Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 181
Invisible : 0
Total : 182
· ❀ninette1952
13173 membres inscrits

Montréal: 3 juin 11:52:36
Paris: 3 juin 17:52:36
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: roméo et juliette Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
intertato

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
84 commentaires
Membre depuis
13 avril 2008
Dernière connexion
8 juin 2019
  Publié: 28 févr 2014 à 05:53
Modifié:  31 mars 2014 à 13:11 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

ROMEO ET JULIETTE

Je sais, on me le dit
Ce titre est déjà pris
Et tant pis si j'étonne
Les amants de Vérone
Amoureux de Shakespeare
Maîtrisez votre ire
Mais égoïstement
Je veux être l'Amant !
Et pour cette aventure, choisir l'alexandrin
Seule façon à mes yeux d'arriver à mes fins
Pardon mon Roméo je pénètre ton corps
Je circule en tes veines, j'entre dans le décor
Je me sens tout tremblant d'amour et de plaisir
Je vois sur le balcon l'objet de mon désir !
Puis une douce brise retrousse son jupon
Mon imagination me donne le frisson
Des visions fugitives exacerbent mes sens
Il faut que j'assouvisse cette passion intense
J'escalade ce mur, lentement je me hisse
Mais le lierre est fragile et je sens que je glisse...
Après un choc brutal me voilà sur le cul
Pardon aux Capulet pardon aux Montaigu
Car des rires cruels au-dessus de ma tête
Viennent briser l'image de ma tendre Juliette
J'ambitionnais Shakespeare et je crée du Feydeau
Je voulais Austerlitz, je trouve Waterloo
Ma quête d'amour fou me laisse sur ma faim
Et c'est sous vos huées que s'inscrit le mot FIN.

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16349 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 28 févr 2014 à 09:22 Citer     Aller en bas de page

original est bien écrit

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Alanna

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
242 commentaires
Membre depuis
30 août 2012
Dernière connexion
4 janvier 2015
  Publié: 1er mars 2014 à 11:47 Citer     Aller en bas de page

J'ai adoré cette façon enjoué de revisiter cette scene
Avec un romeo qui a bien des deveines
Je dis bravo à ce romeo un peu frippon

Cela me rappelle un de mes vieux poème:

C'est au coeur de la ville
Au milieu des fracas
Que Romeo en vers sybilles
A recouvert ses émois.

À l'aube naissante il l'appelle
Du vide de sa vie il chancelle
Au loin il la pressent irréelle
Son coeur sait que ce sera elle.

Juliette entend un bruissement d'ailes
Au bal masqué son regard a croisé
Celui pour qui elle ne répond plus d'elle
Son tendre aimé au sourire apaisé.

C'est au balcon que la lune a tremblé
C'est dans ses yeux que Juliette a rêvé
Mourir d'amour dans ses baisers troublés
Juliette ce matin au quotidien entravée.


À toutes celles qui l'attendent...

 
intertato

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
84 commentaires
Membre depuis
13 avril 2008
Dernière connexion
8 juin 2019
  Publié: 2 mars 2014 à 03:14 Citer     Aller en bas de page

merci pour cette appréciation flatteuse mais mon Roméo n'est-il pas plus maladroit que polisson?

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
484 poèmes Liste
22885 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 11 juil 2014 à 03:25 Citer     Aller en bas de page

C'est un texte original et plein d'humour, c'est bien écrit, j'ai beaucoup aimé
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1264
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0381] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.