Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 318
Invisible : 0
Total : 319
· Allantvers
13161 membres inscrits

Montréal: 3 août 20:19:57
Paris: 4 août 02:19:57
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amitié :: Tu es ce dos, au loin. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ossette


Blob Blob
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
1296 commentaires
Membre depuis
24 juin 2008
Dernière connexion
20 juillet
  Publié: 18 juil 2015 à 19:10
Modifié:  19 juil 2015 à 05:34 par Emme
Citer     Aller en bas de page


Tu es le cauchemar qui hante mes nuits,
tu es le réveil, seule, en sueur dans le noir.

Pourtant j'ai avancé, et j'ai vécu ma vie,
mais lorsque tombe la nuit, je me retrouve seule.
Il me revient alors les souvenirs d'avant,
lorsque nous étions deux, réunis, fusionnels.

Tu es le cauchemar qui hante mes nuits,
tu es le réveil, seule, en sueur dans le noir.

Je voudrais te parler, t'écouter et retrouver
le goût de l'avant, lorsqu'on était enfants.
Ces pensées innocentes, de l'adolescence,
qui prenaient tout leur sens, lorsque nous n'étions qu'un.

Tu es le cauchemar qui hante mes nuits,
tu es le réveil, seule, en sueur dans le noir.

Je t'ai servi mon cœur, dans le creux de tes mains,
j'ai goûté au bonheur d'une amitié sans faille.
Toi seul me connaît comme on connaît par cœur
le refrain d'une chanson, qui nous transperce le corps.

Tu es le cauchemar qui hante mes nuits,
tu es le réveil, seule, en sueur dans le noir.

C'est un choix que t'as fait, de ne pas continuer
ce qui était pourtant, une belle amitié,
sûrement que t'as pris peur, de cette "relation"
et pourtant tu disais, ne plus jamais me perdre.

Tu es le cauchemar qui hante mes nuits,
tu es le réveil, seule, en sueur dans le noir.

Tu es le cauchemar qui hante mes nuits,
tu es le réveil, seule, en sueur dans le noir,
tu es cet ami, qui ne reviendra pas,
tu es ce dos au loin, ce lâche qui n'ose pas.

Tu es mon cauchemar, celui qui hante mes nuits,
tu es cette page blanche, et toutes celles qui s'effacent.
Tu es mon cauchemar, celui de toute une vie,
Tu es mon autre moitié, puisses-tu en crever.

  ZZ
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
3 août
  Publié: 19 juil 2015 à 05:37 Citer     Aller en bas de page

Un poème poignant avec de belles images ; triste fin d'une amitié.
Merci pour le partage
Amitiés.
Emme

  la vida son dos dias...vivelos !
Chado


Sourie à la vie et elle te sourira.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
67 commentaires
Membre depuis
28 janvier 2015
Dernière connexion
17 mai 2018
  Publié: 19 juil 2015 à 08:11 Citer     Aller en bas de page

Un poème touchant résumant une amitié brisé..
Mais tu sais, quand on aime quelqu'un , on fait tout pour ne pas la perdre. Il ne te méritais pas sinon il aurait tout fait pour rester dans ta vie car tu es une personne en or!

Chado

  Chado
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 21 juil 2015 à 17:28 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Ossette,

Très belle poésie émouvante !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Ossette


Blob Blob
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
1296 commentaires
Membre depuis
24 juin 2008
Dernière connexion
20 juillet
  Publié: 24 juil 2015 à 11:02 Citer     Aller en bas de page

sybilla,
Merci à toi pour ce beau compliment!
Amitiés, Ossette.

athena 38540,

Merci pour tes beaux mots, ils me vont très plaisir. Je ne suis aps convaincue qu'une présence amicale de notre manière se mérite ou autre mais je pense par contre que tout ne peut pas vraiment s'arreter comme ça...
Pour l'instant je suis surtout très en colère en fait... et cela me motive pour avancer d'une autre manière disons.

Amicalement, Ossette.

Chado,
toi tu le sait mieux que personne ce que c'est qu'une amitié comme celle-ci... et la douleur de la séparation fait mal aha!

Mais je me dis que je ne peux qu'avancer, et que ce n'est pas en restant assises là que je vais progresser donc bon... Le destin est bien fait, quand on se reverra de manière voulue, nous aurons tous les deux changer!

De grosses bises !
On se revoit sur l'Ile ^^

Emme,

Merci pour votre passage ici et votre compliment,
Malheureusement une fin... ou en tout cas, une cassure (je préfère le voir comme cela, les amitiés de cet ordre là ne peuvent pas se rompre définitivement...).

Amitiés!

  ZZ
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 950
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0242] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.