Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 351
Invisible : 0
Total : 356
· Ecnamor · PapillonMystere · Aymen FASSI · Rosanna · ODIN
12914 membres inscrits

Montréal: 23 oct 11:27:44
Paris: 23 oct 17:27:44
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Coule l'amour Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
LA REINE DES GLACES


Pars avant l'aube.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
367 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2011
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 18 juin à 08:12
Modifié:  19 juin à 00:16 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page


L'amour, d'un peu partout, s'écoule en ruisseaux,
En moi naît un jardin,
De ceux qu'on voit en rêve,
Et on attend toujours,
Et on remue des plaies,
On s'inquiète du temps et de ses soubresauts,
L'amour s'en va chantant et change de chemin,
Et on lui court après... hier, comme demain,
L'amour se lasse et déforeste nos cœurs,
Nus dans nos prières on lève les deux mains,
Y a t-il encore des larmes qui laveraient nos routes ?
Qui chasseraient la grisaille qui démonteraient les doutes ?
Il faudrait peut-être simplement, dans une corbeille de confiance,
Placer son cœur lourd, l'jeter dans le ruisseau,
Comme Moise nourrisson, il reviendra peut-être,
Moi mère éplorée, sur les rivages d'une histoire,
Dans le Nil de l'amour, il voguerait jusqu'à toi,
Comme à la mer une lettre,
Mon ultime espérance.

R.D.G

  j'écris donc je suis.
Pascal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
58 poèmes Liste
479 commentaires
Membre depuis
29 mars
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 18 juin à 13:48 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Reine Des Glaces.

En écho à ton poème je t'offre

Dans le chant de ton coeur lourd où coulent des larmes amères, j'ai déposé des vagues de tendresse comme une ultime caresse.

Je te souhaite une agréable soirée.

Je t'embrasse.

Pascal

 
Lipstick Cindy


L'homosexualité n'est pas une alternative à l'hétérosexualité mais une autre forme d'amour (Nina B).
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
1214 commentaires
Membre depuis
2 mars
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 18 juin à 18:46 Citer     Aller en bas de page

Quand la glace fond coule l'amour

  «Si une femme a du génie, on dit qu’elle est folle. Si un homme est fou, on dit qu’il a du génie. (Louky Bersianik 14.11.1930 - 3.12. 2011 auteure de L’Euguélionne l’un des premiers livres féministes au Québec)
Brin d'harmonie
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
406 commentaires
Membre depuis
15 juin
Dernière connexion
7 septembre
  Publié: 19 juin à 10:07 Citer     Aller en bas de page

Un beau poème en lecture, doux mignon et plein d'espoir.

 
De Margotin


savoir bien faire! être pauvre est un don du ciel (Marguerite Voltaire)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
1957 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 20 juin à 22:49 Citer     Aller en bas de page

C'est mignon

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 217
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0284] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.