Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 422
Invisible : 0
Total : 423
· Wilhelm
13204 membres inscrits

Montréal: 28 jan 10:42:35
Paris: 28 jan 16:42:35
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Citations personnelles :: L'érotisme au sommet de l'art Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
809 poèmes Liste
22923 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 6 nov 2014 à 10:51
Modifié:  6 nov 2014 à 12:36 par Aude Doiderose
Citer     Aller en bas de page



Exposition "Kama Sutrâ, érotisme et spiritualité dans l'art indien"

Exposition l'"Art de l'Amour au temps des geishas"

jamais la Pinacothèque de Paris n'a si bien porté son nom

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
2574 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
24 janvier
  Publié: 6 nov 2014 à 11:10 Citer     Aller en bas de page

Ça c'est sûr !

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
732 poèmes Liste
15657 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 6 nov 2014 à 11:35 Citer     Aller en bas de page

l


L'amour et le plaisir ...
accompagnés par la capacité de vivre notre rôle d'individus actifs d'une communauté, d'une famille...quoi de plus...

Dommage ne pas etre à Paris

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
809 poèmes Liste
22923 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 6 nov 2014 à 12:50 Citer     Aller en bas de page

Citation de Galatea belga
l


L'amour et le plaisir ...
accompagnés par la capacité de vivre notre rôle d'individus actifs d'une communauté, d'une famille...quoi de plus...

Dommage ne pas etre à Paris



"la capacité de vivre notre rôle d'individus actifs d'une communauté"

On dirait la phrase d'un élu. Tu fais de la politique ?

Oui dommage que tu n'y sois pas, tu m'aurais expliqué ça de vive voix.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
412 poèmes Liste
4604 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 6 nov 2014 à 12:53 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Aude,
c'est qui ce monsieur Cothèque ? Ils ne sont pas dix dans la famille Cothèque ?
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
809 poèmes Liste
22923 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 6 nov 2014 à 12:56 Citer     Aller en bas de page

Citation de Pichardin
Bonsoir Aude,
c'est qui ce monsieur Cothèque ? Ils ne sont pas dix dans la famille Cothèque ?
Amicalement
Pichardin



Oui, c'est comme l'habitat urbain, je me suis toujours demandé qui était ce monsieur Urbain.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
445 poèmes Liste
14744 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 6 nov 2014 à 15:32 Citer     Aller en bas de page

Mince, j'allais faire la même blague que Pichardin. Il faut croire que nous avons le même humour

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
809 poèmes Liste
22923 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 6 nov 2014 à 16:33 Citer     Aller en bas de page

Citation de Ishtar
Mince, j'allais faire la même blague que Pichardin. Il faut croire que nous avons le même humour


humour en dessous de la ceinture ?

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
445 poèmes Liste
14744 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 6 nov 2014 à 17:08 Citer     Aller en bas de page

Rien ne dure au dessous de la ceinture (comme dit la chanson).

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
12 décembre 2020
  Publié: 6 nov 2014 à 17:43 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Aude,

Bien vu !
Il y aura sans doute de nombreux visiteurs à cette exposition !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
240 poèmes Liste
5844 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
25 janvier
  Publié: 6 nov 2014 à 18:06 Citer     Aller en bas de page

Citation de Aude Doiderose

Citation de Pichardin
Bonsoir Aude,
c'est qui ce monsieur Cothèque ? Ils ne sont pas dix dans la famille Cothèque ?
Amicalement
Pichardin



Oui, c'est comme l'habitat urbain, je me suis toujours demandé qui était ce monsieur Urbain.



La liste serait trop longue des Clétrois (l'habitacle étroit), des Audouzième (l'habitent au douzième), etc.

J'ai remarqué que chez certains jeunes le niveau de la ceinture baissant, certaines plaisanteries allaient remonter d'un cran dans l'humour.

  La vie commence à chaque instant.
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
240 poèmes Liste
5844 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
25 janvier
  Publié: 6 nov 2014 à 18:07 Citer     Aller en bas de page

Citation de Aude Doiderose

Citation de Pichardin
Bonsoir Aude,
c'est qui ce monsieur Cothèque ? Ils ne sont pas dix dans la famille Cothèque ?
Amicalement
Pichardin



Oui, c'est comme l'habitat urbain, je me suis toujours demandé qui était ce monsieur Urbain.



La liste serait trop longue des Clétrois (l'habitacle étroit), des Audouzième (l'habitent au douzième), etc.

