Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 435
Invisible : 0
Total : 438
· Flora Lynn · Coeur Noir · monthery
13136 membres inscrits

Montréal: 21 févr 14:28:23
Paris: 21 févr 20:28:23
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: De filles en aiguilles Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
THOMAS


Ne crains pas d'être ignoré, mais d'être ignorant.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
2756 commentaires
Membre depuis
1er juin 2007
Dernière connexion
28 juillet 2019
  Publié: 29 juin 2017 à 03:54
Modifié:  29 juin 2017 à 07:28 par THOMAS
Citer     Aller en bas de page

Pour un meilleur confort de lecture, les "e" muets sont indiqués par une police de taille inférieure  
Cliquez pour vérifier
 
De filles en aiguilles 


De filles en aiguilles
Échasses couturières
Tricotent mes guenilles
Aujourd'hui comme hier

Raccommodent mes plaies
Appelées déchirures
Défile le tracé
D'élégantes coutures

Mon cœur gros peloté
Recousu à la laine
D'haleines de poupées
De chiffon, porcelaines

Fragiles surfileuses
Tanguant sur leurs talons
Aiguilles, rempailleuses
De cœurs et de poumons

Épinglées sans cadeau
Canevas séditieux
De filins salés d'eau
Effilant de leurs yeux

Rivières cotonneuses
De lin comme de l'autre
Quand l'iris est songeuse
On se tisse l'un à l'autre

On se met à broder
Une histoire cousue
De deux fils blancs cassés
Un amour de tissu



 
PA... Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1012 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2016
Dernière connexion
28 février 2018
  Publié: 29 juin 2017 à 04:01 Citer     Aller en bas de page

Salutation THOMAS

Très beau texte poétique a souhait

Citation de THOMAS
On se met à broder
Une histoire cousue
De deux fils blancs cassés
Un amour de tissu



Tout est là, dans la simplicité qui fait les grandes histoires.

PA…

 
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
0 poèmes Liste
597 commentaires
Membre depuis
29 mars 2017
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 29 juin 2017 à 04:10
Modifié:  29 juin 2017 à 04:16 par Pascal
Citer     Aller en bas de page

Bonjour mon cher THOMAS.

Tu as tissé un très beau poème.

En écho à ton poème je t'offre :

Dans le chant de tes mots cicatrise la douleur de nos vives plaies, étranges fêlures et on se plaît à rêver d'être recousu par leurs fils blancs qui tissent les mailles de l'amitié.

Je te souhaite une agréable journée.

Je t'envoie mon amitié.

Pascal

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
22263 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
21 février
  Publié: 29 juin 2017 à 04:21 Citer     Aller en bas de page

Une broderie fine et bien composée

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
11842 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
21 février
  Publié: 29 juin 2017 à 07:20 Citer     Aller en bas de page

N'y manque que les passepoils ...

Très joli texte, merci à toi

---

  ISABELLE
THOMAS


Ne crains pas d'être ignoré, mais d'être ignorant.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
2756 commentaires
Membre depuis
1er juin 2007
Dernière connexion
28 juillet 2019
  Publié: 29 juin 2017 à 07:58 Citer     Aller en bas de page

PA...

Merci d'avoir laissé trace de ton passage.

_________________________________________________________________________________
Pascal

Ton écho ne s'est pas perdu
Merci

_________________________________________________________________________________
Jiçé

Merci, content que tu aimes.

___________________________________________________________________________________
Aude Doiderose

Je suis content que des écrivains talentueux apprécient mes quelques lignes.

__________________________________________________________________________________
Maschoune

Citation de Maschoune
N'y manque que les passepoils ...


J'avais peur de me retrouver dans la catégorie érotique.

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
151 poèmes Liste
4270 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
21 février
  Publié: 29 juin 2017 à 08:45 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Thomas,
De la bel ouvrage en vérité. Subtil et poétique; une réussite.
Amicalement
jlouis

  Poésie, la vie entière
De Margotin


savoir bien faire! Sans le poète la plume n'a aucun sens. Sans critique le poète ne vit pas.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
2427 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
5 février
  Publié: 29 juin 2017 à 09:01 Citer     Aller en bas de page

Très beau

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
465 poèmes Liste
22262 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
21 février
  Publié: 29 juin 2017 à 09:12 Citer     Aller en bas de page

Un poème très fin et original qui me plaît moi qui aime broder, coudre et tricoter. Les petites mains n'auraient pas fait mieux pour créer un si bel oeuvre.
De filles en anguilles, cela pourrait aussi exister, elles se faufilent partout et quand je parle faux fils, c'est aussi de la couture.
Bises amicales ODE 31 - 17
Adorable poème

  OM
THOMAS


Ne crains pas d'être ignoré, mais d'être ignorant.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
2756 commentaires
Membre depuis
1er juin 2007
Dernière connexion
28 juillet 2019
  Publié: 29 juin 2017 à 11:10 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous trois

 
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 29 juin 2017 à 14:08 Citer     Aller en bas de page

Un petit moment d'élégance... Des petites mains des ateliers cachés sortent toujours des ouvrages somptueux sans inutiles paillettes...
Magnifique!!!!

Merci Thomas de ce cousu main....

Avec mon amitié

V

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
272 poèmes Liste
9078 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
21 février
  Publié: 30 juin 2017 à 08:26 Citer     Aller en bas de page

bonjour et merci THOMAS
ôte moi un doute, es-tu fille ou garçon ?
j'ai aimé lire 4 fois de suite ton texte.
il est coulant, plein de dynamisme, avec des mots bien choisis.
une police de caractère qui va avec ce contenu.
en 6 pieds, ma muse en est jalouse.
je viens de te découvrir grâce à CINDY et VARH
et le choix d'un poème au hasard.
je continuerai à te visiter.
SAM

 
THOMAS


Ne crains pas d'être ignoré, mais d'être ignorant.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
2756 commentaires
Membre depuis
1er juin 2007
Dernière connexion
28 juillet 2019
  Publié: 30 juin 2017 à 17:17 Citer     Aller en bas de page

Shovnigorath

J'espère pouvoir en faire d'autres de cette qualité. L'image se prêtait bien aux "divagations" poétiques.
Merci encore

_________________________________________________________________________________
Varh

Merci de t'être arrêtée sur mes mots.


_________________________________________________________________________________
Lipstick Cindy

Tu me vois ravi d'avoir comblé tes attentes sur ce texte.

________________________________________________________________________________
Samamuse
Je remercie ces dames de t'avoir conduit à moi.
Je te confirme que je suis un garçon (XY)
Pour tout te dire je suis même un grand garçon (37 ans et 97 kilos)

A bientôt

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
311 poèmes Liste
17991 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
18 février
  Publié: 3 juil 2017 à 15:51 Citer     Aller en bas de page

Une belle image filée c'est le cas de le dire

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
THOMAS


Ne crains pas d'être ignoré, mais d'être ignorant.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
2756 commentaires
Membre depuis
1er juin 2007
Dernière connexion
28 juillet 2019
  Publié: 3 juil 2017 à 16:31 Citer     Aller en bas de page

Citation de Bestiole
Une belle image filée c'est le cas de le dire



Merci

 
THOMAS


Ne crains pas d'être ignoré, mais d'être ignorant.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
2756 commentaires
Membre depuis
1er juin 2007
Dernière connexion
28 juillet 2019
  Publié: 25 juil 2017 à 15:49 Citer     Aller en bas de page

Citation de Fl0w
Superbe ! Le champ lexical utilisé a du vous donner du fil à retordre



Le fil n'est pas retord, sauf s'il est barbelé

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 819
Réponses: 15
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0539] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.