Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 202
Invisible : 0
Total : 203
· Tychilios
13159 membres inscrits

Montréal: 11 déc 09:06:36
Paris: 11 déc 15:06:36
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amitié :: Lassie reine... Pour une femme qui a du chien. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13600 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 31 jan 2016 à 14:44
Modifié:  1er févr 2016 à 14:57 par Shaim
Citer     Aller en bas de page



Je n'ai pas l'intention
De t'écrire un poème,
Les rimes, c'est pour l'amour
Ou les grandes tristesses

Les mots que j'utilise
Tu les connais si bien
Et parfois mieux que moi,
C'est con, mais c'est comme ça.

Il y a des rencontres
Qui se font l'air de rien
Sans même qu'on calcule
Et qui nous font du bien.

Elles durent un moment,
Autant que nécessaires
S'ancrent dans la durée.
Ou partent avec le vent.

Nous n'aurions jamais pu
Nous rencontrer, enfants,
Trop de choses nous séparent,
Le milieu et les ans.

Mais les années passant
En curieuses du monde
On accueille les autres
Tout en les observant.

Et je t'ai observée,
Comme toi, semble-t-il...
Un intérêt mutuel,
Un soupçon de méfiance...

De la compréhension
Et beaucoup d'autres choses
Qui arrivent comme ça
Quand on ne cherche pas.

Tu ne me liras pas
Sans doute jusqu'au bout ;
Tu n'aimes pas quand c'est long,
Enfin... je me comprends...

Ma douce amie tu es
Jolie comme un bonbon,
Je t'apprécie autant
Que le cidre breton.



 
Aalis


Qu'importe la manière pourvu qu'on ait l'orgasme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
113 poèmes Liste
613 commentaires
Membre depuis
7 juin 2014
Dernière connexion
1er février
  Publié: 1er févr 2016 à 00:31 Citer     Aller en bas de page

J'aime
Je sais que ce texte ne m'est pas destiné mais pourtant, je me suis retrouvé dans l'avant dernier quatrain.
C'est vrai qu'en ce qui me concerne et en particulier les poèmes, le dicton: "plus c'est long, plus.....tralalalère" n'est pas de mise contrairement à ce qui se passe en partie culier.
Mais, malgré, le fait (lol) qu'on n'en voit pas la fin, le fait que ce soit vous qui l'ayez rédigé et connaissant la qualité de vos écrits, m'a poussée à le lire en entier.

Bien à vous
Aalis

  Mes définitions: Salope: Don Juan au féminin - Erotisme: Parfum discret du porno - X: Côté pile de la moralité - Hymen: Soi-disant lys (À jeter aux bigots)
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13600 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 1er févr 2016 à 03:09 Citer     Aller en bas de page

Citation de Aalis
J'aime
Je sais que ce texte ne m'est pas destiné mais pourtant, je me suis retrouvé dans l'avant dernier quatrain.
C'est vrai qu'en ce qui me concerne et en particulier les poèmes, le dicton: "plus c'est long, plus.....tralalalère" n'est pas de mise contrairement à ce qui se passe en partie culier.
Mais, malgré, le fait (lol) qu'on n'en voit pas la fin, le fait que ce soit vous qui l'ayez rédigé et connaissant la qualité de vos écrits, m'a poussée à le lire en entier.

Bien à vous
Aalis


Merci beaucoup. J'ai un peu de mal à lire les textes longs. Celui-là est une sorte de test peut-être...
Et puis, pour sortir de la tristesse, écrire sur l'amitié ce n'est pas si mal...

Merci

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 1er févr 2016 à 04:45 Citer     Aller en bas de page

Mais les années passant
En curieuses du monde
On accueille les autres
Tout en les observant.

Et je t'ai observée,
Comme toi, semble t-il...
Un intérêt mutuel,
Un soupçon de méfiance...

De la compréhension
Et beaucoup d'autres choses
Qui arrivent comme ça
Quand on ne cherche pas.