J'ai remarqué que chez certains jeunes le niveau de la ceinture baissant, certaines plaisanteries allaient remonter d'un cran dans l'humour.

  La vie commence à chaque instant.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
233 poèmes Liste
16809 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 7 nov 2014 à 09:13 Citer     Aller en bas de page

jolie programme

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
809 poèmes Liste
22923 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 7 nov 2014 à 13:57 Citer     Aller en bas de page

Citation de sybilla


Bonsoir Aude,

Bien vu !
Il y aura sans doute de nombreux visiteurs à cette exposition !


Mes amitiés

Sybilla



nul doute qu'il y aura la queue !

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
501 poèmes Liste
10057 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 7 nov 2014 à 14:35 Citer     Aller en bas de page

Aude,
L'as-tu vu cette expo ? Parce que Amour et Geisha assemblé, je trouve çà un tantinet contradictoire !
Si tu peux faire un retour, je suis preneuse.

Note : au fait, souhaites-tu vraiment la recette du hoummos (il est toujours question de passion) ou il s'agit d'une private joke ?

Merci d'avance,
Cath

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23541 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
5 juillet 2020
  Publié: 7 nov 2014 à 16:13
Modifié:  7 nov 2014 à 17:15 par James
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Aude,

Aaaaah il faut que j'aille voir cela ....

URGENT ... mdr

James

  Membre de la Société des poètes Français.
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
809 poèmes Liste
22923 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 14 nov 2014 à 17:36 Citer     Aller en bas de page

Citation de Catwoman
Aude,
L'as-tu vu cette expo ? Parce que Amour et Geisha assemblé, je trouve çà un tantinet contradictoire !
Si tu peux faire un retour, je suis preneuse.

Note : au fait, souhaites-tu vraiment la recette du hoummos (il est toujours question de passion) ou il s'agit d'une private joke ?

Merci d'avance,
Cath



Je ne vais pas souvent à la pinacophèque, dans le fond j'aime pas trop leurs choix.
Merci pour la recette ;-)

Citation de James
Bonsoir Aude,

Aaaaah il faut que j'aille voir cela ....

URGENT ... mdr

James



Oui, mais pas d'urgence, cela date de la nuit des temps. Par contre les éclairs de chez Hediard, à côté, valent le détour. Par contre l'expo Sade au Musée d'Orsay me tente bien.

Citation de Lande douillette

J'aurai dit l'érotisme au sommet de lard...

biz

LANDE



De l'art ou du cochon ? Je me tâte. Bisous charcutiers.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
537 poèmes Liste
24122 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 15 nov 2014 à 09:59 Citer     Aller en bas de page

On peut aussi décomposer le mot pour rire aussi " L' habitat rural " ce monsieur Ru qui râle de voir que l'autre le Urbain le dépasse...
Toujours très près des évènements qui prêtent à rire .. Et à se documenter..Merci pour l'information
Bises ODE 31 - 17

  OM
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
809 poèmes Liste
22923 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 15 nov 2014 à 10:05 Citer     Aller en bas de page

Citation de ode3117
On peut aussi décomposer le mot pour rire aussi " L' habitat rural " ce monsieur Ru qui râle de voir que l'autre le Urbain le dépasse...
Toujours très près des évènements qui prêtent à rire .. Et à se documenter..Merci pour l'information
Bises ODE 31 - 17



N'oublions pas non plus l'habitat social

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1927
Réponses: 18
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

L'agent de sécurité (Textes érotiques)
Auteur : Bibenja
Ma Plume (Autres)
Auteur : La Brune Colombe
Les dix plaies d'Égypte (Tristes)
Auteur : Le Poète Masqué
(Textes érotiques)
Auteur :
Abstinence Ô (Textes érotiques)
Auteur : Barbara
Salsaboy (Textes érotiques)
Auteur : Aude Doiderose
Langue vivante (Textes érotiques)
Auteur : Menahelle et Shimeri
(Textes érotiques)
Auteur :
A banc don (Autres)
Auteur : Catwoman
Dualité (Citations personnelles)
Auteur : Sybilla
Un, deux, trois (Textes érotiques)
Auteur : Aude Doiderose
Le Divan du Monde (Textes érotiques)
Auteur : Catwoman
Enigmatique (Textes érotiques)
Auteur : Barbara
En face (Poèmes par thèmes)
Auteur : marchepascal
(Citations personnelles)
Auteur :

 

 
Cette page a été générée en [0,0454] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.