Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 685
Invisible : 0
Total : 689
· Xenia · patrick dabard · ori · samamuse
13128 membres inscrits

Montréal: 20 févr 03:46:17
Paris: 20 févr 09:46:17
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Inspire-moi Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
3444 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
19 février
  Publié: 20 nov 2016 à 03:28
Modifié:  4 juil 2019 à 17:21 par Lilania
Citer     Aller en bas de page



Inspire-Moi


Tu nous aimes dans la force,
Sous une nuit que je vole,
D'amour en peine féroce,
Je m'absente, tu me frôles.

Je nous aime sous une pluie,
Sous le bonheur d'un samedi
Quand l'absinthe veille l'oubli,
Ta peau, tes sens interdits.

J'aime ton pardon difficile,
Nos maux à peine charnels,
Tous les risques indociles
Usent de mes ritournelles.

Tu sais tout de ma nature,
Mes ferventes aspirations
Et tu sais ma signature
Aux pieds de nos inspirations.

Couche-toi près de ma feuille,
Je t'invite à battre mon coeur
Car quand le soir tu m'effeuilles
Je t'offre toute ma pudeur...

Lil"

 
gillesdepont
Impossible d'afficher l'image
Tout poème naît d'un germe, d'abord obscur, qu'il faut rendre lumineux pour qu'il produise des fruit
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
671 commentaires
Membre depuis
24 avril 2015
Dernière connexion
5 janvier
  Publié: 20 nov 2016 à 04:32 Citer     Aller en bas de page

Délicieusement troublant

Gilles

  gilles
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
306 poèmes Liste
2641 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
20 février
  Publié: 20 nov 2016 à 04:58 Citer     Aller en bas de page

Merci Lil


Belle histoire d'amour avec la poésie...


Et moi le lecteur j'en profite encore plus



marchepascal


    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
5207 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
19 février
  Publié: 20 nov 2016 à 05:19 Citer     Aller en bas de page

Pas de doute il t'inspire déjà.
Joli texte tout en contraste.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
465 poèmes Liste
22257 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
19 février
  Publié: 20 nov 2016 à 07:33 Citer     Aller en bas de page

Mon histoire c'est l'histoire d'un amour comme le dit la chanson et toi, tu nous en offres une toute aussi belle
Bises LILANIA
ODE 31 - 17

  OM
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
16002 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
19 février
  Publié: 20 nov 2016 à 10:15 Citer     Aller en bas de page

magnifique

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Antoine Vintay

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
27 commentaires
Membre depuis
28 août 2014
Dernière connexion
5 septembre 2018
  Publié: 20 nov 2016 à 14:58 Citer     Aller en bas de page

C'est une ébauche de poésie , aucune musicalité , le fond y est , pas la forme , encouragements

 
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
3444 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
19 février
  Publié: 20 nov 2016 à 15:09
Modifié:  20 nov 2016 à 15:10 par Lilania
Citer     Aller en bas de page



Merci à chacun de vous..
Je n'ai pas la prétention de penser écrire de la poésie,
j'écris, c'est tout

Bonne soirée à tous

Lil"

 
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
1293 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
14 février
  Publié: 21 nov 2016 à 03:29 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Lil,

J'adore les deux premiers vers. C'est une belle trouvaille l'emploi du nous pour parler d'une relation. Dit comme ça, ça paraît évident mais la plupart des textes qui évoquent les sentiments s'écrivent à la première ou deuxième personne du singulier. En plus, je trouve que ça ajoute de la sensualité et de la musicalité au poème. Je suis fan.

 
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
3444 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
19 février
  Publié: 21 nov 2016 à 06:43 Citer     Aller en bas de page



Merci Alex pour ta visite et ta générosité

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
151 poèmes Liste
4269 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
18 février
  Publié: 21 nov 2016 à 08:30
Modifié:  22 nov 2016 à 03:36 par Jean-Louis
Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
Avec l'un des commentaire précédents se pose l'éternel problème de la critique. Pour beaucoup d'entre nous nous pourrions dire: J'écris des poèmes mais ce n'est pas de la poésie, j'écris c'est tout. Et bien cela suffit à mon bonheur lorsque je vous lis.
amitiés

  Poésie, la vie entière
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
117 poèmes Liste
3468 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 21 nov 2016 à 09:38
Modifié:  21 nov 2016 à 10:10 par Le Poète Masqué
Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Je voudrais réagir par rapport au commentaire d'Antoine Vintay,– en toute cordialité.

