Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 384
Invisible : 0
Total : 389
· Terrafox · Sysy · revecrire · doux18 · Jean-Louis
13145 membres inscrits

Montréal: 9 avr 15:23:11
Paris: 9 avr 21:23:11
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amitié :: Celle qui part Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Sidonie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3788 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 27 sept 2013 à 13:03
Modifié:  27 sept 2013 à 13:20 par Sidonie
Citer     Aller en bas de page


Photo personnelle
Poème inspiré par la sculpture en bronze de Bruno Catalano
Je cite l’organisateur de l’exposition : " Les moteurs principaux de sa création sont l’exil et le détachement. Il exprime l’idée d’une humanité nomade, fière dans le malheur, en quête perpétuelle de lendemains meilleurs.
Ses hommes et femmes en lambeaux, marchant contre l’adversité sont porteurs de valises qui semblent contenir le monde. "


Celle qui part ...

C’est une fille au fond d’un bar
Elle n’attire aucun regard,
Cigarettes, cafés, brouillard,
Son cœur est cerné de remparts.

C’est une fille des « trop tard »
Indifférente aux braillards.
Elle se fout des racontars
Ainsi que des rires paillards.

C’est une fille des départs
Elle est souvent entre deux gares,
A l’aube d’un matin blafard,
Elle est toujours celle qui part.

Elle est celle qui se souvient,
Le bonheur tenait dans ses mains.
Elle marche, rien ne la retient,
C’est une femme de demain.



En hommage…


Sidonie…... 27 Septembre 2013


  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
437 poèmes Liste
13834 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
8 avril
  Publié: 27 sept 2013 à 13:22 Citer     Aller en bas de page

Tout simplement magique... Je l'aime bien cette fille des départs.

 
Jeanne


Les mots savent de nous ce que nous ignorons d'eux. René Char
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
1213 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
11 juin 2019
  Publié: 27 sept 2013 à 19:46 Citer     Aller en bas de page

...et moi aussi je l'aime bien !
Ton poème me touche beaucoup et m'interroge aussi, car on peut le lire à différents niveaux : il y est question d'exil ou d'histoires plus intimes de départs et d'errance. Celle qui fuit ? Celle qui va vers... ? A moins que ce ne soit les deux..."Le bonheur tenait dans ses mains"... Est-ce à dire qu'il était à sa portée et qu'elle l'a laissé filer ? Est-ce à dire qu'elle apportait ce bonheur et qu'elle est pourtant partie ?... Elle est quoi qu'il en soit "celle qui part" vers un ailleurs qu'elle veut meilleur, celle qui espère toujours et emporte avec elle la mémoire, et cette idée est très belle.

Merci pour ce beau moment de poésie, et pour m'avoir fait découvrir cet artiste et cette sculpture en particulier que je trouve très troublante.

Jeanne

 
Sidonie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3788 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 28 sept 2013 à 01:42
Modifié:  17 oct 2013 à 02:47 par Sidonie
Citer     Aller en bas de page

Pour ne pas plagier, je reprends la phrase concernant la totalité des sculptures exposées en plein air jusqu’à fin septembre, intitulée « les voyageurs »
« L'exposition « Les Voyageurs » rend hommage à tous ces travailleurs qui sont arrivés sur les quais de la Joliette à Marseille, en quête d’une vie meilleure. Embrassés dans leur totalité, « Les Voyageurs » incarnent à la fois la similitude et la différence, l’individuel et le collectif. »
…Merci Magali et Jeanne..
Moi aussi j’ai été troublée quand j’ai vu ces statues, la première fois, sans savoir encore ce qu’elles représentaient.
La majorité des marseillais ne sont pas marseillais depuis des générations. Ils ont des parents, des grands parents qui viennent d’ailleurs, qui ont quitté, jeunes, leur pays, une autre région, leurs propres parents (le bonheur) pour trouver du travail ici à Marseille.
C’est l’histoire du sculpteur Bruno Catalano (né au Maroc), l’histoire de Pagnol (d’origine Espagnole), Yves Montand (d’origine italienne) et tellement d’autres, moins connus.
A petite échelle, c’est mon histoire.
L’actualité étant ce qu’elle est (et l’hérédité aidant sans doute) … nos petits enfants si ce n’est nos propres enfants nous quitteront pour « survivre » ailleurs…
Certains marchent déjà, fiers et un peu troués, vers cet « ailleurs », prometteur d’une meilleure vie.


