Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 563
Invisible : 0
Total : 566
· Ronron · Damon
Équipe de gestion
· Bestiole
13197 membres inscrits

Montréal: 5 juin 09:27:47
Paris: 5 juin 15:27:47
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Citations personnelles :: Enfant de bohème Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Bethsabée Mucho

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
1208 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2013
Dernière connexion
23 août 2019
  Publié: 11 août 2014 à 04:54
Modifié:  11 août 2014 à 05:02 par Bethsabée Mucho
Citer     Aller en bas de page

Il est à bien plaindre celui qui aime sans être aimé en retour. Plus à plaindre encore celui qui se croit aimé sans l'être plus.
Il y a beaucoup de motifs de plaintes dans ces illusions là.
Aussi vaudrait-il peut-être mieux se contenter d'être assez aimable et bohémien pour se voir plus gentiment suivi de ceux qui eux, nous aiment..

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
9438 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 11 août 2014 à 05:15 Citer     Aller en bas de page

bergamote, je suis très sensible, à ton évocation.
je l'ai si souvent vécu. j'en ai fait des textes,
aimerais-tu les lire ?
un haïku en attendant ?

amour, es-tu là (et non pas las)
en étant envisageable, (en visages ?)
dans de vrais, réels ? (et non virtuels ou fictifs)

j'aimerai pouvoir te lire, dans d'autres écris,
la balle est dans mon camp, je le sais.

 
Bethsabée Mucho

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
1208 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2013
Dernière connexion
23 août 2019
  Publié: 11 août 2014 à 06:54
Modifié:  11 août 2014 à 08:43 par Bethsabée Mucho
Citer     Aller en bas de page

- "Hay qué yé coucou" !
Dit fringuant l'ibère hibou
Au sonnant coucou.

C'est amusant les haïkus, et je ne manquerai pas de lire ce que tu publies sur LPDP, textes compris.

Merci de ton passage.




 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16353 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 11 août 2014 à 10:32 Citer     Aller en bas de page

il faut être sois même

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
484 poèmes Liste
22887 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 11 août 2014 à 11:03 Citer     Aller en bas de page

BERGAMOTE, je suis très sensible à ce que tu as écrit, cela me touche beaucoup
Merci à toi
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 11 août 2014 à 19:03 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Bergamote,

Merci de ce partage réaliste !
Je souhaite que ton coeur soit empli de bonheur !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Bethsabée Mucho

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
1208 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2013
Dernière connexion
23 août 2019
  Publié: 12 août 2014 à 05:04
Modifié:  12 août 2014 à 10:13 par Bethsabée Mucho
Citer     Aller en bas de page

Oui Mido. Il faut être soi-même pour être aimé simplement pour ce qu'on est.

Bonjour Ode, je suis plutôt fière et contente que cette citation t'aie touchée, je le sens bien, positivement.

Sybilla, mon coeur est empli de bonheur. Bon pas toujours et c'est normal mais quand même, je trouve beaucoup de raisons de me réjouir de la vie, telle qu'elle est.
Je sais que pour toi, çà gaze plutôt bien et c'est formidable !

Merci à vous,

Bergamote

 
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
2555 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 12 août 2014 à 06:46
Modifié:  12 août 2014 à 06:57 par Didier
Citer     Aller en bas de page

Bien sûr, mais tout ceci n'est pas simple. Il faut prendre le temps de découvrir l'autre.
Mittler zwischen Hirn un handen muss das herz sein.

 
Bethsabée Mucho

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
1208 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2013
Dernière connexion
23 août 2019
  Publié: 12 août 2014 à 09:36
Modifié:  4 oct 2014 à 04:50 par Bethsabée Mucho
Citer     Aller en bas de page

Alors, il vaut mieux que celui-ci soit assez bon pour que, langsam, schnell, schön, hässlich, in interschieldlichem Tempo, jeder auf eigener Weise, aber zusammen streben wir an das Ziel !

 
Hibiscus

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
123 commentaires
Membre depuis
24 mars 2013
Dernière connexion
25 novembre 2015
  Publié: 13 août 2014 à 04:03
Modifié:  13 août 2014 à 04:05 par Hibiscus
Citer     Aller en bas de page

Aimer ou croire.
Se situer au niveau de l'être où de l'illusion.
Est-ce un amour provenant de notre paix, de notre stabilité, de notre silence, de notre lumière intérieure ?
Ou est-ce un amour provenant des désirs qu'induisent en nous les proches, la société, les divers médias, même si leurs intentions semblent initialement bonnes ?
Conditionnés que nous sommes puisque nous vivons tous dans des conditions particulières, est-il possible de vivre le "pur" amour ?
Et est-ce que les sentiments d'amour s'éveillant devant un paysage, un enfant ou une amante sont identiques ?
Ou comme les mystiques, et certaines personnes revenant d'une expérience de mort, peut-on dire que absolument tout dans l'univers est une expression de l'amour infini sans début ni fin.

Chère Bergamote aux agréables parfums, votre citation éveille un nombre incalculable d'horizons.

Ou alors faut-il simplement se connaître soi-même ?

Cela n'est pas simple non plus.

Merci

 
Bethsabée Mucho

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
1208 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2013
Dernière connexion
23 août 2019
  Publié: 14 août 2014 à 01:42
Modifié:  15 août 2014 à 16:09 par Bethsabée Mucho
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Hibiscus,

Ce sont effectivement des questions complexes qui surgissent à notre esprit et qui relèvent d'une quête bien naturelle de notre compréhension de l'amour, en quelque sorte. Ce sont des question profondes, mais qui présentent peut-être aussi le risque, par leur complexité, de refermer à terme l'horizon à notre plus naturelle et riante spontanéité en nos élans.
Je vous dirai simplement ceci, qui résume ma pensée : L'amour est très essentiellement notre capacité à nous émouvoir ; ceci est au-dedans de nous. Alors, pour aimer bien, ne s'agirait-il pas de le savoir plus que d'y croire ?

Merci de votre sincère intérêt et de votre passage ici, bel Hibiscus,

Bergamote aux cent parfums.

 
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
379 poèmes Liste
4080 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 19 août 2014 à 02:35 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Bergamote,
Il ne faut pas chercher à vouloir être aimé à tout prix car en général c'est le contraire qui se produit.
Dans ce domaine, ce qui se fait naturellement n'en a que plus de valeur et de sincérité.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Bethsabée Mucho

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
1208 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2013
Dernière connexion
23 août 2019
  Publié: 4 oct 2014 à 04:49 Citer     Aller en bas de page

Voilà. Tu résumes très efficacement l'idée que l'amour a d'autant plus de prix qu'il ne se "possède" pas.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 909
Réponses: 12
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0629] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.