Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 14
Invisible : 0
Total : 15
· saldday
13167 membres inscrits

Montréal: 31 mai 21:48:20
Paris: 1er juin 03:48:20
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: En Apesanteur Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16346 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 2 déc 2015 à 10:10 Citer     Aller en bas de page

en apesanteur







les portes de l'ascenseur sont quasi fermées
quand une main féminine s'est interposée
suivie par une fine silhouette gracieusement glissée
l'étage indique que l'on commence à monter
de la cabine qui me semblait d'habitude si vaste
les murs sont devenus étroits à me serrer
mon corps obnubilé par le contraste
en apesanteur, il a failli m'abandonner


je la sentait si proche, ses jambes me frôlaient
mon regard cherche le sien pour l'assister
à éclairer mes mains pour l'apprivoiser
sous mes yeux, des chiffres fous, impossibles à distinguer
une secousse complice la bascule dans mes bras
je tâte chaque fibre de sa robe, sa peau tiède
ses doigts me touchent pour cerner l'appât
un souffle dans mon cou, brise de l'enfer, je cède

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
MUSCADE


Je ne peux m'empêcher ces quelques rimes en vrac, c'est mon petit péché... y a que rime qui m'aille
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
188 poèmes Liste
1864 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2015
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 2 déc 2015 à 10:52 Citer     Aller en bas de page

Coucou MIDO BEN

Bel écrit comme tu sais toujours le faire

Expérience intéressante..l'ascenseur !
On ne peut pas savoir
Les rapprochements qui s'y passent !
Selon les heures de la journée.
Si on est juste deux
C'est un avantage
Faut il encore que la belle ait envie de "partage" ...

Bisous - Muscade


  MUSCADE
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
216 poèmes Liste
12255 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 2 déc 2015 à 11:17 Citer     Aller en bas de page

Suggestif et sensuel j'aime

Merci à toi

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
ticia


petit ange qui me guide, ne m abandonne pas
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1510 commentaires
Membre depuis
11 octobre 2011
Dernière connexion
26 janvier 2019
  Publié: 2 déc 2015 à 12:59 Citer     Aller en bas de page

La promiscuité nous fait quelquefois fantasmer n'est- pas?
Joli texte tout en sensualité..
Amitiés

  aime la vie même si elle te deçoit
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
1710 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
16 mai
  Publié: 2 déc 2015 à 14:57 Citer     Aller en bas de page

Et ben qui l'eut crû que les ascenseurs pouvaient mettre le feu aux sens ! sourire

Diablement sensuel § Bravo

 
Ombline


Je ne trempe pas ma plume dans un encrier mais dans la vie. Blaise Cendrars
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
1120 commentaires
Membre depuis
25 février 2014
Dernière connexion
3 juillet 2019
  Publié: 2 déc 2015 à 15:53 Citer     Aller en bas de page

Un ascenseur, un parfum de sensualité qui s'en dégage, un beau poème pour le dire...

:bisous

Pauline

  La musique exprime ce qui ne peut pas être dit mais qui est impossible de taire. Victor Hugo
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
12 novembre 2019
  Publié: 4 déc 2015 à 12:04 Citer     Aller en bas de page

quel magnifique, sensuel, et mystérieux poème!

merci Mido pour ce merveilleux partage,

délicieuse soirée,

sincères amitiés,

Josette

:

 
Vincendix

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
361 commentaires
Membre depuis
5 septembre 2015
Dernière connexion
21 novembre 2016
  Publié: 4 déc 2015 à 15:36 Citer     Aller en bas de page

Ces rencontres dans l'ascenseur !
Et on voudrait qu'il tombe en panne.... pas trop longtemps quand même

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16346 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 5 déc 2015 à 11:08 Citer     Aller en bas de page

venusia
merci venusia
c'est pas moi c'est le personnage du texte
passe une belle soirée




empyrea
bonsoir empyrea
tu as très bien vu
le poème est entièrement inspire
par la chanson en apesanteur de calegero
mais c'est moins chaud mon poème
belle soirée



muscade
bonsoir muscade
et merci pour le compliment
oui la vie est faite de petite rencontre
a nous de saisir le moment
bisous et belle soirée

