

En ce qui concerne "PROMENADE A PARIS" je crois noter une certaine inquiétude dans tes propos ... une inquiétude qui m'inquiète Ali : il n'y a pas plus gentille et plus tolérante que moi

Alors oui je la ferai cette promenade, mais incognito tu imagines bien, je ne voudrais pas que mes nombreux fans et/ou détracteurs suivent ma piste ...
Et je fais fi des grèves de train et autres manifestations ...

Merci à toi d'avoir, avec toujours autant d'à-propos et d'esprit, marqué mes quelques vers de ton encre indélébile

Amicales pensées vers toi .

P.S. : j'ai pas voulu voir Vesoul ...

  ISABELLE
M@rselO


“ Les lèvres de la sagesse sont closes, excepté aux oreilles de la raison „ — H. Trismégiste
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
551 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2017
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 13 juil à 03:38 Citer     Aller en bas de page

Il n'y a plus de grille au Pont des Arts, pour accrocher le cadenas...

  M@rs
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
9534 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 13 juil à 05:41 Citer     Aller en bas de page

Citation de M@rselO
Il n'y a plus de grille au Pont des Arts, pour accrocher le cadenas...



Mince ... Où vais-je accrocher mon cœur ?

  ISABELLE
Ali
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
519 commentaires
Membre depuis
13 septembre 2017
Dernière connexion
16 juillet
  Publié: 13 juil à 06:44 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Chère (très) Isabelle et encore MERCI pour tes gentils mots !

Citation de Maschoune
Alors oui je la ferai cette promenade, mais incognito tu imagines bien, je ne voudrais pas que mes nombreux fans et/ou détracteurs suivent ma piste ...



- Allons, allons… Imagine-t-on Miss Marilyn-Duras-Barbara déambuler incognito dans les rues de Paris ?

- Quant à tes détracteurs (quand Isabelle dort plus rien ne bouge mais tout s'écroule…) ce ne sont que des admirateurs qui s'ignorent (quand Isabelle rit au berceau de sa joie…)

- Enfin si tu viens à Paris n'oublie pas de passer au zoo de Vincennes, c'est là que tu me trouveras…

Bien à vous Isabelles !


 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
9534 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 13 juil à 08:05 Citer     Aller en bas de page

Citation de Ali


- Enfin si tu viens à Paris n'oublie pas de passer au zoo de Vincennes, c'est là que tu me trouveras…



Rhooo ... Ali ... que voudrais-tu me faire croire ... ?

  ISABELLE
Adria d'Orances


Je la joue en Ut
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
432 commentaires
Membre depuis
9 mars 2016
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 14 juil à 04:41 Citer     Aller en bas de page


Poème tout en douceur, tel un baiser coquin retenu dans l'ombre d'une "tour pointue".

Adria

  Mes textes peuvent être commentés par message privé
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
9534 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 14 juil à 06:59 Citer     Aller en bas de page

Citation de Adria d'Orances

Poème tout en douceur, tel un baiser coquin retenu dans l'ombre d'une "tour pointue".

Adria



Merci tt plein

  ISABELLE
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 282
Réponses: 26
Réponses uniques: 16
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0594] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.