Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 93
Invisible : 0
Total : 93
13141 membres inscrits

Montréal: 28 mars 20:14:27
Paris: 29 mars 01:14:27
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Déchirure Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lise

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
682 commentaires
Membre depuis
3 juillet 2014
Dernière connexion
17 octobre 2019
  Publié: 21 avr 2015 à 09:52
Modifié:  27 mai 2015 à 08:38 par Lise
Citer     Aller en bas de page

Déchirure

Rouges et blancs ils se croisent en fonçant dans le noir
Longs rubans lumineux, phares d’automobiles
Comme autant de destins, en vrac, âmes fragiles,
Heureux ou malheureux, se frôlant sans se voir.

Et dans l’obscurité, les villes galaxies,
D’un côté, de l’autre, brillent soudainement
Avant de disparaître, laissant au firmament,
Luire quelque étoile que le néant gracie.

La bouche béante d’un monstrueux tunnel
Nous avale soudain… chaos de lumières...
Je cache mes larmes en fermant les paupières.
De l’auto radio, montent les décibels.

Des mots dans ma tête tournent en boucle et résonnent.
Ta voix, dans le souffle d’un cruel adieu,
M’a transpercé le cœur d’un mal insidieux,
Laissant la nuit happer mon âme qui frissonne.

Déserte est la route qui serpente à présent
Et m’éloigne à jamais de ton indifférence.
Peu à peu, entre nous, le temps et la distance
Viendront panser les maux de leur baume apaisant.

En arrivant là-bas, où règne la nature,
Il me faudra trouver la force d’oublier.
Dans les arbres le vent, mon meilleur allié,
Me soufflera le sens de cette déchirure.

  Fais comme ton coeur te dit
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 21 avr 2015 à 10:07
Modifié:  21 avr 2015 à 11:22 par actuaire
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Lise,


Déserte est la route qui serpente à présent
et m’éloigne à jamais de ton indifférence.
Peu à peu, entre nous, le temps et la distance
Viendront panser les maux de leur baume apaisant.

En arrivant là-bas, où règne la nature,
Il me faudra trouver la force d’oublier.
Dans les arbres le vent, mon meilleur allié,
Me soufflera le sens de cette déchirure.



De superbes alexandrins habillent ce poème fluide, mélodieux et éminemment triste renforcé par quelques métaphores pixelisant vos états d'âmes teintes de tristesse après ce cruel adieu.
Un coup de coeur que je préserve dans un écrin de perles.


Bien à vous chère Poète.
Amicalement
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Lise

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
682 commentaires
Membre depuis
3 juillet 2014
Dernière connexion
17 octobre 2019
  Publié: 21 avr 2015 à 10:55 Citer     Aller en bas de page

Bonjour cher Actuaire,
Je suis extrêmement touchée... et si heureuse que tu aies aimé ce poème, le premier après une longue pause... merci!
Ton gentil compliment m'encourage à poursuivre!
Merci aussi de m'avoir signalé ce petit pied en trop, pas conforme du tout... le voilà amputé, grâce à ta lecture toujours bienveillante et attentive!
Avec mon amitié reconnaissante.
Lise

  Fais comme ton coeur te dit
Shaim


Prends soin de toi et de ta plume, et accouche sur papier tes envies, tes joies et ton amertume....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
3485 commentaires
Membre depuis
17 septembre 2013
Dernière connexion
12 juillet 2018
  Publié: 21 avr 2015 à 16:32 Citer     Aller en bas de page

une séparation cruelle, mais relatant l'amour que vous portiez pour l'autre personne.
Puisse votre Coeur panser de cette affliction.



sincèrement,

  Celui qui se se crée dans cette succession de moments donnés
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14983 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
2 mars
  Publié: 21 avr 2015 à 21:37 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Lise,

Une bien belle poésie bien que mélancolique
Je te souhaite que ton coeur refleurisse !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Lise

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
682 commentaires
Membre depuis
3 juillet 2014
Dernière connexion
17 octobre 2019
  Publié: 22 avr 2015 à 08:53
Modifié:  22 avr 2015 à 08:57 par Lise
Citer     Aller en bas de page

Merci Ilizia et Sybilla pour vos gentils messages!
Rassurez-vous! Tous mes poèmes ne sont pas forcément des instantanés et pas non plus toujours autobiographiques!
Parfois oui... parfois non...
Mais quel bonheur de sentir ma plume me chatouiller à nouveau le bout des doigts!

  Fais comme ton coeur te dit
Lauranne

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
489 commentaires
Membre depuis
6 juin 2004
Dernière connexion
20 novembre 2019
  Publié: 20 mai 2015 à 16:45 Citer     Aller en bas de page

Il est magnifique Lise...

Bravo

 
Lise

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
682 commentaires
Membre depuis
3 juillet 2014
Dernière connexion
17 octobre 2019
  Publié: 24 mai 2015 à 09:10 Citer     Aller en bas de page

Si heureuse de te lire, Lauranne! Merci!
Sais-tu combien je suis triste que tu ne publies pas de nouveaux poèmes? Je ne suis sûrement pas la seule à te regretter... alors? Fais-moi (-nous) ce plaisir!

  Fais comme ton coeur te dit
Hermes78
Impossible d'afficher l'image
Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances Charlie Chaplin
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
245 commentaires
Membre depuis
8 juin 2015
Dernière connexion
9 janvier 2017
  Publié: 9 juin 2015 à 13:51 Citer     Aller en bas de page

Très joli, très fluide.

 
Hermes78
Impossible d'afficher l'image
Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances Charlie Chaplin
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
245 commentaires
Membre depuis
8 juin 2015
Dernière connexion
9 janvier 2017
  Publié: 9 juin 2015 à 13:51 Citer     Aller en bas de page

Très joli, très fluide.

 
Hermes78
Impossible d'afficher l'image
Rien ne dure dans ce monde cruel, pas même nos souffrances Charlie Chaplin
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
245 commentaires
Membre depuis
8 juin 2015
Dernière connexion
9 janvier 2017
  Publié: 9 juin 2015 à 13:51 Citer     Aller en bas de page

Très joli, très fluide.

 
Lise

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
682 commentaires
Membre depuis
3 juillet 2014
Dernière connexion
17 octobre 2019
  Publié: 10 juin 2015 à 03:47 Citer     Aller en bas de page

Merci Hermes78 pour ton gentil commentaire !

  Fais comme ton coeur te dit
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1118
Réponses: 11
Réponses uniques: 6
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0779] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.