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16346 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 5 déc 2015 à 11:14 Citer     Aller en bas de page

athena38540
merci pour le compliment laure
ravi que sa t'aie plu




maschoune
ravi que t'as senti de la sensualité
dans mes modestes vers
merci a toi pour ta présence et lecture



ticia
oui exactement
la curiosité alimente la séduction
merci pour le compliment
amitiés

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16346 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 5 déc 2015 à 11:20 Citer     Aller en bas de page

pieds-enVers
cade pend des personnes
merci pour le compliment
amitiés



lechantdupossible
ravi que sa t'ai plu
oui le poème est inspirée par la chanson
d'où le titre
amicalement



ombline
merci pour les compliments
ravi que l'ambiance t'aie plu
bisous

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16346 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 5 déc 2015 à 11:25 Citer     Aller en bas de page

abid
merci abid pour les compliments
et ravi que l'ambiance du poème
t'ai plu
amicalement



josette
merci josette
ravi que sa t'aie plu
mes sincères amitiés



vincendix
oh que oui ami poète
juste le temps qu'il faut
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 6 déc 2015 à 22:58 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Mido

Des arômes imprégnés de sensualité torride... La métamorphose d'un ascenseur en lieu de luxure fantasmagorique.


Une secousse complice la bascule dans mes bras
je tâte chaque fibre de sa robe, sa peau tiède
ses doigts me touchent pour cerner l'appât
un souffle dans mon cou, brise de l'enfer, je cède.


Très bel écrit suggestif

Bien à toi amicalement.
actuaire.

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16346 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 9 déc 2015 à 12:40 Citer     Aller en bas de page

Citation de actuaire
Bonjour Mido

Des arômes imprégnés de sensualité torride... La métamorphose d'un ascenseur en lieu de luxure fantasmagorique.


Une secousse complice la bascule dans mes bras
je tâte chaque fibre de sa robe, sa peau tiède
ses doigts me touchent pour cerner l'appât
un souffle dans mon cou, brise de l'enfer, je cède.


Très bel écrit suggestif

Bien à toi amicalement.
actuaire.



merci beaucoup ami poète
pour les compliments
et ravi que mes modestes images t'aie plu
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16346 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 9 déc 2015 à 12:42 Citer     Aller en bas de page

Citation de adameve


se rapprocher, presque se toucher

j'aime cette évocation..

un souffle, un baiser..

quelle belle rencontre

j'ai aimé vous lire

je la sentait si proche, ses jambes me frôlaient
mon regard cherche le sien pour l'assister
à éclairer mes mains pour l'apprivoiser
sous mes yeux, des chiffres fous, impossibles à distinguer
une secousse complice la bascule dans mes bras
je tâte chaque fibre de sa robe, sa peau tiède
ses doigts me touchent pour cerner l'appât
un souffle dans mon cou, brise de l'enfer, je cède





ravi chère amie poète
que ses modestes images t'aie plu
une belle rencontre de l'imaginaire
belle soirée

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
117 poèmes Liste
3468 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 14 déc 2015 à 12:04 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Mido,

Un moment presque érotique que j'ai pleinement apprécié.

Oui, comme Empyrea le fait remarquer, cela nous évoque la chanson de Calogero, bien sûr.

Ici, en version Mido. lol

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16346 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 23 déc 2015 à 09:16 Citer     Aller en bas de page

Citation de Le Poète Masqué
Bonsoir Mido,

Un moment presque érotique que j'ai pleinement apprécié.

Oui, comme Empyrea le fait remarquer, cela nous évoque la chanson de Calogero, bien sûr.

Ici, en version Mido. lol

A bientôt





bonsoir ami poète
et c'est fait exprès
inspirée par la chanson
a ma sauce
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1438
Réponses: 16
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0818] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.