  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
26 janvier
  Publié: 28 sept 2013 à 04:44
Modifié:  28 sept 2013 à 04:44 par Chris-Charmeur
Citer     Aller en bas de page

Sidonette

Un bon choix pour l'inspiration...

Cela me fait penser à mon père quand il est arrivé en France avec sa valise en carton... Juste une précision, je ne suis pas Portugais... [Avec respect total pour tout le Portugal)... 1m87 en est la preuve irréfutable ...

Marseille, en effet... Une terre d’immigration... Un des carrefours de la Méditerranée...

Allez, L'OM PSG... Je taquine, je taquine Sidonette... Qui aime bien, châtie bien...

Je te souhaite un bel automne estival... Veinarde !...



KiWi

  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
26 janvier 2019
  Publié: 28 sept 2013 à 05:36 Citer     Aller en bas de page

Une bien belle inspiration en harmonie avec la photo et le thème. Toujours un plaisir de passer te lire. Merci pour cet écrit.

Amitiés poétiques

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
297 poèmes Liste
5377 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
8 avril
  Publié: 28 sept 2013 à 11:25 Citer     Aller en bas de page

C'est bien vrai, c'est toujours un régal de lire tes poèmes - bravo pour celui-ci, j'aime beaucoup.

amitiés

Yvon

  YD
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
465 poèmes Liste
9208 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 28 sept 2013 à 13:44 Citer     Aller en bas de page

Je connaissais pas non plus cet artiste. Vrai que l'œuvre est troublante. En voilà une nomade qui arrive, reste et repart. A-t-elle la bougeotte, cela se transmet-il de générations en générations ?
Pour ma famille, cela fut l'inverse : ils partirent de Marseille pour le Viet Nam et sont... revenus.

Un texte touchant, poignant, j'adore le tout !

Catherine

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14984 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 28 sept 2013 à 18:41 Citer     Aller en bas de page



La photo est surprenante et très belle à la fois et reflète bien ton poème où cette femme se déplace sans cesse...
Un sujet très intéressant et qui fait méditer en ta plume


Amicalement

Sybilla



  Le rêve est le poumon de ma vie
Sidonie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3788 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 29 sept 2013 à 04:32 Citer     Aller en bas de page

Chris, 1m87 …. La preuve irréfutable d’un pays de naissance ou non ? Quelle erreur..
L’OM, le PSG ??? Je m’en fous…Florian Thauvin, 20 ans, jeune footeux à l’OM,
100 000 euros par mois.. sans parler des salaires d'autres footeux..Ca me fait plutôt flipper… pour rester polie.
Surtout quand je pense que nos impôts locaux servent en partie à subventionner l’OM et à couvrir le stade vélodrome…
Bernys, Yvon, Merci
Catherine, Sybilla.. Cette femme c’est l’exil et le détachement et les déchirures qui vont avec...
Celle qui arrive, deux ou trois générations plus tard… celle qui part..
Parce que dans mon entourage, ils partent de plus en plus souvent, après leurs études… Nos jeunes…


  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15491 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
8 avril
  Publié: 30 sept 2013 à 08:25 Citer     Aller en bas de page

Un touchant poème écrit avec cette sensibilité qui est la tienne...

Merci pour ce partage de mots et de d'une oeuvre que je ne connaissais pas...

Alex

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
474 poèmes Liste
22549 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 30 sept 2013 à 10:36 Citer     Aller en bas de page

Merci SIDONIE
" C'est une femme de demain " Tout est dit dans cette simple phrase...Hommage
En ce qui concerne le foot, je suis d'accord avec toi. Même si j'ai les mêmes initiales que l'om, je trouve que c'est une honte tout ce fric que l'on attribue à tous ces sportifs, je baigne dans le foot que je ne regarde pas, mais autour de moi, ils sont intoxiqués.

