Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 136
Invisible : 0
Total : 137
· whiteangel00
13203 membres inscrits

Montréal: 25 jan 20:34:25
Paris: 26 jan 02:34:25
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: sur les bords Poésie Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Gekkeikan
Impossible d'afficher l'image
Un sens interdit en somme ce n'est qu'un sens autorisé pris à l'envers.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
90 commentaires
Membre depuis
23 août 2016
Dernière connexion
13 octobre 2016
  Publié: 11 sept 2016 à 09:49
Modifié:  12 sept 2016 à 08:03 par Emme
Citer     Aller en bas de page

SUR LES BORDS POÉSIE



Sur les bords Poésie, une onde étincelante
Couchée sur le papier, à l'aube houle océan
Chaque lettre au clavier, en partition d'élan
Charmée de frénésie, une voie envoûtante.

Murmure au vent du soir, dans cette intensité
Nuage au firmament, éclat de leurs sourires
Dans les bras sagement, esquisse au cœur des rires
Quand prélude où s'asseoir, sentir l'immensité.

Loin rivage de brume, sur le quai de lumière
Ce doux parfum qu'elle hume, sur sa peau de rivière
Perlées d'ombres ses joues, leur douce étreinte encrée.

Magnificence des sens, pour l'Eternel leurs mains
Son être d'élégance, s'élance aux lents demains
Ici tournent les roues, sa voix au cœur ancrée.

---

le 29/04/2015

  Dieu fait ce qu'il peut de ses mains, mais le diable fait beaucoup mieux avec sa queue.
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
461 poèmes Liste
22167 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
25 janvier
  Publié: 11 sept 2016 à 10:03 Citer     Aller en bas de page

C'est un poème qui me plaît, joli et apaisant.
Bravo pour le jeu de mots lents demains, il est toujours bon d'attendre
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
11746 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
25 janvier
  Publié: 11 sept 2016 à 11:33 Citer     Aller en bas de page

"Loin rivage de brume, sur le quai de lumière
Ce doux parfum qu'elle hume, sur sa peau de rivière
Perlées d'ombres ses joues, leur douce étreinte encrée. "


J'aime beaucoup !

Merci à toi

  ISABELLE
Gekkeikan
Impossible d'afficher l'image
Un sens interdit en somme ce n'est qu'un sens autorisé pris à l'envers.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
90 commentaires
Membre depuis
23 août 2016
Dernière connexion
13 octobre 2016
  Publié: 23 sept 2016 à 11:37 Citer     Aller en bas de page

* C'est un poème qui me plaît, joli et apaisant.
Bravo pour le jeu de mots lents demains, il est toujours bon d'attendre
Bien amicalement ODE 31 - 17


* "Loin rivage de brume, sur le quai de lumière
Ce doux parfum qu'elle hume, sur sa peau de rivière
Perlées d'ombres ses joues, leur douce étreinte encrée. "

J'aime beaucoup !

Merci à toi


mercis à vous deux Ode 31 - 17 et Maschoune de vous êtes arrêtées sous ce poème pour y déposer votre appréciation de lecture.

Des passages qui font plaisir

  Dieu fait ce qu'il peut de ses mains, mais le diable fait beaucoup mieux avec sa queue.
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
151 poèmes Liste
4247 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
25 janvier
  Publié: 5 oct 2016 à 04:13 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Très beau poème; de bien belle images pour notre plaisir.
Egalement je viens de lire votre nouvelle littéraire bien écrite et que j'ai apprécié
Amicalement

  Poésie, la vie entière
Gekkeikan
Impossible d'afficher l'image
Un sens interdit en somme ce n'est qu'un sens autorisé pris à l'envers.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
90 commentaires
Membre depuis
23 août 2016
Dernière connexion
13 octobre 2016
  Publié: 6 oct 2016 à 17:32 Citer     Aller en bas de page

* Bonjour,

Très beau poème; de bien belle images pour notre plaisir.
Egalement je viens de lire votre nouvelle littéraire bien écrite et que j'ai apprécié
Amicalement

- merci ULM47 pour vos compliments qui me font agréablement plaisir.

Au plaisir de lecture

  Dieu fait ce qu'il peut de ses mains, mais le diable fait beaucoup mieux avec sa queue.
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1022 poèmes Liste
16502 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
25 décembre 2019
  Publié: 22 jan 2017 à 07:44
Modifié:  22 jan 2017 à 07:48 par pyc
Citer     Aller en bas de page

Bonjour...

Une poésie magnifique....Je t'avais lu tout à l'heure sur un autre écrit, et je suis épaté que dans l'un comme dans l'autre, tu arrives à avoir cette plénitude dans les images, présentes du début à la fin dans tes vers. Il y a une aisance littéraire remarquable, ça me semble sur. Bien sur, l'essence même de ce site est de regrouper des auteurs qui savent manier la langue, mais je sens tellement de finesse et de talent ici que je ne suis même pas surpris que tu aies su écrire une nouvelle littéraire.
Amicalement.
pyc.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 505
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0345] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.