Je me retrouve dans tes mots, à tort ou à raison et merci pour m'avoir appris une expression que j'ignorais ( comme dizaines d'autres )

Avoir du chien...tu ne parles pas de mon Harry, je sais





  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13600 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 1er févr 2016 à 08:18 Citer     Aller en bas de page

Citation de Galatea belga
Mais les années passant
En curieuses du monde
On accueille les autres
Tout en les observant.

Et je t'ai observée,
Comme toi, semble t-il...
Un intérêt mutuel,
Un soupçon de méfiance...

De la compréhension
Et beaucoup d'autres choses
Qui arrivent comme ça
Quand on ne cherche pas.


Je me retrouve dans tes mots, à tort ou à raison et merci pour m'avoir appris une expression que j'ignorais ( comme dizaines d'autres )

Avoir du chien...tu ne parles pas de mon Harry, je sais






Oh, je t'ai beaucoup observée aussi Je ne suis pas très douée pour les relations humaines...
Avoir du chien, c'est avoir du caractère. Il ne s'agit ni de ton chien Harry, ni du mien, Hinou... Mais d'une femme qui a parfois besoin qu'on la tienne en laisse

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
754 poèmes Liste
22198 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
9 décembre
  Publié: 1er févr 2016 à 14:16 Citer     Aller en bas de page

Hein ? Quoi ? On parle de moi ENCORE ???

J'ai lu jusqu'au bout et quelle ne fut pas ma surprise de voir évoquer le cidre breton dans le vers final (ou le verre final).

Je n'ai rien contre la Bretagne, qui est un joli pays où il pleut tout le temps, un peu comme le mien. J'en apprécie la douce campagne peuplée de vaches, comme le mien, mais avec des porcs en plus. J'en adore la côte déchiquetée sauvagement par les embruns et les marées, comme le mien, mais avec des algues vertes en plus. J'en goûte la cuisine fruste et bourrative comme celle de ma région, mais dans mon coin ou ajoute de la crème à tout, ce qui fait passer la pilule. Le cidre breton s'est fait une réputation grâce au marketing habile de Loïc Raison, mais ce n'est pas une raison pour laisser croire qu'il est meilleur que le cidre normand. De toute façons le cidre c'est moins bon que le vin et ça donne les dents noires et des rototos.

Merci pour ce poème amical mais néanmoins perfide, je compte glorifier bientôt le rhum de la Guadeloupe, région qui est réputée également pour le beauté de ses hommes.
La Martinique est le berceau des belles femmes donc je suggère qu'on organise un pont aérien entre les deux départements afin de produire de beaux enfants.

Bisous ma Doudou

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13600 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 1er févr 2016 à 14:36 Citer     Aller en bas de page

Citation de Aude Doiderose
Hein ? Quoi ? On parle de moi ENCORE ???

J'ai lu jusqu'au bout et quelle ne fut pas ma surprise de voir évoquer le cidre breton dans le vers final (ou le verre final).

Je n'ai rien contre la Bretagne, qui est un joli pays où il pleut tout le temps, un peu comme le mien. J'en apprécie la douce campagne peuplée de vaches, comme le mien, mais avec des porcs en plus. J'en adore la côte déchiquetée sauvagement par les embruns et les marées, comme le mien, mais avec des algues vertes en plus. J'en goûte la cuisine fruste et bourrative comme celle de ma région, mais dans mon coin ou ajoute de la crème à tout, ce qui fait passer la pilule. Le cidre breton s'est fait une réputation grâce au marketing habile de Loïc Raison, mais ce n'est pas une raison pour laisser croire qu'il est meilleur que le cidre normand. De toute façons le cidre c'est moins bon que le vin et ça donne les dents noires et des rototos.

Merci pour ce poème amical mais néanmoins perfide, je compte glorifier bientôt le rhum de la Guadeloupe, région qui est réputée également pour le beauté de ses hommes.
La Martinique est le berceau des belles femmes donc je suggère qu'on organise un pont aérien entre les deux départements afin de produire de beaux enfants.

Bisous ma Doudou


Que veux -tu ma doudou, quand on a rien à faire c'est à toi que l'on pense Le jour où le rhum de la Guadeloupe égalera celui de la Martinique, j'écrirai un poème à sa gloire...

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 958
Réponses: 6
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0503] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.