Si l'on va par là, les petits clubs qui gagnent parfois, sont constitués d'ouvriers d'usines, ils bossent toute la semaine et ils font la pige de temps en temps aux " fortiches ", mais eux ne gagnent pas grand chose en comparaison. Ça devient de la merde tous ces sportifs qui ne sont même pas capable de chanter la marseillaise quand ils sont sur le terrain. Pour encaisser l'argent, là, ils savent l'ouvrir.
J'ai bien apprécié la sculpture en bronze
Bises à toi ODE 31 - 17

  OM
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1024 poèmes Liste
16534 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
7 avril
  Publié: 30 oct 2013 à 04:18 Citer     Aller en bas de page

bonjour...

un texte vraiment passionnant, je me suis pris d'une certaine affection pour cette fille...est ce pour sa capacité au voyage, à être entre deux gares ? j'aime cette idée de bouger, quand c'est fait par choix, par envie, pas quand la vie nous y force contre notre gré.
ça fait plaisir de te lire, ça faisait longtemps que je n'étais pas venu sur le site.
amitiés très sincères à toi.
pyc.

 
Sidonie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3788 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 2 nov 2013 à 04:56 Citer     Aller en bas de page

Merci Pierre-Yves, heureuse de te lire à nouveau sous mes lignes,
par choix, par envie, parce que la vie nous y force aussi...
Je dirais d'une façon générale :
pour avancer sans stagner, sans mendier, sans vouloir faire pitié...
Comme avant nos enfants..
ont fait nos grand-parents...
Juste un hommage à nos enfants qui partent...
Bises.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
sjel

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
11 commentaires
Membre depuis
23 février 2015
Dernière connexion
6 décembre 2019
  Publié: 23 févr 2015 à 16:42 Citer     Aller en bas de page

Je suis venue lire ce poème après avoir vu la photo que vous avez postée sur l'album photo.

Magnifique poème sur une image troublante

 
Sidonie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3788 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 11 jan 2016 à 03:57
Modifié:  11 jan 2016 à 03:58 par Sidonie
Citer     Aller en bas de page

[url=]Celle qui part[/url]

J'ai remis la photo de la sculpture grandeur nature et en bronze qui m'avait troublée et inspirée ce texte....parce qu'elle le vaut bien...

Merci tardivement à sjel et Tristanic....
En ce qui concerne de nouveaux poèmes... J'ai l'inspiration en berne depuis pas mal de temps... hélas !

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
12 novembre 2019
  Publié: 14 jan 2016 à 11:59 Citer     Aller en bas de page

absolument magnifique et très émouvant!

merci Sidonie, pour ce remarquable partage,

délicieuse soirée,

sincères amitiés,

Josette

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2246
Réponses: 16
Réponses uniques: 13
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

La Chute du roi (Autres)
Auteur : Vers cassés
La barque, la dame et le tableau (Autres)
Auteur : Rousselaure
L'amitié comme un manteau d'or... (Amitié)
Auteur : pyc
Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Sidonie
En temps de crise, j'accuse ! (Loufoques)
Auteur : Pichardin
Beauté matinale (Autres)
Auteur : josette
Les saisons sur un air de Vivaldi ... (Amour)
Auteur : maestro
Senteurs d'automne (haïku) (Autres)
Auteur : Emme
Un muet adieu ( Triolets ) (Tristes)
Auteur : ladysatin
Vie (Amour)
Auteur : Lilou97
J'aimerais simplement (Amour)
Auteur : Ikaro
Si l'on devait se revoir (Poèmes par thèmes)
Auteur : Rousselaure
Impasses des nostalgies... (Autres)
Auteur : pyc
La nuit qui sourit (haïkus) (Autres)
Auteur : ladysatin
L'art-dent (Amour)
Auteur : Lunastrelle

 

 
Cette page a été générée en [0,0701] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.