Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 354
Invisible : 0
Total : 359
· Ecnamor · PapillonMystere · Aymen FASSI · Rosanna · ODIN
12914 membres inscrits

Montréal: 23 oct 11:28:07
Paris: 23 oct 17:28:07
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Régate Rémoise Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
91 commentaires
Membre depuis
11 mai
Dernière connexion
9 octobre
  Publié: 3 juin à 05:55
Modifié:  4 juin à 11:39 par Fried
Citer     Aller en bas de page

Plonge la rame,
Tire, étire, coulisse.
Sur le canal, comme une lame
de surface, l'aviron s’en va et glisse.

D'un lent mouvement au fil de l'eau
La rumeur de brume s'étend si tôt.
Le rameur leste aux longs gestes
de clapotis, équilibre son bateau.

L'éternel va et vient de cadence le relance.
Son corps de muscles et de sueur
s'est libéré et fait battre son coeur.
Il terminera sa course, les sens en résilience.

Plonge la rame,
Tire, étire, coulisse.
Sur le canal, comme une lame
de surface, l'aviron s’en va et glisse.

L'onde se déride au passage du skiff,
au port Colbert, une péniche s'amarre.
Des vapeurs de vase se mêlent aux brouillards.
L'aviron s'amenuise et s'esquisse esquif.

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
210 poèmes Liste
12716 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 4 juin à 15:46 Citer     Aller en bas de page

très plaisante lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
91 commentaires
Membre depuis
11 mai
Dernière connexion
9 octobre
  Publié: 5 juin à 11:11 Citer     Aller en bas de page

merci mido

 
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
1355 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 5 juin à 12:41 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Fried,

J'ai aimé votre texte non seulement pour ce sport que j'affectionne mais aussi pour le rythme qui en découle... si proche de celui du bateau qui prend vie au mouvement de la pelle...

Merci beaucoup
Amicalement
V

 
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
91 commentaires
Membre depuis
11 mai
Dernière connexion
9 octobre
  Publié: 6 juin à 02:27 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Varth, merci pour ta lecture et ton commentaire,
C'est un sport que j'avais pratiqué quand j'étais ado, un bon souvenir.

 
Firjol

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
445 commentaires
Membre depuis
23 mars
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 7 juin à 14:55 Citer     Aller en bas de page

Un poème pour les vacances, l'aviron, au fil de l'eau etc...

Très agréable lecture.

Merci du partage.

Amicalement.

 
PA... Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
693 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2016
Dernière connexion
29 juillet
  Publié: 7 juin à 16:50 Citer     Aller en bas de page

Salutation Fried

Belle lecture sur les eaux
Force et nature dans l'aviron

PA…

 
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
91 commentaires
Membre depuis
11 mai
Dernière connexion
9 octobre
  Publié: 8 juin à 06:28 Citer     Aller en bas de page

Merci Stylus et PA

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 365
Réponses: 7
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0328] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.