« C'est une ébauche de poésie , aucune musicalité, le fond y est , pas la forme » : je ne partage pas vraiment cet avis, mais je ne fais que relativiser un commentaire subjectif, en apportant simplement un avis différent.

Chacun est libre de faire part de ses impressions, bien sûr ; mais je pense que le commentaire d'Antoine participe d'une impression personnelle,– tout comme mes propres commentaires, eux-mêmes empreints de subjectivité.

Personnellement, j'apprécie toujours les poèmes de Lil", souvent axés sur la relation à l'autre, au partenaire amoureux, l'écriture étant un moyen de s'en rapprocher sensiblement. Une écriture souvent spontanée, d'où l'impression d'« ébauche » qu'Antoine a pu ressentir. Or, je pense que ce "rendu final" est un choix de la part de Lil", précisément. Certains poètes ne visent pas l'achèvement total mais plutôt l'« esquisse » (encore que le poème présent soit davantage qu'une simple esquisse, puisqu'il est constitué de quatrains achevés). Sinon, que dire alors des vers de trois ou quatre syllabes, ou même des haïkus ou autres poèmes aux formes « condensées » ?

Pour être définies correctement, les notions d'ébauche, d'achèvement, de condensation, de concision doivent être envisagées en parallèle avec le contenu sémantique du poème,– une analyse à la fois quantitative et qualitative. Une analyse structurale permettrait de dresser un tableau précis qui rendrait compte des principes d’organisation sous-jacents, des systèmes de relations, des règles d’enchaînement, d’association, d’exclusion, c'est-à-dire de toutes relations qui structurent les éléments de manière invariante ou indépendante de ces éléments. On pourrait peut-être alors en tirer une conclusion précise (voire chiffrée), quant au degré de condensation auquel l'auteur a soumis son texte, mais je ne pense pas qu'il faille nécessairement accomplir ce travail analytique. Il suffit de se laisser porter par les éléments que l'auteur a jugé bon de nous fournir, pour nous transmettre un certain « état d'âme », une certaine expérience de vie ou une histoire quelconque, indépendamment des notions évoquées ci-dessus. D'autre part, le terme « ébauche » suggère une idée de « développement », mais cette opération n'est pas nécessairement un gage d'aboutissement ; il est parfois préférable de s'en tenir à l'esquisse, à l'expression concise, susceptible de provoquer toutes sortes d'impressions chez un lecteur suffisamment réceptif. La poésie moderne ne nous a-t-elle pas habitués à ce type de vers ? À mon sens, le poème de Lil' ne peut pas être qualifié d'ébauche ; il correspond tout à fait aux formes habituelles de la poésie moderne. En ce qui concerne la musicalité (sérieusement critiquée dans le commentaire d'Antoine Vintay), elle pourrait également faire l'objet d'une analyse approfondie, mais nous devrions alors parfaitement maîtriser les outils qui nous permettraient d'effectuer cette analyse,– ce qui exigerait un véritable professionnalisme de la part de l'analyste, bien entendu. Il nous reste l'oreille – mais l'oreille de l'esprit, si je puis dire, et non point le tympan – pour percevoir la musicalité d'un poème.

Voilà, chers amis... Ceux qui me connaissent savent que j'aime de temps en temps vous faire part de quelques réflexions, en toute cordialité.

Tout cela rédigé dans la sérénité et la compréhension mutuelle, bien entendu...


Chère Lil', cher Antoine Vintay,
A très bientôt, chers amis

Le Poète Masqué



  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
357 poèmes Liste
3723 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 21 nov 2016 à 09:59 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Lilania,
Écriture très inspirée et très plaisante à lire.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
3444 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
19 février
  Publié: 21 nov 2016 à 12:44
Modifié:  21 nov 2016 à 12:44 par Lilania
Citer     Aller en bas de page




Jean-Louis,
Merci pour vos passages chez moi,
je suis ravie que vous appréciez me lire, merci

Le Poète Masqué,
Tout d'abord je suis de celles qui acceptent la critique
à partir du moment où celle-ci est constructive et pour moi celle d'Antoine
ne l'est pas forcément, qu'importe...pour être honnête, cela ne m'empêchera pas
de dormir ce soir Nos mots ( et nos maux) ne peuvent parler à chacun.
Il y a ici de belles écritures, des écritures qui me touchent, d'autres que j'aime pour
telle ou telle raison et d'autres que je n'aime pas forcément simplement parce-qu'elles
ne me parlent pas. Cependant, qui suis-je pour déposer une critique à demi-teinte
lorsqu'un texte ne m'emballe pas ? Dans ce cas je ne laisse rien tout simplement.
Et comme je le dis précédemment, et même dans ma vie privée, si quelqu'un me
demande quelle est ma passion, je réponds : les mots. J'écris c'est tout.
En tous cas merci à vous, Le Poète Masqué pour cette jolie synthèse qui, à mon
sens, sonne plutôt juste.
Bonne soirée et à bientôt

Pichardin,
Eh bien merci

Au plaisir..
Lil"

 
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7271 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
19 février
  Publié: 21 nov 2016 à 13:30 Citer     Aller en bas de page

Une belle musicalité sur de jolis mots
J'aime beaucoup

 
gillesdepont
Impossible d'afficher l'image
Tout poème naît d'un germe, d'abord obscur, qu'il faut rendre lumineux pour qu'il produise des fruit
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
671 commentaires
Membre depuis
24 avril 2015
Dernière connexion
5 janvier
  Publié: 21 nov 2016 à 17:03 Citer     Aller en bas de page

Je ne comprends pas les critiques négatives.

La diversité des lectures, fait que nous aimons des textes, d'autre moins, d'autres pas du tout, cela n'a pas d'importance. On laisse un mot sur un texte aimé comme on dépose une rose au pieds d'une femme avec respect, tendresse ou amour.

Il est idiot de laisser un mots négatif.
Ou alors il faut l'être.

Lilania continu à enchanter les personnes qui apprécient tes mots et ta poésie.

Gilles

  gilles
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
3444 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
19 février
  Publié: 22 nov 2016 à 19:03 Citer     Aller en bas de page



Merci pour votre gentillesse Gilles

A bientôt

 
Joe Mannix
Impossible d'afficher l'image
L'harmonie n'est pas l'écrasement des différences mais la conciliation des contraires Jean Cocteau
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
39 commentaires
Membre depuis
21 octobre 2016
Dernière connexion
26 avril 2018
  Publié: 24 nov 2016 à 08:32 Citer     Aller en bas de page

Je vois deux intérêts à cette composition : le plaisir, partagé, de l'auteur et le débat qu'elle a initié.

En ce qui me concerne, j'aime la poésie et les poètes. Et si je prends Verlaine pour exemple, un des plus grands sans conteste, certaines de ses compositions sont de purs chef-d’œuvres, d'autres sont imbuvables, incompréhensibles, désagréables au possible. Il en va de même pour les peintres, les compositeurs, les artistes en général.
Continue donc de te faire plaisir, Liliana, sans de soucier de plaire.
Bien amicalement.
Didier

  Pour chacun d'entre vous Didier
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
3444 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
19 février
  Publié: 24 nov 2016 à 17:27 Citer     Aller en bas de page



Merci Joe..
Je ne me soucie pas de plaire, j'écris parce-que j'en ai besoin, une façon de m'extérioriser, et si ça plaît tant mieux, si non alors tant pis..

Bonne soirée à vous

 
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3744 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
10 mars 2018
  Publié: 25 nov 2016 à 05:29 Citer     Aller en bas de page


C'est beau Lil' ..

Merci

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
3444 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
19 février
  Publié: 26 nov 2016 à 13:05 Citer     Aller en bas de page



Merci Sidonie

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1685
Réponses: 27
Réponses uniques: 17
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Ne reviens pas demain (Amour)
Auteur : Maschoune
Rue de ma mémoire... (Tristes)
Auteur : Naej
Parodie prétentieuse de la tirade de Cyrano (Loufoques)
Auteur : SélénaéLaLouveFéline
Il attendait le bus (Tristes)
Auteur : QUOIQOUIJE
Le chemin du deuil (Tristes)
Auteur : ladysatin
Saisons à nous (tanka) (Amour)
Auteur : Jean-Louis
(Poèmes par thèmes)
Auteur :
Te souviens-tu ? (Amour)
Auteur : Adamantine
D'un Geste, un Regard (Amour)
Auteur : Lilania
(Amour)
Auteur :
Retour d'amour.... (Amour)
Auteur : ballandine
Noël au tison (Amour)
Auteur : Pieds-enVERS
complètement fauchée (Autres)
Auteur : rimarien
Demain, tu souriras (Amour)
Auteur : Adamantine
une girafe pas complètement hase (Loufoques)
Auteur : rimarien

 

 
Cette page a été générée en [0,0715] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.